Affichage détaillé (Le Fil)


Prévention des arboviroses : nouveau cadre d'intervention des ARS

Cette instruction a pour objet de préciser le nouveau cadre d’intervention des agences régionales de santé en matière de prévention des arboviroses, maladies vectorielles à moustiques. Constatant en préambule qu'"il existe aujourd’hui plus d’une centaine d’arboviroses susceptibles d’être pathogènes pour l’homme, il importe donc de tendre progressivement vers un programme intégré de prévention des arboviroses afin de disposer d’un dispositif simple, facilement lisible pour les populations et les professionnels de santé. (...) Les différentes actions qui composent la lutte antivectorielle (LAV) intégrée sont ainsi mises en œuvre par l’Etat et les collectivités selon leurs responsabilités propres. L’action des agences régionales de santé doit être centrée sur la lutte contre la propagation du virus afin de limiter le risque épidémique."

INSTRUCTION N° DGS/VSS1/2019/258 du 12 décembre 2019 relative à la prévention des arboviroses (Date de signature : 12/12/2019 | Date de mise en ligne : 07/01/2020)

Mention Outre-mer : instruction applicable pour la Réunion, la Guadeloupe et Mayotte à partir du 1er janvier 2020. Pour la Martinique et la Guyane l’instruction sera applicable à l’entrée en vigueur du décret du 29 mars 2019.

Textes abrogés :

  • Circulaire interministérielle N°DGS/RI1/DGALN/DGAL 2012-360 du 1er octobre 2012 relative aux mesures visant à limiter la circulation du virus West Nile en France métropolitaine
  • Instruction N°DGS/RI1/2015/125 du 16 avril 2015 mettant à jour le guide relatif aux modalités de mise en œuvre du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole
Publié le 09/01/2020

Arbovirose, Moustique, Dengue, Chikungunya, Réglementation, ARS

Environnement, Pathologies, Santé publique