Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 175 :   123456789101112131415>>>

175 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Perturbateurs endocriniens : travaux de l'Anses

Dans le cadre de la seconde Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’Anses a élaboré une liste de substances d’intérêts et identifié une sélection de substances prioritaires à inscrire dans son programme d’évaluation. Pour les substances évaluées, l’Agence propose également une méthode pour déterminer s’il s’agit d’un perturbateur endocrinien avéré, présumé ou suspecté. L’ensemble de ces travaux vise à rendre l’identification des perturbateurs endocriniens plus rapide, efficace et partagée, et à favoriser leur évaluation en accord avec les objectifs français et européens de réduction des risques liés aux substances chimiques.

Publié le 16/04/2021

Perturbateur endocrinien, ANSES

Polluant


ANSES

Le bisphénol B, un perturbateur endocrinien pour l'homme et l'environnement

Utilisé dans certains pays hors Union européenne comme alternative au bisphénol A, substance dont le caractère perturbateur endocrinien est aujourd’hui largement reconnu, le bisphénol B présente des propriétés endocriniennes similaires à cette substance, voire légèrement plus prononcées. Suite à la mise en évidence de ces propriétés, l’Anses propose d’identifier le bisphénol B en tant que substance extrêmement préoccupante dans le Règlement européen REACH, à l’instar du bisphénol A. Cette classification vise à éviter les utilisations industrielles de cette substance chimique sur le continent européen en remplacement du bisphénol A, et à obliger les importateurs d’articles de consommation à déclarer sa présence dès qu’il dépasse un seuil de 0.1% dans leur composition.

Publié le 12/03/2021

ANSES, Perturbateur endocrinien

Polluant


ANSES

Dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire : recommandation de valeurs limites d'exposition professionnelle

Avec 17 000 tonnes produites ou importées chaque année en France, le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire ou TiO2-NP est l’un des nanomatériaux les plus utilisés dans différents secteurs industriels. Il constitue de ce fait une source d’exposition potentielle importante en milieu professionnel. Aussi, dans la continuité des travaux menés pour la population générale, l’Anses recommande aujourd’hui des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) pour renforcer la prévention des risques pour les travailleurs

Publié le 04/03/2021

ANSES, Risque professionnel, Nanotechnologie

Environnement professionnel


Capture

Faciliter l'accès à la restauration collective et améliorer la qualité nutritionnelle en restauration rapide

L’Anses a réalisé un état des lieux des consommations alimentaires et apports nutritionnels des repas pris hors domicile. La restauration collective – restaurants scolaires et d’entreprise – apparaît plus conforme aux recommandations alimentaires actuelles que les autres catégories de restauration hors foyer. L’Anses préconise donc d’en faciliter l’accès au plus grand nombre. A l’inverse, l’Anses alerte sur la qualité nutritionnelle dégradée de la restauration rapide, pourtant de plus en plus fréquentée par les Français.

RAPPORT AST de l'Anses sur l'Etat des lieux des consommations alimentaires et apports nutritionnels dans la restauration hors foyer en France, à partir des données de l’étude INCA3 (2014-2015), Anses, 2021-02, 202 p.

Publié le 26/02/2021

ANSES, Restauration collective, Cantine, Qualité de l'alimentation, Rapport

Alimentation


ANSES

Pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine : quelle contribution de l'Anses pour protéger la santé des consommateurs ?

En diffusant dans notre environnement, les pesticides peuvent se transformer en une ou plusieurs autres molécules appelées "métabolites". Les substances actives de pesticides ainsi que leurs métabolites sont ainsi susceptibles de contaminer les ressources en eau et de se retrouver dans les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH). L’Anses vient en appui aux autorités dans la gestion des dépassements des limites réglementaires fixées, afin de garantir la santé du consommateur. Elle a également conçu une méthode pour identifier, parmi les métabolites de pesticides, ceux qui devront faire l’objet d’une attention prioritaire au regard des enjeux sanitaires associés à la consommation de l’eau.

Publié le 22/02/2021

Pesticide, ANSES

Eau, Polluant


Capture

Les contaminants chimiques seuls ou en mélange. Comprendre où en est la recherche

Le numéro de janvier des Cahiers de la recherche santé, environnement et travail de l'ANSES est dédié aux contaminants chimiques.  A partir du concept d'exposome, les travaux de recherche et d’expertise s’orientent vers la recherche de biomarqueurs d’exposition ou d’effets, le développement de nouvelles méthodes et d’outils innovants pour évaluer l’exposition cumulée et prévenir la survenue de maladies chroniques. Cette approche globale est l’une des priorités du 4ème Plan national santé environnement (2020-2024). Facilitée par les progrès des méthodes « omics » (métabolomic, protéomic, transcriptomic, epigénomic), elle met en lumière de nouvelles stratégies en faveur d’une recherche structurée et intégrée.

Cahier de la recherche, n°16, 2021-01, 64 p.

Publié le 04/02/2021

Exposome, Polluant, Médicament, Pesticide, Chlordécone, ANSES, Recherche, Revue

Polluant


ANSES

L'ambroisie en France : coûts des impacts sanitaires et pistes d'actions

Présente dans la vallée du Rhône depuis le milieu du XXème siècle, l’ambroisie à feuilles d’armoise n’a cessé depuis de se propager sur le territoire national, provoquant en particulier le développement d’allergies. L’Anses publie aujourd’hui une estimation des coûts associés aux conséquences sanitaires de la présence de l’ambroisie en France. Pour freiner sa propagation, l’Agence préconise la mise en place d’actions concertées de lutte à l’échelle locale, y compris dans les zones encore peu concernées.

Publié le 04/12/2020

ANSES, Ambroisie, Allergie

Environnement


Capture

Evaluation du dispositif national de déclaration R-Nano

L'Anses publie une première évaluation du dispositif de déclaration des substances à l’état nanoparticulaire, obligatoire depuis 2013. Intitulé R-Nano, ce registre recense les déclarations des fabricants, importateurs et distributeurs de plus de 100 grammes par an de substances à l'état nanoparticulaire. L'agence souligne que l’absence ou la mauvaise qualité des données transmises nuit toujours à la traçabilité des nanomatériaux et à l’exploitation de ces données par les agences de santé publique. Elle propose plusieurs axes d’amélioration pour fiabiliser les données du registre, améliorer la traçabilité des nanomatériaux et optimiser l’efficacité du système.

Registre R-Nano. Evaluation des potentialités d’exploitation et de partage des données déclarées Avis de l’Anses Rapport d’expertise collective, Anses, 2020-11, 124 p.

Publié le 01/12/2020

Nanotechnologie, Réglementation, ANSES, Avis, Information

Polluant


Capture

Exposition aux moisissures dans l'air extérieur et asthme chez l'enfant : rapport de l'Anses

Suite à ses travaux relatifs aux moisissures dans l’air intérieur, l’Anses a examiné quelles moisissures étaient présentes dans l’air extérieur et leurs effets sur la santé. Comme pour celles présentes en intérieur, l’expertise de l’Anses montre qu’elles exacerbent l’asthme chez les enfants. Mais la réduction des sources de prolifération des moisissures est complexe puisque leur développement dépend des conditions climatiques et de la végétation. L'agence préconise néanmoins daméliorer la surveillance des moisissures de l’air extérieur exitant et de former les professionnels de santé sur les effets sur la santé des moisissures de l’air extérieur, en particulier sur les risques d’exacerbation de l’asthme chez l’enfant.

Impact sanitaire de l’exposition aux moisissures présentes dans l’air ambiant. Avis de l’Anses. Rapport d’expertise collective, Anses, 2020-07, 222 p . [En ligne le 17 novembre 2020]

Publié le 17/11/2020

Air extérieur, Asthme, ANSES, Avis

Air, Pathologies


ANSES

Programme National de Recherche en Environnement-Santé-Travail Appel à projets 2021

Cet Appel à projets de recherche (APR), lancé chaque année, ambitionne de conduire les communautés scientifiques à mener des travaux de recherche en«Environnement-Santé-Travail»et à développer de nouvelles méthodes et outils dans toutes les phases de l’analyse du risque pour la santé et pour les écosystèmes afinde documenter les questions à la recherche posées par les ministères et les agences de l’État concernées par ces thèmes. Les nanomatériaux et nanoparticules sont au programme de l'appel à projets de recherche 2021. Les lettres d'intention sont à envoyer avant le 15/12/2020.

Publié le 22/10/2020

Appel à projets, Santé au travail, ANSES

Environnement professionnel


Résultats 1 à 10 sur 175 :   123456789101112131415>>>
Afficher/masquer