Affichage détaillé (Le Fil)


Canicule : premier bilan

L’activité liée aux pathologies en lien avec la chaleur a représenté pour le 25 juillet 1,6% du total des passages aux urgences et 3,3% de l’activité totale de SOS Médecins. L’impact sanitaire de cette canicule semble à ce stade modéré. Toutefois, Santé Publique France observe une nette augmentation du nombre de cas d’hyperthermies depuis le 23 juillet, plus marquée chez les 15-74 ans. La surveillance épidémiologique de l’impact de cet épisode va être poursuivie et Santé Publique France dressera un bilan complet de l’impact sanitaire de cet épisode dans quelques semaines. Même si la vague de chaleur est terminée, les autorités sanitaires restent mobilisées, au niveau national comme au niveau local pour gérer l’impact sanitaire de ces chaleurs exceptionnelles.

Communiqué de presse ministère des solidarités et de la santé, 2019-07-29

Publié le 30/07/2019

Canicule, Surveillance sanitaire, Ministère des solidarités et de la santé, Communiqué de presse

Climat