Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 8 sur 8 :   

8 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

NoiseCapture : cartographier l'environnement sonore grâce à une application mobile

L'Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux (Ifsttar) et le CNRS viennent de lancer une application gratuite sur Android, NoiseCapture, qui permet de connaître les niveaux du bruit au quotidien mais aussi de participer activement à un projet de recherche simplement en enregistrant les bruits environnants.

Publié le 12/09/2017

Bruit, Mesure, IFSTTAR, CNRS, Cartographie

Polluant


Détection des bactéries dans les eaux de surface

L'équipe de Mireille Ansaldi du Laboratoire de chimie bactérienne (CNRS UMR7283, Aix-Marseille Université), a mis au point l'outil Phagosensor, un biosenseur utilisant des bactériophages modifiés pour détecter les pathogènes humains ou animaux présents dans les eaux de surface. Cette étude est publiée dans la revue PlosOne.


Phage-Based Fluorescent Biosensor Prototypes to Specifically Detect Enteric Bacteria Such as E. coli and Salmonella enterica Typhimurium, Vinay M, Franche N, Grégori G, Fantino JR, Pouillot F, Ansaldi M., PLoS One. 2015 Jul 17;10(7)

Publié le 24/07/2015

Qualité de l'eau, CNRS

Eau


Une étude sur les substances émergentes dans les boues et composts de boues de STEP

Une étude de l'INERIS et du CNRS a procédé à la caractérisation chimique et écotoxicologique des boues et des composts de boues de stations d'épurations afin d'évaluer les risques sanitaires attribuables à leur épandage.

Publié le 27/05/2015

Pollution du sol, Rapport, INERIS, CNRS

Sol


Allergies : les concentrations en pollen d'ambroisie pourraient quadrupler en Europe d'ici 2050

Les concentrations dans l'air du pollen d'ambroisie à feuilles d'armoise, très allergisant, pourraient avoir quadruplé en Europe à l'horizon 2050. Le changement climatique serait responsable des deux tiers de cette augmentation, le tiers restant serait dû quant à lui à la colonisation de la plante, favorisée par les activités humaines.

Publié le 26/05/2015

Europe, Allergie, INERIS, Ambroisie, CEA, CNRS

Environnement


Une nouvelle méthode de détection de la légionellose

Avec plus de 5 600 cas par an en Europe et une prévalence mortelle de l'ordre de 10 %, l'amélioration de la détection de Legionella pneumophila, la bactérie responsable de la légionellose, est un enjeu de santé publique. Un dispositif simple, rapide et performant de détection de cette bactérie vient d'être mis au point par des chercheurs du Laboratoire de chimie bactérienne (CNRS/Aix-Marseille Université), de l'Institut de chimie des substances naturelles du CNRS et de l'Institut de chimie moléculaire et des matériaux d'Orsay (CNRS/Université Paris-Sud).

Publié le 22/01/2014

Légionellose, Article, CNRS

Eau, Pathologies


Vers le développement de substituts du bisphénol A (BPA)

"Des chercheurs de l'Inserm et du CNRS à Montpellier ont étudié au niveau moléculaire les interactions entre le BPA, ses dérivés et le récepteur des estrogènes, une de ses principales cibles. Ils décrivent pour la première fois le mode d'action de ce composé à l'échelle moléculaire et présentent un outil bio-informatique capable à la fois de prédire son interaction avec le récepteur en 3D, et d'évaluer les liaisons de potentiels substituts à ce récepteur. Ces résultats permettront à terme d'orienter la synthèse de nouveaux composés conservant leurs caractéristiques industrielles mais dénués de propriétés hormonales. "


Structural and mechanistic insights into bisphenols action provide guidelines for risk assessment and discovery of bisphenol A substitutes, Vanessa Delfosse, Marina Grimaldi, Jean-Luc Pons (et al.), PNAS,  2012/09/11 (en anglais)




Publié le 17/09/2012

Article, Bisphénol A, INSERM, CNRS, Languedoc-Roussillon

Polluant


ChArMEx : lancement d'une campagne de mesures des polluants atmosphériques en Méditerranée occidentale

La campagne de mesure ChArMEx (the Chemistry-Aerosol Mediterranean
Experiment) a été lancée mi-juin 2012. ChArMEx est le volet chimie atmosphérique du grand programme de recherche Mistrals (Mediterranean Integrated Studies at Regional and Local Scales) coordonné par le CNRS et
l'IRD et mis en place sur la période 2010-2020. Ce projet va permettre d'étudier les liens qui lient conditions climatiques et pollution de l'air afin d'estimer les conséquences du réchauffement sur la qualité de l'air en Méditerranée.

Publié le 26/06/2012

Pollution de l'air, Méditerranée, Climat, CEA, CNRS, Météo France

Air, Polluant


Quel est l'impact des changements climatiques et environnementaux sur les maladies allergiques liées au pollen en Europe ?

Pour répondre à cette question, des chercheurs et ingénieurs du CNRS, du CEA et de l'INERIS lancent un projet de recherche baptisé Atopica, financé par la Commission Européenne pendant trois ans. Interdisciplinaire, il rassemble des biologistes, des immunologistes, des allergologues et des dermatologues mais également des physiciens, des climatologues, des experts en qualité de l'air et des spécialistes d'usage des sols. Un point-clé d'Atopica sera d'étudier les modes de propagation de l'ambroisie à feuilles d'armoise.


 
Publié le 07/12/2011

Allergie, Santé environnementale, INERIS, Communiqué de presse, Climat, CEA, CNRS

Air, Polluant, Pathologies


Résultats 1 à 8 sur 8 :   
Afficher/masquer