Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 71 :   12345678>>>

71 résultats - Nombre de résultats par page :

hcsp_logo

Avis relatif à un projet d'indicateur global de la qualité de l'eau destinée à la consommation humaine

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) rend un avis sur le projet d’indicateur global de la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine, afin d'améliorer l’information du public sur la qualité de l’eau distribuée. Il est destiné à être inséré dans la fiche infofacture (IF) transmise, une fois par an, aux consommateurs. L’indicateur s’apparente à un code couleur correspondant à 4 niveaux d’impact sanitaire lié à des « non conformités » survenues dans l’année écoulée au sein de l’unité de distribution.

HCSP, 2018-11-14, 6 p. (en ligne le 27 janvier 2019)

Publié le 29/01/2019

Eau potable, Indicateur, HCSP, Avis

Eau


Capture

Couches pour bébé : recommandations de l'Anses

A partir d’essais réalisés sur des couches jetables et leur usage, l’Anses a mis en évidence des dépassements de seuils sanitaires pour plusieurs substances chimiques. Au regard des risques que peuvent présenter ces substances pour la santé des bébés, elle recommande de les éliminer ou de réduire au maximum leur présence dans les couches jetables. L’Agence préconise également de renforcer le contrôle de ces substances dans les couches mises sur le marché et souligne la nécessité d’un cadre réglementaire plus restrictif encadrant ces produits.

Sécurité des couches pour bébé, avis révisé de l'Anses, expertise collective, 2019-01, 244 p.

Les ministres de la Transition écologique et solidaire, des Solidarités et de la Santé et de l’Economie et des Finances prennent acte de ces conclusions et demandent aux professionnels la mise en œuvre rapide d’actions correctives. Des engagements sont attendus sous 15 jours. Les contrôles du marché des couches pour bébés par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) seront renforcés.

Communiqué de presse, Sante.gouv.fr, 23 janvier 2019


Publié le 23/01/2019

Polluant, Hygiène, Enfant, ANSES, Avis,

Polluant


pref13

Révision du Programme d'Actions régional (PAR) Provence-Alpes-Côte d'Azur

Une participation du public à la révision du PAR Provence-Alpes-Côte d’Azur en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d’origine agricole, établi en application des articles L.123-19 et R.123-46-1 du code de l’environnement, sera ouverte du 16 novembre au 16 décembre 2018 inclus.

Publié le 15/11/2018

Nitrate, Pollution de l'eau, Pollution agricole, Avis

Eau


hcsp_logo

La Réunion : recommandations pour autoriser le lâcher de moustiques stériles à des fins de lutte anti-vectorielle

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi pour l’élaboration de recommandations pour le lâcher de moustiques mâles stérilisés par irradiation de l’espèce Aedes albopictus à des fins de lutte antivectorielle, sur l’île de La Réunion, dans le cadre d’une technique innovante de lutte contre les vecteurs de dengue et de chikungunya. L'avis insiste particulièrement sur l'axe communication du projet, sur la prévention des risques épidémiologiques pour les personnels impliqués et la population générale, ainsi que les risques technologiques et écologiques, et la nécessité d'évaluer l'impact de la campagne de communication en termes d’adhésion de la population mais aussi l’efficacité de la technique sur la densité de moustiques Aedes albopictus.

HCSP, 2018-06-22 (mise en ligne le 23 septembre 2018)

Publié le 24/09/2018

Aedes albopictus, La Réunion, HCSP, Avis

Environnement, Santé publique


Capture

Sécurité des produits de protections intimes : avis de l'Anses

L'Anses évalue la sécurité sanitaire des protections intimes (tampons, serviettes hygiéniques, protège-slips et coupes menstruelles) dans un avis rendu public le 19 juillet. L'expertise ne met pas en évidence de risque lié aux substances chimiques identifiées en très faible concentration et sans dépassement des seuils sanitaires. Mais l'Anses recommande néanmoins aux fabricants d’améliorer la qualité de ces produits afin d’éliminer ou de réduire au maximum la présence de ces substances chimiques. L’expertise de l’Anses a porté également sur le risque du syndrome de choc toxique menstruel (SCT). Les travaux ont montré que le risque de développer cette maladie, causée par une toxine bactérienne, est lié aux conditions d’utilisation des protections intimes. Aussi, l’Anses rappelle aux utilisatrices l’importance de respecter les règles d’hygiène liées à l’utilisation des protections, notamment la durée du port des tampons ou coupes menstruelles.

Sécurité des produits de protection intime. Avis de l’Anses.  Rapport d’expertise collective, Anses, 2018-06, 242 p.

Publié le 19/07/2018

Hygiène, Sécurité, Polluant, ANSES, Avis

Pathologies, Polluant


anses_logo

Masques dits " antipollution " : des données insuffisantes pour le bénéfice de la population

L'Anses a évalué le bénéfice sanitaire potentiel du port d’un masque dit « antipollution ». L’expertise a révélé l’insuffisance de données disponibles attestant d’un bénéfice pour la santé. Afin de réduire les impacts sanitaires liés à la pollution de l’air ambiant, l’Agence rappelle l’importance d’agir en priorité à la source en limitant les émissions de polluants. En complément, elle recommande une meilleure information de la population, en particulier des personnes sensibles, sur les comportements à adopter pour limiter l’exposition quotidienne à la pollution de l’air.

Avis et rapport de l'Anses relatif à l'évaluation du bénéfice sanitaire attendu du port d'un masque anti-pollution par la population générale et par certaines catégories de populations de travailleurs, Anses, 2018-05, 156 p.

Publié le 18/07/2018

Pollution de l'air, Transport automobile, Prévention, Avis, ANSES

Air


naturevillesite

La nature en ville : comment accélérer la dynamique ?

Dans cet avis, le Conseil économique social et environnemental identifie des leviers concrets, associant toutes les parties prenantes, pour faire de la nature un élément structurant de l’aménagement urbain, lui donner toute sa place dans les politiques publiques sur le plan national comme au niveau local et renforcer la connaissance de ses bénéfices pour tous.

Annabelle Jaeger, CESE, 2018-07, 90 p. (voir aussi la vidéo sur le site du CESE)

Publié le 13/07/2018

Ville, Biodiversité, Nature, Urbanisme, CESE, Avis

Environnement, Habitat


anses_logo

Polluants allergènes dans les vêtements et chaussures : avis de l'Anses

Des cas d’allergies et d’irritations cutanées en lien avec des vêtements ou des chaussures sont régulièrement rapportés aux autorités sanitaires. L’Anses publie les résultats de son expertise ayant permis l’identification de substances chimiques susceptibles d’être présentes dans ces articles et pouvant être à l’origine de ces cas. A l’issue de cette expertise, l’Agence émet des recommandations visant à mieux protéger les consommateurs des risques d’allergies et d’irritations cutanées provoquées par la présence de ces substances.

Evaluation des effets sensibilisants ou irritants cutanés des substances chimiques présentes dans les articles chaussants  et textiles d’habillement, Anses, 2018-04, 206 p.

Publié le 05/07/2018

Allergie, Polluant, ANSES, Avis

Polluant


logo-ANSES

Risques et bénéfices des produits phytopharmaceutiques à base de néonicotinoïdes et de leurs alternatives

Dans le cadre de l’application de la loi « Pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages », l’Anses a engagé en 2016, à la demande des Ministères en charge de l’agriculture, de la santé et de l’écologie, une évaluation mettant en balance les risques et les bénéfices des produits phytopharmaceutiques à base de néonicotinoïdes et de leurs alternatives chimiques et non chimiques. L’Agence publie son avis final. Pour une majorité des usages des produits phytopharmaceutiques à base de néonicotinoïdes, des alternatives (chimiques et non chimiques) suffisamment efficaces, et opérationnelles ont pu être identifiées. En revanche, il n’a pas été possible d’identifier des substances ou familles de substances chimiques qui présenteraient de façon globale un profil de risque moins défavorable que les néonicotinoïdes. Enfin, l’Agence souligne que l’impact sur l’activité agricole de l’interdiction des néonicotinoïdes est difficile à anticiper et recommande d’accélérer la mise à disposition de méthodes alternatives, efficaces et respectueuses de l’Homme et de l’environnement, pour la protection et la conduite des cultures.

Publié le 31/05/2018

Pollution agricole, ANSES, Pesticide, Avis

Polluant


anses_logo

Produits à base de créosote : l'Anses restreint leur usage

L’Anses a examiné plusieurs demandes d’autorisation de mise sur le marché de produits à base de créosote, un produit biocide actuellement utilisé pour traiter et prolonger la durée de vie des traverses de chemin de fer, poteaux de lignes téléphoniques et électriques, clôtures et palissades (agricoles, équestres, routières…). A l’issue de ce travail, l’Agence a décidé de restreindre l’usage de la créosote en France au traitement des traverses de chemin de fer, assortie de conditions d’usage strictes visant à éviter l’exposition des travailleurs et à limiter les risques pour l’environnement et d’un plan de substitution à terme.

Publié le 23/04/2018

Polluant, Avis, ANSES

Polluant


Résultats 1 à 10 sur 71 :   12345678>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerAvis

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits