Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 155 :   123456789101112131415>>>

155 résultats - Nombre de résultats par page :

anses_logo

Produits à base de métam-sodium : retrait des autorisations de mise sur le marché

L'Anses a réévalué les dossiers suite à l’approbation de la substance au niveau européen et notifié aux industriels son intention de retirer l’ensemble des autorisations de mise sur le marché pour les produits à base de métam-sodium, substance utilisée pour désinfecter les sols avant l’installation d’une culture. A cette occasion, l’Anses rappelle l’importance de la phytopharmacovigilance et l’obligation qui incombe aux professionnels de déclarer tout effet indésirable sur l’homme et l’environnement impliquant un produit phytopharmaceutique.

Publié le 06/11/2018

Polluant, Agriculture, Pollution du sol, ANSES, Communiqué de presse

Alimentation, Polluant, Sol


Ministere

Lutte pour la qualité de l'air : le Gouvernement et 15 territoires s'engagent ensemble pour le déploiement de Zones à Faibles Émissions d'ici fin 2020

Quinze villes et métropoles se sont engagées aujourd’hui à déployer ou à renforcer une Zone à Faibles Émissions sur leur territoire d’ici fin 2020. Pour garantir le succès de la démarche, l’État s’engage à apporter son soutien aux territoires dans le cadre de leurs travaux préparatoires et à mettre en place les mesures réglementaires nécessaires pour permettre un développement et un fonctionnement efficaces des zones.

Publié le 09/10/2018

Qualité de l'air, Communiqué de presse, Ministère de la transition écologique et solidaire

Air


sante publique france logo

Surveillance des anomalies congénitales : communiqué de Santé publique France

Plusieurs cas groupés rapportés d’agénésie des membres supérieurs ont été signalées dans l’Ain, en Bretagne et en Pays-de-Loire. Santé publique France rappelle qu'elle coordonne un réseau de six registres couvrant 19% des naissances en France et participe à leur financement. Elle étudie systématiquement les signalements qui lui sont transmis avec un protocole standardisé afin de déterminer si cela est dû au hasard ou non et d’identifier d’éventuelles expositions communes. Aujourd’hui, suite à l’investigation des 7 cas rapportés dans l’Ain nés entre 2009 et 2014, l’analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n’a pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations. L’absence d’hypothèse d’une éventuelle cause commune ne permet pas d’orienter des investigations complémentaires. Pour la Loire Atlantique et la Bretagne, l’investigation a conclu à un excès de cas. Cependant, aucune exposition commune n’a été identifiée pour les cas groupés de ces 2 régions. La surveillance des malformations congénitales et les investigations sont particulièrement complexes notamment en raison de la rareté des événements. Une réflexion est en cours avec la Direction générale de la santé pour renforcer la mutualisation des données des six registres et leur appariement aux données du Système National des Données de Santé [SNDS].

Publié le 05/10/2018

Périnatalité, Santé publique France, Communiqué de presse, Anomalie congénitale, Epidémiologie

Pathologies, Polluant, Santé publique


ARSNouvelleAquitaine

Allergènes, perturbateurs endocriniens, substances nocives ... Comment mieux préserver la santé des jeunes enfants en Nouvelle-Aquitaine?

De nombreuses études s’intéressent aux risques sanitaires liés à l’utilisation de produits d’usage courant (produits d’entretien, cosmétiques, accessoires en plastiques…). Si beaucoup de relations restent encore à démontrer, certaines substances présentes dans nos environnements intérieurs sont suspectées de participer à l’apparition de maladies ou troubles de la santé (troubles de la reproduction, cancers, obésité, diabète, troubles neuro comportementaux…). Les femmes enceintes et les jeunes enfants seraient un public particulièrement vulnérable à ces substances. L’ARS Nouvelle-Aquitaine a donc décidé d’agir en faveur de la petite enfance en l’inscrivant comme cible prioritaire de sa stratégie de prévention et promotion de la santé environnementale.

Publié le 27/09/2018

Nouveau-né, Perturbateur endocrinien, ARS, Communiqué de presse

Polluant


MinistereSante

Bilan national de l'épisode de canicule : un impact sanitaire modéré grâce à la mobilisation des pouvoirs publics et des acteurs de terrain.

L’épisode de canicule observé du 24 juillet au 8 août a été marqué par son ampleur, avec jusqu’à 67 départements concernés, et la durée, la plus longue rencontrée depuis 2006 (de 16 jours). Il s’inscrit dans un contexte de phénomènes météorologiques de fortes chaleurs qui s’avèrent de plus en plus fréquents et intenses en France métropolitaine, survenant dès le début du mois de juin jusqu’à la mi-septembre.

En savoir plus :

Publié le 24/09/2018

Canicule, Communiqué de presse, Ministère des solidarités et de la santé

Santé publique


Ministere

Les grands axes du plan vélo et mobilités actives

L’objectif annoncé est de tripler les déplacements à vélo, en les faisant passer de 3 % à 9 % des trajets d’ici à 2024, en espérant ainsi améliorer la santé publique et diminuer la pollution de l’air dans les villes.

Publié le 17/09/2018

Mobilité, Communiqué de presse, Ministère de la transition écologique et solidaire, Qualité de l'air

Plans environnementaux, Transport


DlMeVN3XoAAlo8d large

West Nile : protégez-vous contre les piqûres de moustique

Cinq cas autochtones d'infections à virus West-Nile ont été détectés dans les Alpes-Maritimes. Les investigations ont permis d'identifier Nice comme la zone la plus probable de contamination. La circulation du virus West-Nile est plus précoce et plus importante que les années précédentes en Europe et dans les pays voisins. Rien qu’en Italie, 123 cas h-mains ont été rapportés depuis le début de la surveillance. L'ARS rappelle ce qu'est la fièvre West Nile et comment s'en protéger.

Veille-Hebdo Provence-Alpes-Côte d'Azur point n°2018-33, 2018-08-22, pp. 1 et 4

Communiqué de presse ARS PACA - 9 août 2018

Publié le 23/08/2018

Pathologie, Animal, Alpes-Maritimes, ARS Provence-Alpes Côte d'Azur, Communiqué de presse, Surveillance sanitaire

Pathologies, Santé publique


Inserm

Quel impact de la pollution atmosphérique sur le placenta ?

L’exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse, présente un risque pour la santé fœtale et pour l’enfant. Selon plusieurs études, l’exposition à la pollution atmosphérique est associée à des impacts délétères tels que la pré-éclampsie chez la femme enceinte (hypertension associée à la présence de protéines dans les urines), un poids à la naissance diminué chez l’enfant et peut-être même un fonctionnement dégradé des poumons et des troubles neuro-développementaux. Les mécanismes expliquant un effet des polluants de l’air sur le développement du fœtus et de l’enfant pourraient passer par une altération du placenta.

Publié le 22/06/2018

Femme enceinte, Communiqué de presse, Pollution de l'air

Santé publique


Ministere

Nicolas Hulot et Elisabeth Borne confirment la détermination du Gouvernement à lutter contre la pollution de l'air pour protéger la santé des Français

La Commission européenne a annoncé jeudi 17 mai qu’elle avait saisi la Cour de justice de l’Union Européenne pour non-respect des normes de qualité de l’air dans plusieurs pays européens, dont la France en ce qui concerne le dioxyde d’azote. Le Gouvernement prend acte de cette décision et confirme sa détermination à accélérer les mesures en faveur de la qualité de l’air, afin de protéger la santé des Français et de mettre fin à ce contentieux le plus rapidement possible. Nicolas Hulot et Elisabeth Borne présenteront en juin de nouvelles mesures qui seront intégrées dans la loi d’orientation des mobilités.

Publié le 17/05/2018

Ministère de la transition écologique et solidaire, Qualité de l'air, Communiqué de presse

Air


Ministère

Pollution de l'air : la France présente son plan d'action à la Commission Européenne

Le 30 Janvier 2018, Nicolas Hulot a présenté à la Commission Européenne les nouvelles mesures pour lutter contre la pollution de l’air, lors d’une réunion des ministres de l’environnement des pays concernés par des dépassements réguliers des seuils maximums de certains polluants. Suite à cette réunion, la France vient de transmettre à la Commission Européenne les principaux éléments de son plan d’action qui vise à garantir un air respirable à tous les français. Jeudi 15 février, le Ministre d’Etat, fera un point d’étape, en réunissant les élus locaux et les préfets des zones concernées par ces dépassements, quant à la préparation de nouvelles feuilles de routes opérationnelles, attendues d’ici fin mars.
Publié le 13/02/2018

Ministère de la transition écologique et solidaire, Communiqué de presse, Pollution de l'air

Air


Résultats 1 à 10 sur 155 :   123456789101112131415>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerCommuniqué de presse

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Tags

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits