Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 21 à 30 sur 2911 :   <<<123456789101112131415>>>

2911 résultats - Nombre de résultats par page :

rapport_pollens_2020

Publication du rapport 2020 de surveillance des pollens et moisissures

Résultats de l’année 2020 sur la surveillance des pollens et des spores de moisissures en France. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), l’Association des Pollinariums Sentinelles de France (APSF) et la Fédération Atmo France regroupant les Associations agréées de la qualité de l’air (AASQA), acteurs du dispositif de surveillance des pollens et moisissures, coordonnent leurs efforts pour établir ce bilan de la saison 2020.

Publié le 18/03/2021

Allergie, Pollen, Rapport

Air, Polluant


etudenutri

Certains cocktails de pesticides favoriseraient le risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées

Certains pesticides utilisés en Europe sont suspectés d’avoir des effets néfastes sur la santé humaine. Ils provoqueraient des perturbations hormonales et auraient également des propriétés carcinogènes, déjà observées en milieu professionnel. Le lien entre l’exposition à ces pesticides via l’alimentation et le cancer du sein dans la population générale est encore peu étudié. Des chercheurs d’une équipe mixte INRAE, Inserm, Cnam et Université Sorbonne Paris Nord ont déjà montré que les consommatrices d’aliments issus de l’agriculture biologique de la cohorte NutriNet-Santé, avaient un moindre risque de cancer du sein en post-ménopause

Publié le 15/03/2021

Cancer du sein, Pesticide

Pathologies


enqueteCovid

L'impact de la crise sanitaire sur le secteur de l'éducation à l'environnement

L’Observatoire Régional de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (OREEDD)  et ses partenaires publient l’analyse de l’enquête sur l’impact de la Covid-19 sur les professionnels du secteur de l’EEDD en Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Cette analyse fait la synthèse des 45 témoignages d’acteurs de l’EEDD en Région recueillis par l’enquête en décembre 2020. Elle a pour objectif de faire remonter aux financeurs publics, aux collectivités et aux têtes de réseaux les difficultés rencontrées par les acteurs en région depuis le début de l’épidémie.

Publié le 15/03/2021

Education à l'environnement, Enquête

Environnement


ANSES

Le bisphénol B, un perturbateur endocrinien pour l'homme et l'environnement

Utilisé dans certains pays hors Union européenne comme alternative au bisphénol A, substance dont le caractère perturbateur endocrinien est aujourd’hui largement reconnu, le bisphénol B présente des propriétés endocriniennes similaires à cette substance, voire légèrement plus prononcées. Suite à la mise en évidence de ces propriétés, l’Anses propose d’identifier le bisphénol B en tant que substance extrêmement préoccupante dans le Règlement européen REACH, à l’instar du bisphénol A. Cette classification vise à éviter les utilisations industrielles de cette substance chimique sur le continent européen en remplacement du bisphénol A, et à obliger les importateurs d’articles de consommation à déclarer sa présence dès qu’il dépasse un seuil de 0.1% dans leur composition.

Publié le 12/03/2021

ANSES, Perturbateur endocrinien

Polluant


apsanteenvi2021

Appel à projets thématique santé environnement ARS 2021

Dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement  Provence-Alpes Côte d'Azur 2015-2021 (PRSE 3), l’Agence Régionale de Santé lance un appel à projets thématique santé environnement du 10 mars au 16 avril 2021 à midi.

 Les projets éligibles à un financement doivent contribuer à la réalisation des objectifs fléchés dans le cahier des charges (en PJ) pour les thématiques suivantes :

  • Plans de gestion de la sécurité sanitaire des eaux
  • Evaluations d'impact sanitaire - Mobilités activités
  • Pollens
  • Urbanisme favorable à la santé - Nature en ville
Publié le 11/03/2021

Plans environnementaux


surface

Surfaces contaminées au travail : comment mesurer pour prévenir ?

La mesure des polluants présents dans l’air a longtemps été la seule évaluation de l’exposition des salariés aux composés chimiques.
Pourtant, de nombreux secteurs d’activité génèrent des produits semi-volatils et particulaires qui contaminent les surfaces de travail.
Cette contamination peut alors conduire à une exposition secondaire des salariés par contact avec ces surfaces souillées. Les polluants passent alors dans l’organisme par voie cutanée et/ou par ingestion. Cette exposition peut alors entrainer des effets sur la santé (allergènes, cancérigènes, etc.) propres à ce mode d’exposition et aux polluants concernés. Cette journée technique sera l’occasion de passer en revue les différentes techniques utilisées, leurs applications en hygiène industrielle mais aussi dans d’autres environnements : air intérieur, nucléaire. Les limites de cette approche, notamment en terme d’interprétation des résultats, seront également abordées. Les actions menées pour combler les lacunes existantes seront mises en perspective afin de proposer un outil complémentaire sur lequel s’appuyer pour mener des actions d’améliorations dans les entreprises.

Publié le 09/03/2021

Risque chimique

Environnement professionnel


lettre-strategie-58-actu

ADEME Stratégie - Malgré la crise sanitaire, des Français toujours préoccupés par l'environnement

L’ADEME publie annuellement des baromètres pour rendre compte des évolutions de l’opinion publique sur plusieurs de ses sujets d’intervention. Découvrez dans ce numéro d’ADEME Stratégie les principaux enseignements des dernières enquêtes publiées en 2020 : « Les représentations sociales du changement climatique », « Les Français et l’environnement » ainsi que deux enquêtes et analyses du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, auxquelles l’ADEME a contribué.

Publié le 09/03/2021

ADEME

Climat, Environnement


Plan-national-d-action-2020-2024-pour-la-gestion-du-risque-lie-au-radon_bloc_publications_publication

Plan national d'action 2020-2024 pour la gestion du risque lié au radon

Adossée au plan national santé-environnement 4 (PNSE), « Mon environnement, ma santé » (2020-2024), cette quatrième édition est le fruit d’une collaboration entre l’ASN, les ministères chargés de la santé, de l’écologie, de la construction et du travail, les experts nationaux, les acteurs régionaux, les professionnels de la mesure du radon et les associations intervenant sur ce sujet.

Publié le 09/03/2021

Radon, ASN, Programme

Plans environnementaux, Polluant


hcsp_logo

Maîtrise du risque associé à la présence de plomb dans l'environnement extérieur : rapport et avis du HCSP

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) se prononce sur les conséquences sanitaires individuelles de l’exposition environnementale au plomb et émet des recommandations pour la prévention du saturnisme en population générale. Dans toutes les classes d’âge, les effets du plomb sur la santé peuvent être observés même à de faibles niveaux de plombémie.

Le HCSP rappelle que les enfants âgés de moins de 7 ans sont la population cible pour le dépistage des surexpositions environnementales au plomb et que le principal mode d’exposition au plomb hors alimentation, est aujourd’hui l’ingestion de poussières des sols et des surfaces. Il recommande d’inviter les personnes préoccupées par les effets du plomb sur leur santé ou celle de leurs enfants à consulter leur médecin ou les spécialistes des Centres de consultation de pathologies professionnelles et environnementales ou des Centres antipoison, pour des conseils de prise en charge et/ou de prévention adaptés.

Le HCSP énonce des préconisations pour la caractérisation de la contamination par le plomb des espaces intérieurs, des sols meubles et des poussières extérieures. Il recommande d’abaisser le seuil réglementaire pour le contrôle des travaux en présence de plomb dans le bâtiment. Il recommande d’interdire l’utilisation de plomb laminé dans les constructions neuves et d’identifier, dans une liste positive régulièrement mise à jour, les emplois restant autorisés du plomb laminé pour la réfection ou la réhabilitation du bâti ancien.

Rapport, HCSP, 2021-02-01, 61 p. et Avis, 2021-01-28, 6 p.  [En ligne le 4 mars 2021]

Publié le 05/03/2021

Plomb, Saturnisme, Eau potable, Avis, HCSP, Prévention

Habitat, Pathologies, Polluant, Promotion de la santé, Sol


ANSES

Dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire : recommandation de valeurs limites d'exposition professionnelle

Avec 17 000 tonnes produites ou importées chaque année en France, le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire ou TiO2-NP est l’un des nanomatériaux les plus utilisés dans différents secteurs industriels. Il constitue de ce fait une source d’exposition potentielle importante en milieu professionnel. Aussi, dans la continuité des travaux menés pour la population générale, l’Anses recommande aujourd’hui des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) pour renforcer la prévention des risques pour les travailleurs

Publié le 04/03/2021

ANSES, Risque professionnel, Nanotechnologie

Environnement professionnel


Résultats 21 à 30 sur 2911 :   <<<123456789101112131415>>>
Afficher/masquer