Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 44 :   12345>>>

44 résultats - Nombre de résultats par page :

Santé publique France logo

S'adapter à la chaleur dans un contexte de changement climatique

Santé publique France publie une brochure rappelant les moyens de surveillance mis en oeuvre en cas de canicule, quelles sont les personnes les plus vulnérables à ces épisodes de forte chaleur et les gestes de prévention à adopter. Elle souligne que les vagues de chaleur sont amenées à s'intensifier et provoquent une augmentation de la morbidité et de la mortalité.

Santé Publique France, 2018-06, 6 p.

Publié le 19/06/2018

Canicule, Promotion de la santé, Surveillance sanitaire, Santé publique France

Climat, Promotion de la santé


beh logo

Borréliose de Lyme et autres maladies transmises par les tiques

Ce numéro thématique du Bulletin épidémiologique hebdomadaire rassemble les données scientifiques françaises les plus actualisées en matière de surveillance épidémiologique et vectorielle et apporte par ailleurs des données récentes sur les comportements des Français face à l’exposition à risque et aux piqûres de tiques, éléments fondamentaux pour les stratégies de prévention.

Elisabeth Couturier, Henriette De Valk, Isabelle Villena (et al.), BEH, n°19-20, 2018-06-18, pp. 379-427

Publié le 19/06/2018

Maladie de Lyme, Epidémiologie, Santé publique France

Environnement, Pathologies


beh logo

Pic de crises d'asthme survenu à la suite d'un orage en période d'émission de pollen, Nantes, juin 2013

Les augmentations de crises d’asthme ont été épisodiquement décrites pendant des périodes d’émission de pollen, en particulier suite à un orage. Ces phénomènes sont peu documentés en France. L’objectif de cet article du Bulletin épidémiologique hebdomadaire est de décrire un épisode survenu à Nantes en juin 2013.

Noémie Fortin, Patrick Guérin, Marie-Christine Delmas (et al.), BEH, 2018-06-12, pp.360-363

Publié le 12/06/2018

Pollen, Asthme, Epidémiologie, Santé publique France

Environnement, Pathologies


beh logo

Comprendre et prévenir les impacts sanitaires de la chaleur dans un contexte de changement climatique

Ce numéro thématique du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) illustre la manière dont les différentes disciplines se mobilisent pour construire des stratégies de prévention cohérentes sur le court et le long-terme en matière d'impacts sanitaires de la chaleur. Les connaissances issues de l’épidémiologie et de la surveillance alimentent et complètent les réflexions sur la prévention, l'ensemble s’inscrit dans une logique interdisciplinaire et internationale.

Au sommaire :

  • Canicules : s’y préparer toujours mieux
  • Evolution des vagues de chaleur et de la mortalité associée en France, 2004-2014
  • Principaux enseignements de la surveillance sanitaire des impacts des vagues de chaleur de 2015 à 2017 en France
  • Evaluation de la réactivité du dispositif de surveillance syndromique des effets liés à la chaleur : étude pilote en Occitanie (France) et perspectives
  • Comment mieux appréhender les impacts sanitaires du changement climatique : l’intérêt des collaborations multicentriques internationales
  • Comparaison des méthodes et des questions utilisées pour suivre l’adaptation face aux épisodes de chaleurs élevées en France et au Québec
  • Les villes et la canicule : se préparer au futur et prévenir les effets sanitaires des îlots de chaleur urbains

BEH, n°16-17, 2018-06-05, pp. 318-357

Publié le 05/06/2018

Canicule, Changement climatique, Santé publique France

Environnement, Habitat, Santé publique


SantepubliqueFrance

Lancement de l'enquête Noyades 2018

Du 1er juin au 30 septembre 2018, Santé publique France lance l'enquête NOYADES 2018 avec le soutien des ministères de la Solidarité et de la Santé, de l'Intérieur, des Sports et de la Transition écologique et solidaire. Elle a pour objectif de recenser et décrire les noyades de tout type survenues au cours de l'été 2018 pour adapter les actions de prévention.

Publié le 05/06/2018

Noyade, Santé publique France, Enquête

Eau


Capture

Module "Changement climatique et santé publique : agir sur les territoires " : tarif exceptionnel

Un module, intitulé « Changement climatique et santé publique : agir sur les territoires », est proposé dans le cadre de la 15ème Université d’été francophone en santé publique, du 1er au 6 juillet 2018. L'université d'été est organisée par l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, l’UFR Santé de Besançon, l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et Santé publique France.

Grâce au soutien de plusieurs institutions nationales  les organisateurs ont la possibilité, à titre tout à fait exceptionnel et pour un nombre limité d’inscriptions, d’appliquer un tarif à 100 euros

(au lieu de 650 euros à titre individuel et 850 euros dans le cadre d’une institution). 

Cette inscription comprend :

- la participation au module (8 demi-journées d'enseignement)

- la participation aux conférences

- le dossier documentaire

- les repas du midi (sauf mercredi)

- la soirée du mercredi

- les activités culturelles

- les navettes de bus centre-ville/campus 

Les organisateurs demandent simplement aux personnes intéressées de fournir rapidement une lettre de motivation spécifique. Elle sera examinée par le Comité d’organisation, en lien avec les pilotes des modules. 

Pour tout renseignement complémentaire et inscription, vous pouvez contacter Lara Destaing : lara.destaing@univ-fcomte.fr  03.81.66.55.75

Programme complet

Publié le 09/05/2018

ARS Bourgogne Franche-Comté, EHESP, Santé publique France, Formation, Climat

Climat, Promotion de la santé


sante publique france logo

Epidémie de dengue à La Réunion : plus de 2 100 cas confirmés dans le nord, l'ouest et le sud de l'île depuis le 1er janvier 2018

Une épidémie de dengue touche actuellement La Réunion.

Au 30 avril 2018 :

  • 2 119 cas biologiquement confirmés ou probables ont été signalés depuis le 1er janvier 2018
  • 298 cas biologiquement sont confirmés et probables en une semaine
  • Prédominance du sérotype DENV-2 59 cas sont hospitalisés depuis début 2018
  • L'épidémie s'intensifie dans l'ouest et le Nord

Santé publique France rappelle à cette occasion les gestes de prévention à adopter.

Publié le 07/05/2018

La Réunion, Dengue, Epidémiologie, Santé publique France

Pathologies


sante publique france logo

Epidémie de dengue à La Réunion

Une épidémie de dengue touche actuellement l’ouest et le sud de La Réunion. Après une circulation inhabituelle du virus durant l'hiver austral 2017, le nombre de cas de dengue a progressivement augmenté depuis le début de l'année 2018, avec une intensification en février. Santé publique France publie un point de situation et rappelle les gestes de prévention à adopter.

Publié le 26/04/2018

Dengue, La Réunion, Epidémiologie, Santé publique France

Pathologies


sante publique france logo

Pertinence et faisabilité d'une étude épidémiologique ou d'une campagne d'imprégnation en lien avec une pollution à des solvants chlorés (TCE/PCE) dans le collège Saint-Exupéry et la crèche Liberté Vincennes (Val-de-Marne)

Dans le cadre d’un projet de réhabilitation du collège Saint-Exupéry de Vincennes, des études préparatoires et des mesures de polluants ont été menées à partir de juin 2017. La découverte d'une pollution au tricholoréthylène (TCE) et au perchloroéthylène (PCE) ou tétrachloroéthylène dépassant les valeurs recommandées a conduit les gestionnaires des établissements concernés à fermer le collège Saint-Exupéry et la crèche Liberté fin novembre 2017. En parallèle, des inquiétudes ont été exprimées par les parents d’élèves et les associations au sujet des risques que cette pollution pouvait entrainer pour la santé des élèves ou des riverains. Les enfants des deux établissements ont été transférés dans d’autres établissements équivalents du secteur. La pollution est en lien possible avec l’activité d’une ancienne fabrique d’oeillets métalliques implantée sur le site jusqu’à la fin des années 1960. Dans ce contexte, Santé publique France a été saisie le 28 novembre 2017 par l’ARS Ile-de-France suite à la découverte de cette pollution pour apporter des éléments sur la pertinence et la faisabilité d’une étude épidémiologique et/ou d’une campagne d’imprégnation chez les enfants et les salariés ayant été exposés dans ces établissements. Santé publique France participe également avec cette note à formuler une réponse aux inquiétudes et questions posées par les parents d’élèves et les associations. L’objet de cette note est de fait focalisé sur les composés identifiés dans l’air ambiant, soient le TCE et le PCE.

Clément Bassi, Marie-Laure Bidondo, Christophe Bonaldi (et al.), Santé publique France, 2018-04-12, 51 p.

Publié le 23/04/2018

Polluant, Trichloroéthylène, Perchloroéthylène, Tétrachloréthylène, Ecole, Crèche, Avis, Santé publique France

Polluant, Santé publique


Capture

Rapport d'analyse de l'étude Fos-Epseal par Santé publique France

Santé publique France a été saisie par l’ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur en mars 2017 afin d’analyser la méthode mise en oeuvre dans l’étude « Fos-Epséal » menée à Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône et les résultats qui en sont issus sur les conséquences des expositions industrielles sur la santé des populations. Pour répondre à cette saisine, Santé publique France a constitué un comité d’appui composé de scientifiques internes et d’experts externes à l’Agence. Les points traités par ce comité ont été : l’analyse critique de la méthode et des résultats de l’étude ; l’apport de la dynamique participative proposée par l’étude. Malgré des faiblesses méthodologiques, les résultats présentés confirment que ce territoire nécessite une grande attention de la part des autorités publiques. Les argumentaires utilisés pour faire le lien entre un résultat sanitaire (une pathologie localement observée en excès) et une cause environnementale, présentés dans l’étude comme des « éléments d’analyse participative », doivent être considérés comme des hypothèses émises par les chercheurs et les populations, que des études ad hoc plus précises seraient en mesure de confirmer.

L’intérêt porté sur les maladies qui préoccupent la population, la prise en compte de la santé telle qu’elle est exprimée par la population et les concertations mises en place lors de l’étude Fos-Epséal représentent les intérêts majeurs de cette étude. La démarche d’épidémiologie ancrée localement, fondée sur les perceptions et l’expérience des populations, apparaît complémentaire à l’approche de l’épidémiologie traditionnelle. La coexistence de ces deux approches est utile pour maintenir la crédibilité et optimiser l’efficacité du système français d’alerte en santé environnementale.

Saisine n° 17-DSPE-0217-1513-D du 3 mars 2017, Florence Kermarec et al., Santé publique France, 2018-03, 108 p.

Voir aussi la restitution de l'analyse de l'étude par les pouvoirs publics le 20 mars 2018 sur le site de l'ARS

Publié le 21/03/2018

Santé environnementale, Bouches-du-Rhône, Epidémiologie, Pollution industrielle, Santé publique France, Rapport

Pathologies, Polluant, Santé publique


Résultats 1 à 10 sur 44 :   12345>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerSanté publique France

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Tags

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits