Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 96 :   12345678910>>>

96 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Variations spatiotemporelles du risque de cryptorchidies opérées en France et hypothèses environnementales

Santé publique France a mis en place un programme national de surveillance des indicateurs de santé reproductive en lien avec l'exposition aux perturbateurs endocriniens. La cryptorchidie (non descente des testicules dans le scrotum chez le garçon) a été sélectionnée dans ce cadre sur la base du poids des preuves. Cette nouvelle étude, menée à partir du PMSI sur les nouveaux cas de cryptorchidies opérées sur la période 2002-2014 dans la population des garçons de 0 à 6 ans, a pour originalité une analyse des données nationales à une échelle fine, le code postal. Cette approche a permis d'étudier sur une durée de 13 ans un échantillon important de cas incidents (91 400 en France entière, incluant l'Outremer, et 89 382 en France métropolitaine) et d'analyser leur distribution géographique par des méthodes statistiques adaptées.

Une vingtaine de clusters de quelques centaines de km2, dispersés dans le Nord et le Centre-Est de la France ont été identifiés. Leur analyse descriptive suggère le rôle contributif de facteurs socio-économiques et environnementaux géographiquement déterminés dans la survenue de cryptorchidies. Cette étude descriptive est la première à être réalisée sur les cryptorchidies opérées à une échelle nationale, avec un très large échantillon. Elle doit être considérée comme une étude de génération d'hypothèses. Les hypothèses discutées au regard de possibles expositions environnementales ou professionnelles, actuelles ou passées, à des perturbateurs endocriniens (métaux, dioxines, PCB) doivent être approfondies au moyen d'études écologiques et testées par des études étiologiques ciblées.

Joëlle Le Moal, Sarah Goria, Agnès Guillet (et al.), Santé publique France, 2021-03, 41 p.

Publié le 02/04/2021

Perturbateur endocrinien, Malformation congénitale, Enfant, Santé publique France, Rapport

Pathologies, Polluant


aero_aventure_banner-768x210

Aero Aventure, c'est pour qui ? C'est pour quoi ?

L’Aero Aventure, c’est pour les familles avec enfant(s) de 6 à 12 ans, résidant en Hauts-de-France, en Wallonie ou en Flandre souhaitant mieux connaître l’air qui les entoure tout en s’amusant ! Pas besoin de connaissances spécifiques. Tout au long de ces 4 mois des challenges, des défis et des missions simples et amusantes seront à réaliser. Cette action d’implication citoyenne est organisée dans le cadre du projet de coopération transfrontalière, soutenu par le programme européen Interreg V FWVI. D’avril à fin juillet 2021, vous pourrez découvrir avec votre ou vos enfants (âgés de 6 à 12 ans) les différents aspects de l’air à la maison, dans votre jardin ou votre quartier, sur vos différents parcours, …

Publié le 02/03/2021

Enfant, Outil pédagogique, Qualité de l'air

Air


2020-Perinatalite-et-sante-environnementale

Périnatalité et santé environnementale. Dossier de connaissances

Ce dossier réalisé par le Centre régional d'études, d'actions et d'informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité (CREAI) et l'Observatoire Régional de la Santé (ORS) Occitanie présente les différentes expositions environnementales et leurs impacts sur la fertilité, la grossesse et la santé du jeune enfant. ll propose aussi des leviers limitant l’impact de ces expositions et termine en valorisant des exemples d’actions prometteuses et d’initiatives innovantes.

BEC Emilie, CREAI-ORS Occitanie, 2020-11, 113 p.

Publié le 03/12/2020

Santé environnementale, Périnatalité, Femme enceinte, Enfant, Nourrisson, Dossier

Polluant, Promotion de la santé


anses_logo

Menu végétarien hebdomadaire à l'école : une première saisine de l'Anses en appui à l'expérimentation

La loi EGAlim instaure l’expérimentation d'un menu végétarien hebdomadaire dans la restauration scolaire durant deux ans. Interrogée fin 2019 par la Direction générale de la santé pour identifier dans les meilleurs délais d’éventuels points à prendre en compte dans cette expérimentation, l’Anses a apporté début 2020 une première réponse fondée sur des travaux existants. L’Agence indique qu’un menu végétarien hebdomadaire peut contribuer à la couverture de l'ensemble des besoins nutritionnels des enfants, dès lors qu’il est équilibré. Sur la base d’expertises plus approfondies, l’Agence a prévu de livrer fin 2021 des recommandations relatives à la composition ou à la fréquence des plats ou repas végétariens servis dans la restauration scolaire.

Publié le 04/11/2020

Enfant, Cantine, Régime végétarien, Réglementation, Recommandation nutritionnelle

Alimentation


hcsp logo

Aide à la décision relative à la fermeture des écoles primaires en vigilance canicule rouge

Un projet de fiche pour aider les décideurs à apprécier la nécessité ou non de fermer un établissement scolaire du premier degré en cas de canicule a été soumis à l’avis du Haut conseil de la santé publique (HCSP).

Les enfants sont vulnérables à la chaleur, surtout si elle est extrême. La vulnérabilité est plus grande chez les jeunes enfants (0-4 ans) et chez ceux atteints de pathologies chroniques. Cependant la mortalité liée aux épisodes caniculaires ne semble pas plus élevée chez l’enfant.

En cas de canicule, la fermeture des écoles déplace les contraintes sur la qualité du logement des élèves et la disponibilité des parents.

Considérant que les enfants seraient probablement mieux protégés, pendant les vagues de chaleur, à l’école si l’établissement scolaire est préparé, le HCSP recommande d’adapter les bâtiments scolaires avec des solutions transitoires simples, de former les personnels et les parents avant l’arrivée de ces épisodes. Durant la période de canicule, la mise en œuvre d’un plan avec des mesures pratiques générales pour limiter l’exposition à la chaleur est recommandée. Un aménagement des horaires et des possibilités d’absence à la demande des parents complète cette mesure.

Enfin, après la canicule, le HCSP recommande de faire un bilan, notamment sur la possibilité ou non d’avoir pu maintenir les enfants à l’école, sur la reconnaissance des signes de mauvaise tolérance de la chaleur et l’adoption des mesures préventives, sur le nombre d’enfants ayant nécessité une intervention médicale. Toute difficulté liée aux bâtiments empêchant le bon déroulement du plan devrait faire l’objet d’une remontée vers la mairie.

Avis relatif à la fiche d’aide à la décision « Fermeture des écoles primaires » en vigilance canicule rouge, HCSP, 2020-04-28, 19 p. [En ligne le 1er juin 2020]

Publié le 02/06/2020

Canicule, Ecole, Enfant, HCSP, Avis

Climat


Capture

Selon la Commission réunissant l'OMS, l'UNICEF et The Lancet, le monde ne parvient à offrir aux enfants ni une bonne santé ni un climat propice à leur avenir

Aucun pays ne protège de manière appropriée la santé des enfants, leur environnement et leur avenir, selon les constatations d’un rapport marquant qui est publié aujourd’hui par une Commission rassemblant plus de 40 experts de la santé de l’enfant et de l’adolescent venus du monde entier. Le rapport, intitulé A Future for the World’s Children? (Quel avenir pour les enfants du monde ?), constate que l’avenir de chaque enfant ou adolescent dans le monde est compromis par la menace imminente que représentent la dégradation écologique, les changements climatiques et les pratiques commerciales abusives qui poussent les enfants à la consommation d’aliments lourdement transformés issus de la restauration rapide, de boissons sucrées, d’alcool et de tabac.

A future for the world's children? A WHO–UNICEF–Lancet Commission, The Lancet, 2020-02-18, 54 p.

Publié le 20/02/2020

Climat, Alimentation, OMS, Rapport, Enfant

Alimentation, Climat


countdown_logo

Lancet Countdown : 2019 Report

Le Lancet publie chaque année son rapport sur les effets du changement climatique sur la santé dans le monde, à partir de 41 indicateurs clés. Il est réalisé en collaboration par 35 institutions académiques et onusiennes de tous les continents. Il fait suite aux travaux de 2015 qui alertent régulièrement sur les effets du changement climatique sur la santé (augmentation du nombre de personnes exposées à des pics de chaleurs, à la pollution de l'air, expansion du moustique porteur de la dengue etc...)

Cette année, il met l'accent sur la santé des enfants et des jeunes en s'inquiétant des conséquences du changement climatique sur leur santé qu'ils auront à subir toute leur vie (malnutrition, augmentation des maladies infectieuses..), en particulier des effets induits de la pollution atmosphérique (asthme et pathologies cardiaques). Les auteurs du rapport appellent à une action immédiate des Etats à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Nick Watts, Markus Amann, Nigel Arnell (et al.), The 2019 report of The Lancet Countdown on health and climate change: ensuring that the health of a child born today is not defined by a changing climate, The Lancet, 2019-11-14 (rapport complet en anglais)

Résumé en français (3 p.)

Publié le 14/11/2019

Changement climatique, Santé environnementale, Enfant, Asthme, Maladie cardio-vasculaire, Rapport

Air, Alimentation, Climat, Risques majeurs


Capture

L'action publique contre l'insalubrité de l'habitat, levier majeur pour réduire les écarts de santé

Des débats sont actuellement en cours sur la mise en œuvre des politiques contre l’habitat indigne et insalubre. Ces débats sont liés à la fois à un travail parlementaire en préparation, et à la prise de position de plusieurs professionnels de santé publique. Des sociétés savantes et associations signent ce communiqué et souhaitent être associées à toute évolution de la réflexion dans ce domaine à leurs yeux prioritaire de la santé publique.

Communiqué interassociatif, Société française de pédiatrie, Société francophone de santé et environnement (SFSE), Société française de santé publique

Publié le 11/10/2019

Habitat indigne, Santé environnementale, Enfant, Association, Communiqué de presse

Habitat, Santé publique


sante publique france logo

Asthme chez les enfants : rentrée des classes 2019

Chaque année, en septembre, on constate une hausse des crises d’asthme chez les enfants de moins de 15 ans au cours des deux premières de semaines de la rentrée scolaire. Ce sont les infections respiratoires, causées par des virus fréquents en collectivité, qui peuvent favoriser la survenue des crises d’asthme. Mais d’autres facteurs semblent jouer un rôle dans ce pic de rentrée et notamment l’exposition à des allergènes à l’école ou encore l’arrêt du traitement de fond de l’asthme pendant les vacances d’été.

Santé publique France publie un point de situation hebdomadaire sur l’évolution des recours aux urgences et dans les associations SOS Médecins.

Céline Caserio-Schönemann, Marie-Christine Delmas, Cécile Forgeot (et al.), Le point épidémio, Santé publique France, 2019-08, 3 p.

Publié le 03/09/2019

Asthme, Enfant, Surveillance sanitaire, Santé publique France

Pathologies


EnqueteAlimentation

Enquête sur les habitudes alimentaires des jeunes enfants

L'Association Label Vie - Ecolo crèche vous propose de participer à une enquête sur l'alimentation des jeunes enfants en collaboration avec l'INRA.

Publié le 10/07/2019

Enfant, Enquête

Alimentation


Résultats 1 à 10 sur 96 :   12345678910>>>
Afficher/masquer