Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 63 :   1234567>>>

63 résultats - Nombre de résultats par page :

logo-ANSES

Risques et bénéfices des produits phytopharmaceutiques à base de néonicotinoïdes et de leurs alternatives

Dans le cadre de l’application de la loi « Pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages », l’Anses a engagé en 2016, à la demande des Ministères en charge de l’agriculture, de la santé et de l’écologie, une évaluation mettant en balance les risques et les bénéfices des produits phytopharmaceutiques à base de néonicotinoïdes et de leurs alternatives chimiques et non chimiques. L’Agence publie son avis final. Pour une majorité des usages des produits phytopharmaceutiques à base de néonicotinoïdes, des alternatives (chimiques et non chimiques) suffisamment efficaces, et opérationnelles ont pu être identifiées. En revanche, il n’a pas été possible d’identifier des substances ou familles de substances chimiques qui présenteraient de façon globale un profil de risque moins défavorable que les néonicotinoïdes. Enfin, l’Agence souligne que l’impact sur l’activité agricole de l’interdiction des néonicotinoïdes est difficile à anticiper et recommande d’accélérer la mise à disposition de méthodes alternatives, efficaces et respectueuses de l’Homme et de l’environnement, pour la protection et la conduite des cultures.

Publié le 31/05/2018

Pollution agricole, ANSES, Pesticide, Avis

Polluant


anses_logo

Produits à base de créosote : l'Anses restreint leur usage

L’Anses a examiné plusieurs demandes d’autorisation de mise sur le marché de produits à base de créosote, un produit biocide actuellement utilisé pour traiter et prolonger la durée de vie des traverses de chemin de fer, poteaux de lignes téléphoniques et électriques, clôtures et palissades (agricoles, équestres, routières…). A l’issue de ce travail, l’Agence a décidé de restreindre l’usage de la créosote en France au traitement des traverses de chemin de fer, assortie de conditions d’usage strictes visant à éviter l’exposition des travailleurs et à limiter les risques pour l’environnement et d’un plan de substitution à terme.

Publié le 23/04/2018

Polluant, Avis, ANSES

Polluant


sante publique france logo

Pertinence et faisabilité d'une étude épidémiologique ou d'une campagne d'imprégnation en lien avec une pollution à des solvants chlorés (TCE/PCE) dans le collège Saint-Exupéry et la crèche Liberté Vincennes (Val-de-Marne)

Dans le cadre d’un projet de réhabilitation du collège Saint-Exupéry de Vincennes, des études préparatoires et des mesures de polluants ont été menées à partir de juin 2017. La découverte d'une pollution au tricholoréthylène (TCE) et au perchloroéthylène (PCE) ou tétrachloroéthylène dépassant les valeurs recommandées a conduit les gestionnaires des établissements concernés à fermer le collège Saint-Exupéry et la crèche Liberté fin novembre 2017. En parallèle, des inquiétudes ont été exprimées par les parents d’élèves et les associations au sujet des risques que cette pollution pouvait entrainer pour la santé des élèves ou des riverains. Les enfants des deux établissements ont été transférés dans d’autres établissements équivalents du secteur. La pollution est en lien possible avec l’activité d’une ancienne fabrique d’oeillets métalliques implantée sur le site jusqu’à la fin des années 1960. Dans ce contexte, Santé publique France a été saisie le 28 novembre 2017 par l’ARS Ile-de-France suite à la découverte de cette pollution pour apporter des éléments sur la pertinence et la faisabilité d’une étude épidémiologique et/ou d’une campagne d’imprégnation chez les enfants et les salariés ayant été exposés dans ces établissements. Santé publique France participe également avec cette note à formuler une réponse aux inquiétudes et questions posées par les parents d’élèves et les associations. L’objet de cette note est de fait focalisé sur les composés identifiés dans l’air ambiant, soient le TCE et le PCE.

Clément Bassi, Marie-Laure Bidondo, Christophe Bonaldi (et al.), Santé publique France, 2018-04-12, 51 p.

Publié le 23/04/2018

Polluant, Trichloroéthylène, Perchloroéthylène, Tétrachloréthylène, Ecole, Crèche, Avis, Santé publique France

Polluant, Santé publique


anses_logo

Effets du changement climatique en milieu de travail

L’Agence publie le 19 avril les résultats de son expertise prospective sur les risques induits par le changement climatique sur la santé des travailleurs. L’expertise met en évidence le fait que tous les risques professionnels sont et seront affectés par le changement climatique et les modifications de l’environnement, à l’exception des risques liés au bruit et aux rayonnements.

Evaluation des risques induits par le changement climatique sur la santé des travailleurs. Avis de l’Anses. Rapport d’expertise collective, Anses, 2018-01, 262 p.

Publié le 19/04/2018

Changement climatique, Milieu professionnel, ANSES, Rapport, Avis

Climat, Environnement professionnel


hcsp_logo

Eau potable : refonte de la Directive européenne 98/83

A l’occasion de la refonte de la Directive 98/83/CE relative à la qualité de l’eau potable, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) formule un avis sur les nouveaux paramètres et les normes révisées, en tenant compte des enjeux sanitaires et technico-économiques.

Avis relatif à un appui scientifique et technique relatif à la refonte de la Directive 98/83/CE modifiée relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine, 2018-03-26, 15 p. (en ligne le 17 avril 2018)

Publié le 17/04/2018

Qualité de l'eau, Eau potable, Union européenne, Réglementation, HCSP, Avis

Eau


anses_logo

Hypersensibilité : avis de l'Anses

L’Agence publie le 27 mars les résultats de son expertise relative à l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques. Ce travail s’est appuyé sur l’ensemble de la littérature scientifique disponible, ainsi que sur un grand nombre d’auditions. L’expertise met en évidence la grande complexité de la question de l’électrohypersensibilité (EHS), tout en concluant, en l’état actuel des connaissances, à l’absence de preuve expérimentale solide permettant d’établir un lien de causalité entre l’exposition aux champs électromagnétiques et les symptômes décrits par les personnes se déclarant EHS. Mais la souffrance et les douleurs exprimées par les personnes se déclarant EHS correspondent à une réalité vécue. L’Agence recommande donc une prise en charge adaptée des personnes concernées ainsi que la poursuite des travaux de recherche, notamment en mettant en place des études dont les conditions expérimentales prennent en compte les conditions de vie des personnes se déclarant EHS.

Hypersensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques, Anses, 2018-03, 382 p. et annexes

Publié le 27/03/2018

Hypersensibilité, ANSES, Avis

Pathologies, Radioprotection


anses_logo

Néonicotinoïdes : l'Anses publie son second rapport d'étape sur les alternatives et les conclusions de ses travaux d'expertise sur l'impact sur la santé humaine de ces substances actives

L'agence de sécurité sanitaire publie de nouvelles données sur les pesticides néonicotinoïdes. Leur impact sanitaire est faible sauf pour le thiaclopride. Elle demande une restriction d'usage et poursuit en parallèle ses travaux sur les alternatives.

Publié le 06/03/2018

Pesticide, ANSES, Avis

Polluant


hcsp_logo

Prise en charge et suivi complémentaires des enfants infectés par le virus Zika

Le Haut conseil en santé publique (HCSP) complète son avis du 21 mars 2016 à ce sujet : il révise la définition des différentes situations d’infection par ce virus chez la mère et chez le nouveau-né. Il présente, à travers plusieurs tableaux, le bilan initial et le suivi à réaliser chez chaque enfant selon les situations observées. Un algorithme, en annexe de l’avis, synthétise la démarche à suivre pour la prise en charge d’un enfant dont la mère a été ou a pu être exposée au virus Zika pendant la grossesse.

Avis relatif à la prise en charge médicale et au suivi des nouveau-nés et nourrissons ayant été exposés au virus Zika in utero ou présentant une infection congénitale à virus Zika (complément à l’avis du 21 mars 2016), 2017-12-21, 22 p. (en ligne le 14 février 2018)

Publié le 16/02/2018

Zika, Enfant, Nouveau-né, Femme enceinte, HCSP, Avis

Pathologies


anses_logo

Compléments alimentaires à base de spiruline : Avis de l'Anses

Plusieurs cas d’effets indésirables survenus à la suite de la prise de compléments alimentaires contenant de la spiruline ont été portés à la connaissance du dispositif de nutrivigilance de l’Anses ou publiés dans des revues scientifiques. Au regard du risque de contamination de la spiruline par des cyanotoxines, des bactéries ou des éléments traces métalliques, l’Agence recommande aux consommateurs de compléments alimentaires contenant de la spiruline de privilégier les circuits d’approvisionnement les mieux contrôlés par les pouvoirs publics : conformité à la réglementation française, traçabilité, identification du fabricant. Par ailleurs, les caractéristiques de la spiruline et les effets indésirables rapportés amènent l’Anses à déconseiller la consommation de ces compléments alimentaires aux individus atteints de phénylcétonurie.

Anses, 2017-08-04, 39 p. (en ligne le 30 novembre 2017)

Publié le 01/12/2017

Alimentation, ANSES, Avis, Contamination de l'aliment, Allergie

Alimentation


anses_logo

Avis et rapport de l'Anses pour les professionnels du soin et de la décoration de l'ongle, exposés à de nombreuses substances chimiques

Au vu du grand nombre de substances auxquelles sont exposés les professionnels du soin et de la décoration de l'ongle, notamment le toluène, l’Anses émet une série de recommandations à destination des metteurs sur le marché, des professionnels du secteur, des pouvoirs publics, des institutions et des organismes de recherche et de prévention. Ces recommandations portent à la fois sur des mesures de prévention et de protection à mettre en œuvre, la sécurité chimique des produits cosmétiques et l’évaluation de l’exposition des professionnels, ainsi que sur des mesures relatives à la formation et à l’information des professionnels.

Anses, 2017-10, 428 p. (en ligne le 23 novembre 2017)

Publié le 23/11/2017

Milieu professionnel, Polluant, Rapport, Avis, ANSES, Hygiène

Environnement professionnel, Polluant


Résultats 1 à 10 sur 63 :   1234567>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerAvis

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Tags

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits