Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 3003 :   123456789101112131415>>>

3003 résultats - Nombre de résultats par page :

SOF logo

Légionellose en France : données épidémiologiques 2020

Santé publique France publie les données annuelles de surveillance de la légionellose en France en 2020 dont le nombre de cas était nettement inférieur à celui de 2019, très probablement en raison du contexte particulier de la pandémie de Covid-19. 

Publié le 28/07/2021

Légionellose, Epidémiologie, Santé publique France, Air intérieur

Air, Eau, Habitat, Pathologies


BEH Logo

Evaluation monétaire des effets sanitaires des canicules en France métropolitaine entre 2015 et 2020

Bien que les canicules soient les événements climatiques extrêmes les plus importants en termes de mortalité, leurs impacts sont rarement considérés sous un angle économique. Cette méconnaissance, couplée à une perception du risque qui demeure faible, s’avère un frein à l’action en matière d’adaptation. Cet article propose une évaluation monétaire des impacts sanitaires des canicules en France métropolitaine entre 2015 et 2020 : l’impact économique est conséquent, avec environ 37 milliards € associés aux coûts directs, indirects et intangibles du recours aux soins, ainsi qu’aux coûts intangibles de la perte de bien-être et de la mortalité évaluée en termes de décès en excès. Cet impact est de 22 milliards € lorsque la mortalité en excès est exprimée en années de vie perdues.

Lucie Adélaïde, Olivier Chanel, Mathilde Pascal, BEH, n°12, 2021-07-28, pp. 215-223

Publié le 28/07/2021

Canicule, Coût, Santé publique France, Article

Climat


Capture

Selon les polluants atmosphériques, les effets immédiats sur les admissions aux urgences et sur la mortalité diffèrent

Mesurer l’effet sur la santé des différents polluants atmosphériques et séparer leurs effets respectifs est difficile. Pollution de l’air et indicateurs sanitaires peuvent être corrélés pour de nombreuses raisons liées aux activités humaines, et différents polluants sont usuellement présents simultanément dans l’air. Utiliser les conditions météorologiques d’altitude pour prédire la concentration d’un polluant spécifiquement permet d’isoler son effet. En effet, elles influencent de façon distincte les polluants atmosphériques sans affecter directement la santé de la population.

Les polluants atmosphériques ont des effets sur les admissions aux urgences et sur la mortalité le jour même. Ces effets sont distincts selon les polluants. Une hausse de l’ozone ou du dioxyde de soufre induit une hausse des admissions aux urgences pour motif respiratoire, en particulier chez les plus jeunes et les personnes âgées. Une augmentation du monoxyde de carbone entraîne, quant à elle, une hausse des admissions aux urgences pour motif cardiovasculaire, en particulier chez les plus âgés. Enfin, une hausse des particules fines ou du dioxyde de soufre provoque une hausse de la mortalité, liée respectivement à une cause cardiovasculaire ou respiratoire.

Alexandre Godzinski, Milena Suarez Castillo, Insee Analyses no 67, 2021-07-21, 4 p.

Publié le 28/07/2021

Air extérieur, Pollution de l'air, Mortalité, Hôpital, Indicateur, INSEE, Article

Air


Capture

Pesticides : le Conseil d'État ordonne que les règles d'utilisation soient complétées pour mieux protéger la population

Le Conseil d’État ayant ordonné en juin 20191 que les règles  d’utilisation de pesticides en agriculture soient complétées pour être plus protectrices des populations, le Gouvernement a défini de nouvelles distances minimales d’épandage à proximité des zones d’habitation le 27 décembre 2019. Ce même jour, ont été également précisées les conditions d’élaboration des « chartes d’engagements » des utilisateurs de pesticides qui doivent être approuvées localement par le préfet. Ces mesures ont été contestées devant le Conseil d’État par des communes, associations et agriculteurs bio qui les jugeaient insuffisantes et par une chambre d’agriculture et des agriculteurs qui, eux, les considéraient excessives. 

Le Conseil d’État ordonne aujourd’hui au Gouvernement de compléter cette réglementation sous 6 mois. Les distances minimales d’épandage doivent être augmentées pour les produits qui ne sont que « suspectés » d’être cancérogènes, mutagènes ou toxiques, des mesures doivent être prises pour protéger les personnes travaillant à proximité et une information des riverains doit être organisée en amont de l’utilisation de ces produits.

Décision n°437815 du 26 juillet 2021

Publié le 27/07/2021

Pesticide, Réglementation

Environnement, Pathologies, Polluant


Capture

Prolifération des plantes invasives et moyens pour endiguer cette situation

Ce rapport d'information de l’Assemblée nationale du 21 juillet s'alarme du développement en métropole d'espèces végétales invasives qui posent problèmes, à la fois en matière de biodiversité mais aussi d'économie. Les rapporteurs préconisent préconisent une action à deux niveaux : prévenir l’introduction et la dissémination des plantes invasives plutôt que de les gérer et les gérer pour ne pas en subir les dégâts. Ils analysent, dans une première partie, la notion de plante invasive, ses conséquences et les politiques publiques associées. Sont ensuite présentés, dans une seconde partie, les freins au déploiement d’une stratégie ambitieuse et opérationnelle en vue d’améliorer la prévention et la gestion des plantes invasives, tout en valorisant les initiatives prometteuses. Enfin, il est proposé, dans une troisième partie, des pistes de réflexion et des recommandations opérationnelles pour construire une politique publique ambitieuse de lutte contre les plantes invasives.

ESSAYAN Nadia et PERROT Patrice, Assemblée nationale, 2021-07-21, 101 p.

Publié le 27/07/2021

Végétaux, Biodiversité, Assemblée nationale, Rapport

Environnement


ANSES

Nanomatériaux : pour une définition européenne plus protectrice

Dans l’Union européenne, la définition des nanomatériaux varie en fonction des secteurs d’activité. La Commission européenne a lancé une consultation publique pour réviser la définition des nanomatériaux en vue d’une éventuelle harmonisation. Dans sa réponse, l’Anses appelle à ne pas exclure de cette définition certains nanomatériaux qui pourraient pourtant être problématiques pour la santé humaine et l’environnement.

Publié le 26/07/2021

Nanotechnologie

Polluant


ademe logo

Restauration collective et alimentation plus durable : les travaux de l'Ademe

Dans le contexte de la mise en oeuvre de la loi EGAlim, qui vise à engager une transformation d’ampleur du secteur à court ou moyen-terme, l’ADEME mène des travaux en 3 volets : Une étude préalable d’identification des « Freins et leviers pour une restauration scolaire plus durable », qui vient d’être publiée, une opération pilote sur 15 restaurants scolaires, intitulée « Les cantines s’engagent », pour identifier les freins rencontrés par des structures initialement éloignées des objectifs EGAlim, et développer des outils d’accompagnement adéquats et  la publication du guide « Vers une alimentation plus durable en restauration collective », afin d’accompagner les professionnels du secteur dans leur démarche.

Publié le 23/07/2021

Alimentation, Développement durable, ADEME, Communiqué de presse, Restauration collective

Alimentation


pjl_climat-resilience_actusite_810x540_Ville

Loi climat et résilience : l'écologie dans nos vies

Issu des travaux de la Convention citoyenne pour le climat, le projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets a été définitivement adopté par le Parlement le mardi 20 juillet 2021. Cette loi ancre l’écologie dans notre société : dans nos services publics, dans l’éducation de nos enfants, dans notre urbanisme, dans nos déplacements, dans nos modes de consommation, dans notre justice.

Publié le 23/07/2021

Restauration collective, Déplacement urbain, Energie, Texte réglementaire

Climat


Rapport_complet_Cot_Social_Bruit_et_mesures_bruit_air_-_VF5

156 milliard d'euros, c'est le coût social du bruit en France par an !

Ce chiffre vertigineux a été obtenu, via une étude menée par le Conseil national du bruit (CNB) et l’Agence de la transition écologique (Ademe), en mesurant les effets sanitaires et non sanitaires de ces nuisances multiples sur la société.

 Le coût social du bruit, ADEME, CIDB, 2021/06, 70 p.

Publié le 23/07/2021

Nuisance sonore, ADEME, CIDB

Polluant


2021 Cypres-LaBobine(N°15)(Web)_Page_1

Bobine n°15 - Moustiques & Lutte anti-vectorielle - Juin 2021

Le nouveau numéro de la Bobine thématique vous présente les dernières acquisitions sur la thématique du Moustiques & de la lutte anti-vectorielle disponible au  CRES et/ou au Cyprès.

Publié le 22/07/2021

Moustique, Lutte anti vectorielle

Environnement


Résultats 1 à 10 sur 3003 :   123456789101112131415>>>
Afficher/masquer