Affichage détaillé (Le Fil)


Pollution de l'air : nouvelles connaissances sur les particules de l'air ambiant et l'impact du trafic routier

L'Anses publie les résultats de son expertise relative aux particules de l’air ambiant. Elle confirme avec des niveaux de preuve forts, les effets sur la santé liés à certaines composantes des particules de l’air ambiant dont les particules ultrafines, le carbone suie et le carbone organique (pathologie respiratoires et cardiovasculaires et mortalité prématurée)
L'Agence recommande donc de prendre en compte en priorité ces trois indicateurs particulaires dans les politiques publiques relatives à l’air. L’Anses confirme également avec des niveaux de preuve forts, les effets sur la santé de l’exposition à différentes sources d’émission en particulier le trafic routier, la combustion de charbon, de produits pétroliers et de biomasse et insiste donc sur la nécessité d’agir sur ces sources d’émission.

Publié le 16/07/2019

Particule fine, Transport routier, ANSES, Rapport

Air, Polluant, Transport