Affichage détaillé (Le Fil)


Exposition au cadmium : l'Anses propose des valeurs limites pour mieux protéger les consommateurs et les travailleurs

Le cadmium, substance omniprésente dans notre environnement, peut entraîner des risques pour la santé de l’Homme, exposé principalement via l’alimentation. Afin de limiter l’exposition de la population, il apparait indispensable de maîtriser l’apport en cadmium par les activités agricoles, et en particulier lors de l’épandage de matières fertilisantes dont les engrais minéraux phosphatés. L’Anses publie ses travaux d’expertise dont les résultats visent à renforcer la protection des consommateurs, ainsi que celle des travailleurs.

Publié le 27/09/2019

Pollution agricole, ANSES

Environnement professionnel, Polluant