Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 61 à 70 sur 2773 :   <<<123456789101112131415>>>

2773 résultats - Nombre de résultats par page :

logo-CIDB-2017-web

Enquête nationale sur l'évolution de la perception du bruit liée à la crise sanitaire

Le confinement imposé par l‘épidémie de la Covid-19 a engendré une réduction considérable du bruit créé par les activités humaines. Certains ont pu ouvrir les fenêtres et découvrir les bruits naturels, profiter simplement du calme, pendant que d’autres au contraire ont eu à subir des bruits de voisinage plus intense qu’auparavant. Quels ont été les impacts du confinement sur l’environnement sonore de chacun, leur santé (sommeil, gêne, stress) et leurs activités quotidiennes (échanges, concentration…) ? Comment cette période a-t-elle été vécue ? Les Français sont-ils devenus plus sensibles au bruit ? Ont-ils profité du confinement pour repenser leur rapport à l’environnement sonore en termes de mobilité, d’habitat, de relations sociales ? Le CidB lance une enquête afin de mieux comprendre la relation que la population française entretient avec son environnement sonore.

Publié le 04/06/2020

Bruit, Enquête, CIDB

Polluant


hcsp logo

Infection due au virus West-Nile : inscription à la liste des maladies à déclaration obligatoire (DO)

Les cas autochtones d’infection par le virus West-Nile (WNV) sont en augmentation en France et en Europe. La détection de cas d’infection chez l’homme nécessite en particulier la mise en place de mesures de sécurisation des transfusions et des greffes. Aussi, il est important que la détection des cas soit la plus précoce possible afin d’en informer rapidement les autorités sanitaires.

La surveillance actuelle des infections à WNV est basée sur des volets humains, vétérinaires et entomologiques. Le volet humain repose sur le signalement à Santé publique France des cas confirmés par le Centre national de référence (CNR) et sur un renforcement de la surveillance saisonnière sur le pourtour méditerranéen du 1er juin au 30 octobre.

L’extension des zones de transmission du WNV ainsi que la diffusion des techniques diagnostiques impliquent de faire évoluer le dispositif actuel de surveillance humaine.

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) recommande la mise en place d’une déclaration obligatoire des cas humains d’infection à WNV et la poursuite de la surveillance globale (animale et entomologique). Il rappelle aussi les définitions des cas probables et confirmés des infections à WNV, qui feront l’objet de cette déclaration.

Avis relatif à l’inscription à la liste des maladies à déclaration obligatoire de l’infection due au virus West-Nile, HCSP, 2020-02-07, 28 p. [En ligne le 2 juin 2020]

Publié le 02/06/2020

West Nile, Surveillance sanitaire, HCSP, Avis

Pathologies, Santé publique


vign_vignette_img

Tempo : un temps pour comprendre. Episode 7 : mieux comprendre la transmission par voie aérienne, par Francelyne Marano

Par Francelyne Marano, professeur émérite à l'université de Paris, Vice-présidente de la commission spécialisée sur les risques environnementaux du Haut Conseil de la santé publique.

Francelyne Marano rappelle dans cet enregistrement audio que la prévention de l'épidémie de Covid-19 s'est initialement basée sur la connaissance de la propagation des virus respiratoires par les gouttelettes émises lors de la toux ou de l'éternuement des malades. A la suite de la découverte d'une transmission asymptomatique du SARS-COV-2, la question de la propagation par gouttelettes et aérosols s'est posée et le port du masque grand public a été recommandé associé aux gestes barrières.

Publié le 02/06/2020

Maladie infectieuse, Contamination, Air intérieur, Air extérieur, Podcast

Air, Pathologies, Promotion de la santé


hcsp logo

Aide à la décision relative à la fermeture des écoles primaires en vigilance canicule rouge

Un projet de fiche pour aider les décideurs à apprécier la nécessité ou non de fermer un établissement scolaire du premier degré en cas de canicule a été soumis à l’avis du Haut conseil de la santé publique (HCSP).

Les enfants sont vulnérables à la chaleur, surtout si elle est extrême. La vulnérabilité est plus grande chez les jeunes enfants (0-4 ans) et chez ceux atteints de pathologies chroniques. Cependant la mortalité liée aux épisodes caniculaires ne semble pas plus élevée chez l’enfant.

En cas de canicule, la fermeture des écoles déplace les contraintes sur la qualité du logement des élèves et la disponibilité des parents.

Considérant que les enfants seraient probablement mieux protégés, pendant les vagues de chaleur, à l’école si l’établissement scolaire est préparé, le HCSP recommande d’adapter les bâtiments scolaires avec des solutions transitoires simples, de former les personnels et les parents avant l’arrivée de ces épisodes. Durant la période de canicule, la mise en œuvre d’un plan avec des mesures pratiques générales pour limiter l’exposition à la chaleur est recommandée. Un aménagement des horaires et des possibilités d’absence à la demande des parents complète cette mesure.

Enfin, après la canicule, le HCSP recommande de faire un bilan, notamment sur la possibilité ou non d’avoir pu maintenir les enfants à l’école, sur la reconnaissance des signes de mauvaise tolérance de la chaleur et l’adoption des mesures préventives, sur le nombre d’enfants ayant nécessité une intervention médicale. Toute difficulté liée aux bâtiments empêchant le bon déroulement du plan devrait faire l’objet d’une remontée vers la mairie.

Avis relatif à la fiche d’aide à la décision « Fermeture des écoles primaires » en vigilance canicule rouge, HCSP, 2020-04-28, 19 p. [En ligne le 1er juin 2020]

Publié le 02/06/2020

Canicule, Ecole, Enfant, HCSP, Avis

Climat


ARCMED_VisuelWeb_ConcoursPhoto2020_Twitter

Y'a pas phot'eau : Concours photo 2020

La mission interrégionale « Inondations Arc Méditerranéen » (MIIAM) de la DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur organise la deuxième édition du concours photo dédié aux risques d’inondation en zone méditerranéenne : Y’A PAS PHOT’EAU. Pour participer, il suffit d’envoyer avant le 31 août 2020 vos photos sur les thèmes :
• Thème 1 : L’eau à l’origine des inondations.
• Thème 2 : Les indices des inondations passées.
• Thème 3 : L’Homme se protège des inondations.
L’envoi se fait grâce au formulaire de participation disponible sur http://mayane.eu/yapasphoteau-2020/

Cette année, un prix spécial sera remis suite aux votes du public ! Rendez-vous sur instagram et likez vos photos préférées sur #yapasphoteau.

De nombreux lots à gagner : GoPro, tablettes, appareils photos polaroid, box week-end… !


Publié le 02/06/2020

Inondation, Concours

Risques majeurs


20200529_DP_VELO_MTES

Plan vélo : la reine du déconfinement - Juin 2020

Dans la perspective de la sortie du confinement, le Gouvernement a pris des mesures pour encourager la pratique du vélo par les Français avec le lancement d’un plan de 20 millions d’euros pour prendre en charge des réparations, des places de stationnement temporaires et des formations.Dossier de presse du ministère de la transition écologique et solidaire.

Dossier de presse - Juin 2020

Publié le 01/06/2020

Vélo, Mobilité urbaine, Ministère de la transition écologique et solidaire

Transport


Capture

Stratégie "de la ferme à la table" adoptée par la Commission européenne

La stratégie «De la ferme à la table» permettra d'assurer la transition vers un système alimentaire durable de l'Union européenne (UE) garantissant la sécurité alimentaire et l'accès à des régimes alimentaires sains issus d'une planète en bonne santé. Elle permettra de réduire l'empreinte environnementale et climatique du système alimentaire de l'UE et de renforcer sa résilience en protégeant la santé des citoyens et en garantissant les moyens de subsistance des opérateurs économiques. La stratégie fixe des objectifs concrets pour transformer le système alimentaire de l'UE, incluant une réduction de 50 % de l'utilisation des pesticides et des risques qui leur sont associés, une réduction d'au moins 20 % de l'utilisation de fertilisants, une réduction de 50 % des ventes d'antimicrobiens utilisés pour les élevages et l'aquaculture, et l'exploitation de 25 % des terres agricoles en agriculture biologique. Elle propose également des mesures ambitieuses pour faire en sorte que le choix d'une alimentation saine soit aussi le choix le plus simple pour les citoyens de l'UE, notamment en améliorant l'étiquetage afin de mieux répondre aux besoins d'information des consommateurs sur des aliments sains et durables.

Les agriculteurs, les pêcheurs et les producteurs d'aquaculture européens jouent un rôle essentiel dans la transition vers un système alimentaire plus équitable et plus durable. Ils bénéficieront de l'aide de la politique agricole commune et de la politique commune de la pêche grâce à de nouveaux flux de financement et des programmes écologiques favorisant l'adoption de pratiques durables. Faire de la durabilité la marque de l'Europe ouvrira de nouvelles perspectives commerciales et diversifiera les sources de revenus pour les agriculteurs et les pêcheurs européens.

Elle est complémentaire de la stratégie en faveur de la biodiversité, en adéquation avec le pacte vert pour l'Europe.

Publié le 25/05/2020

Union européenne, Programme, Alimentation, Développement durable

Alimentation, Environnement


Capture

Covid-19 et environnement extérieur : recommandations de l'INSPQ

Ce document de l'Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) fait état des connaissances actuelles sur la transmission du virus SARS-CoV-2 dans les espaces extérieurs auxquels a accès la population générale (ex. : voies publiques, parcs) ainsi que sur la transmission de la Covid-19 en fonction de facteurs comme la désinfection ou le balayage des rues, les conditions météorologiques et la qualité de l’air ambiant.

INSPQ, 2020-05



Publié le 25/05/2020

Air extérieur, Maladie infectieuse, INSPQ, Recommandation

Air


ANSES

La lutte contre le Covid-19 ne doit pas occulter les risques liés aux épidémies de dengue qui sévissent dans les territoires français d'Outre-Mer

Dans le contexte de pandémie de Covid-19, l’Anses a été saisie en urgence par la Direction générale de la santé pour évaluer le rapport bénéfice-risque du maintien des pratiques de lutte anti-vectorielle (LAV) habituellement mises en œuvre contre la dengue et d’autres maladies endémiques diffusées par des moustiques. En effet, les mesures prises contre le Covid-19 tendent à limiter les interventions des professionnels et de la population, alors que les Départements et Régions Outre-Mer français sont, selon les zones, en situation épidémique ou pré-épidémique pour la dengue.

Publié le 25/05/2020

Dengue, ANSES

Environnement, Pathologies


Capture

C2DS : résultats de l'enquête "demain, quel système de santé voulez-vous ?"

Le Comité de développement durable en santé (C2DS) a recueilli la parole de 2247 professionnels de la santé entre le 17 et le 27 avril à propos du système de santé qu'ils souhaiteraient. Le questionnaire s’est attaché à faire émerger les forces du système de santé qui lui ont permis de résister à cette crise pandémique plutôt que de pointer des lignes de rupture déjà identifiée. Les professionnels de santé ressentent un immense besoin de s’exprimer, ils ont foi en leur force et souhaitent agir sur les thèmes des impacts environnementaux, de la responsabilité sociale et sociétale.

Comité de développement durable en santé, 2020-05-20

Voir le communiqué

Lien vers le rapport

Publié le 25/05/2020

Profession de santé, Maladie infectieuse, Politique de santé, Enquête

Santé publique


Résultats 61 à 70 sur 2773 :   <<<123456789101112131415>>>
Afficher/masquer