Archives de catégorie : Pathologies

Exposition des salariés à de multiples nuisances cancérogènes en 2010

Cet article du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) révèle, à partir d’une nouvelle exploitation des données de l’enquête Sumer 2009-2010 sur l’exposition des salariés en France, que 12% des salariés, soit 2,6 millions (2 millions d’hommes et 600 000 femmes) ont été exposés à leur poste de travail à au moins une nuisance cancérogène (chimique ou non), et environ 757 000 salariés présentaient une exposition à au moins deux cancérogènes (5,7% chez les hommes et 0,9% chez les femmes). Il montre une exposition et une multi-exposition assez fréquentes des salariés à des nuisances cancérogènes en France, particulièrement chez les hommes, et indique certains secteurs et familles professionnels prioritaires pour une prévention ciblée des risques cancérogènes.

Nadine Fréry, Frédéric Moisan, Yannick Schwaab (et al.), BEH, n° 13, 2016-06-13, pp. 242-249

Publié dans Environnement professionnel, Pathologies, Polluant | Marqué avec , , |

Mesure de DAS : publication des résultats pour 379 téléphones portables

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) réalise des vérifications sur les téléphones portables mis sur le marché français et s’assure de la conformité de ces appareils à la réglementation. Elle procède à des prélèvements inopinés d’appareils sur les lieux de vente. Ces téléphones font ensuite l’objet de mesures de contrôle par des laboratoires accrédités, qui permettent à l’ANFR de s’assurer que les DAS (débit d’absorption spécifique) sont conformes à la réglementation européenne.

Publié dans Pathologies | Marqué avec , , |

Asthm’Activ on the App Store

Asthm’Activ a été créée par l’Assurance Maladie pour vous aider à mieux gérer son asthme au quotidien. Véritable carnet de bord de poche, l’application propose plusieurs fonctionnalités.

Publié dans Pathologies | Marqué avec , , |

Impact sanitaire du site de stockage de Mange-Garri. Bouc-Bel-Air, Bouches-du-Rhône

Suite aux plaintes de riverains du site de Mange-Garri, l’Agence régionale de santé de Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca) a saisi la Cellule d’intervention de Santé publique France en région Paca et en Corse afin de déterminer si les pathologies rapportées par les plaignants pouvaient être liées à l’exposition aux poussières émises par le site de stockage d’une usine d’albumine et si un suivi sanitaire de la population était nécessaire sur la zone impactée par le site d’Altéo.
Les différents moyens d’investigations mis en place n’ont pas permis de mettre en évidence d’agrégat de pathologies pouvant être liées à ces poussières. La situation était toutefois source de préoccupation et de gênes, particulièrement à cause des poussières : ces dernières pouvaient être, selon certaines conditions météorologiques, la cause d’irritations oculaires ou respiratoires signalées par les plaignants et quelques répondants. Au plan environnemental, les données qui ont pu être consultées démontraient que le site de stockage de Mange-Garri avait un impact sur son environnement proche. L’exposition de la population aux poussières était cependant plus importante sur la commune de Gardanne. Une réflexion est en cours pour évaluer la pertinence et la faisabilité de mettre en place une étude épidémiologique sur un territoire élargi autour de l’usine d’alumine. Un suivi environnemental des poussières est par ailleurs poursuivi et l’Anses est chargée d’une évaluation des risques sanitaires relatifs à l’usine d’alumine et le site de stockage.

Impact sanitaire du site de stockage de Mange-Garri. Bouc-Bel-Air, Bouches-du-Rhône, France, Santé publique France, 2017-04, 42 p.

Publié dans Environnement, Environnement professionnel, Pathologies, Polluant | Marqué avec , , , |

15 au 19 mai 2017 – Semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau

La journée nationale annuelle de prévention et de dépistage gratuit des cancers de la peau est organisée et coordonnée par le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV), avec le soutien de l’Institut national du cancer (INCa). Une plateforme nationale privée de prise de rendez-vous en ligne est ouverte depuis le 2 mai 2017 : des dermatologues volontaires recevront bénévolement les patients à leur cabinet, sur leur temps de consultation.

Publié dans Pathologies | Marqué avec , , |

Bilan de la saison pollinique PACA 2016

L’ARS participe à l’organisation de la surveillance des pollens et appuie le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) qui exploite 7 capteurs fixes installés sur la région (Aix, Avignon, Gap, Marseille, Nice, Toulon). Le Bilan 2016 pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse vient de paraître. Il présente les taux atmosphériques de pollens observés en région PACA et en Corse au cours de l’année 2016 et compare ces résultats avec ceux des années précédentes.

RNSA, Air Paca, ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur, ARS Corse, 2017-04, 17 p.

Publié dans Environnement, Pathologies | Marqué avec , , , , |

Activation de la lutte contre la dissémination du moustique « Aedes albopictus » en France métropolitaine

Le dispositif de lutte contre Aedes Albopictus (dit « moustique tigre ») et de surveillance des arboviroses (maladies virales transmises notamment par les moustiques) en métropole est activé chaque année du 1er mai au 30 novembre. En complément de cette surveillance entomologique, la Direction générale de la santé, le Centre national d’expertise sur les vecteurs (CNEV) et les opérateurs public de démoustication (OPD) ont mis en place un site de signalement de la présence de moustiques tigres à l’adresse http://www.signalement-moustique.fr, à destination des particuliers. L’application pour Smartphone i Moustique de l’Eid-Atlantique permet également aux particuliers d’effectuer ces signalements.

Publié dans Environnement, Pathologies | Marqué avec , , , |

Journée mondiale de l’Asthme

A l’occasion de la Journée mondiale de l’asthme, plusieurs associations se mobilisent.

En France, l’association Asthme & Allergies coordonne la journée et propose plusieurs activités : un chat le 2 mai de 13h à 19h pendant lequel les experts répondront en direct aux questions, un lien pour connaître les manifestations près de chez soi organisées par des équipes de professionnels sur le terrain, une vidéo pour apprendre à contrôler votre asthme, un lien pour télécharger une carte rappelant les gestes à faire en cas d’urgence etc.

La Société de pneumologie de langue française souhaite particulièrement sensibiliser les adolescents avec le message : « La meilleure façon de l’oublier, c’est d’apprendre à le traiter« .

Publié dans Pathologies | Marqué avec |

Journée mondiale de lutte contre le paludisme 2017

La Journée mondiale de lutte contre le paludisme a été l’occasion d’insister sur la nécessité de continuer à investir et de soutenir l’engagement politique en faveur de la prévention du paludisme et de la lutte.

Publié dans Pathologies | Marqué avec , , |

Bisphénol A : « substance extrêmement préoccupante » selon l’Anses

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a été saisie le 9 mai 2016 par le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer pour la réalisation de l’expertise suivante : soumission à l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) d’un dossier d’identification du bisphénol A (BPA) comme « substance extrêmement préoccupante » (SVHC) en raison en particulier de ses propriétés de perturbateur endocrinien (PE) pour l’Homme, au titre du règlement européen n°1907/2006 dit règlement REACH.

Une identification SVHC a pour conséquence directe une obligation pour l’industrie de notifier à l’ECHA la présence de la substance dans les articles fabriqués ou importés contenant du BPA à plus de 0,1% (tel que défini à l’art. 7 de REACH) et d’informer l’acquéreur d’un article de la présence de BPA (tel que défini à l’art. 33). Elle ouvre la possibilité d’une mise à l’autorisation (Annexe XIV du règlement) qui limiterait les usages du BPA en les conditionnant à l’octroi d’une autorisation temporaire et renouvelable.

L’Anses recommande d’identifier le bisphénol A comme substance SVHC selon l’article 57 de REACH en raison de ses propriétés perturbatrices endocriniennes pour la santé.

Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail elatif à l’identification en tant que substance extrêmement préoccupante (SVHC1) du bisphenol A pour son caractère de perturbateur endocrinien, Anses, 2017-04-19, 20 p.

 

Publié dans Pathologies, Polluant | Marqué avec , , , , |

Exposition in utero aux perturbateurs endocriniens : les leçons du distilbène

« Une équipe de recherche de l’Université Paris Descartes, de l’Inserm et du Centre Hospitalier Sainte‐Anne, sous la direction du Professeur Marie‐Odile Krebs, a mis en évidence que des patients souffrant de troubles psychotiques et exposés in utero au Distilbène présentaient des altérations épigénétiques spécifiques.Grâce à ce nouveau travail, les chercheurs posent la question, plus générale, de l’influence de l’exposition in utero aux perturbateurs endocriniens (dont fait partie le distilbène) sur le neurodéveloppement et l’émergence de maladies psychiatriques. L’étude a été publiée le 13 avril 2017 dans PlosOne. »

Methylomic Changes in Individuals with Psychosis, Prenatally Exposed to Endocrine Disrupting Compounds: Lessons from Diethylstilbestrol, Fabrice Rivollier, Boris Chaumette, Narjes Bendjemaa (et al.) PlosOne, 2017-04-13

Publié dans Pathologies, Polluant | Marqué avec , , , , |

International incidence of childhood cancer, 2001-10: a population-based registry study

Le Centre international de recherche contre le cancer (CIRC) annonce une augmentation des cancers de l’enfant de 13% en 20 ans (années 2001-2010 comparées aux années 1980). L’étude ne se prononce pas sur une cause unique de cette augmentation, elle cite l’amélioration du dépistage mais n’exclut pas des facteurs environnementaux.

Steliarova-Foucher Eva, Colombet Muriel, Ries Lynn A.G. (et al.), Lancet Oncology, en ligne le 11 April 2017

Publié dans Pathologies | Marqué avec , , , |

Fondation de France : Appel à projets santé publique et environnement 2017

La Fondation de France souhaite soutenir la recherche sur les conséquences de l’environnement sur la santé humaine. A cet effet, elle encourage les recherches sur l’impact des facteurs environnementaux sur la santé, en population générale ou dans un contexte professionnel, en soutenant des équipes de recherche ainsi que la formation de jeunes chercheurs.

Les projets financés portent sur :

  • des études sur l’impact sanitaire des facteurs de risques environnementaux ou des déterminants socio-économiques des maladies,
  • des études sur le traitement des questions de santé environnementale dans le débat et l’action publics (études portant notamment sur les mobilisations collectives et les dispositifs d’intervention),
  • des études portant sur des actions de prévention en santé environnementale.

Date limite de candidature : 28 mai 2017.

Publié dans Pathologies, Promotion de la santé, Santé publique | Marqué avec , , , |

Glyphosate : Ségolène Royal condamne la décision de l’ECHA de ne pas classer cancérogène probable le glyphosate

Ségolène Royal, dans un communiqué de presse du 16 mars, condamne cet avis qui ne reconnaît pas de caractère cancérogène au glyphosate, en opposition avec l’avis rendu par le CIRC (Agence internationale de recherche sur le cancer) en mars 2015 qui a inscrit cette substance comme cancérogène probable, sur la base d’études épidémiologiques.

Publié dans Pathologies, Polluant | Marqué avec , , , |

OMS : La pollution de l’environnement entraîne 1,7 million de décès d’enfants par an

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le 6 mars deux rapports sur les effets de la pollution de l’environnement sur la santé des enfants dans le monde. Le premier rapport révèle qu’une grande partie des maladies à l’origine des principales causes de décès d’enfants âgés de 1 mois à 5 ans – diarrhée, paludisme et pneumonie – peuvent être évitées grâce à des interventions dont on sait qu’elles réduisent les risques environnementaux, tels que l’accès à l’eau potable et l’utilisation de combustibles propres pour la préparation des repas. Le deuxième rapport présente un panorama complet des conséquences de la pollution de l’environnement sur la santé des enfants et montre ainsi l’ampleur du problème.

Inheriting a Sustainable World: Atlas on Children’s Health and the Environment, WHO, 2017, 164 p.

Don’t pollute my future! The impact of the environment on children’s health, WHO, 2017, 36 p.

Publié dans Air, Climat, Eau, Environnement, Habitat, Pathologies, Polluant | Marqué avec , , , |