Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 7 sur 7 :   

7 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Pollution de l'air ambiant : nouvelles estimations de son impact sur la santé des Français

Santé publique France a estimé, a posteriori sur la mortalité, les conséquences des baisses de la pollution de l’air ambiant observées durant le 1er confinement. Les résultats publiés le 14 avril soulignent que ces baisses ponctuelles des niveaux de pollution au printemps 2020 ont été associées à des bénéfices non-négligeables pour la santé : 

  • 2 300 décès évités en lien avec une diminution de l’exposition aux particules, dont les sources sont multiples et qui représentent la pollution de fond,
  • 1 200 décès évités en lien avec une diminution de l’exposition au dioxyde d’azote (NO2), liée principalement au trafic routier.

Ces bénéfices sont majoritairement dus à des effets évités à plus long terme (diminution de la contribution de la pollution au développement de pathologies conduisant au décès), et dans une moindre mesure à des effets évités à court terme (décompensation de pathologies préexistantes). Ces résultats montrent qu’une action volontariste sur la réduction des émissions de polluants dans l’air se traduit par une diminution sensible de l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé, et la mortalité en particulier.

Sylvia Medina, Lucie Adélaïde, Vérène Wagner (et al.), Santé publique France, 2021-04-14, 64 p. (rapport et infographie)

Publié le 14/04/2021

Pollution de l'air, Air extérieur, Covid-19, Santé publique France, Rapport

Air, Pathologies


FAO

Bien manger avant, pendant et après la Covid-19 est essentiel pour notre santé (FAO)

La pandémie de la Covid-19 nous a rendus plus attentifs à notre santé. Une alimentation saine est essentielle pour notre système immunitaire et notre santé. La FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, revient sur six habitudes alimentaires saines à prendre. Vous pouvez consulter les recommandations pour chaque pays en cliquant ici.

Publié le 08/04/2021

FAO, Covid-19

Alimentation


Capture

Le coronavirus dans les eaux usées

Le réseau ÎSEE, en partenariat avec l’agence de l’eau Seine-Normandie, a proposé un échange autour de la surveillance du coronavirus dans les eaux usées le 16 mars dernier, auquel participait le réseau Obépine. Le replay est désormais disponible.

Parallèlement, les premiers rapports d’analyses du Réseau Obépine viennent d'être publiés

Obépine (OBservatoire ÉPIdémiologique daNs les Eaux usées) est un consortium de recherche qui vise à promouvoir l’analyse des eaux usées pour y détecter d’éventuelles traces de virus SARS-Cov-2 comme outil de surveillance épidémiologique dans le cadre d’un plan de lutte intégrée contre l’épidémie de Covid-19.

 

Publié le 02/04/2021

Covid-19, Eau, Gestion des déchets, Surveillance sanitaire

Eau, Pathologies


Capture

Environnement sonore des franciliens : retour sur un an de crise sanitaire

Bruitparif avait eu l’occasion de fournir une analyse détaillée des modifications qui étaient intervenues dans l’environnement sonore des Franciliens au cours du premier confinement (16 mars au 10 mai 2020) et de la période de déconfinement (11 mai au 28 juin 2020) qui avait suivi en juillet 2020 à ce sujet. Ces tavaux se sont poursuivis et cette note fournit une synthèse des observations réalisées au cours des douze derniers mois à l’aide des stations du réseau permanent de mesure de Bruitparif, localisées en situation d’exposition au bruit des transports. Les niveaux de bruit constatés y ont été comparés à ceux de périodes de référence et les variations moyennes ont été calculées pour chaque semaine.

Bruitparif, 2021-03-16, 13 p.

Publié le 21/03/2021

Bruit, Covid-19, Ile-de-France, Rapport

Polluant


Capture

COVID-19 : Modes de transmission et mesures de prévention et de protection contre les risques, incluant le rôle de la ventilation

Le SRAS-CoV-2, le virus qui cause la Covid-19, se transmet principalement lors de contacts rapprochés entre les personnes, à moins de 2 mètres de distance, et prolongés durant plus de 15 minutes. Une part de cette transmission se fait par les aérosols dans l’air. Il est toutefois difficile de distinguer comment se fait réellement la transmission puisqu’à proximité, elle peut autant avoir été causée par un contact direct, par les aérosols dans l’air que par un contact avec une surface contaminée par des particules respiratoires émises par une personne infectée. C’est la raison pour laquelle l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) qui publie cette FAQ parle d’un continuum : ce sont toutes des particules respiratoires de différentes tailles qui contribuent à la transmission.

INSPQ, 2021-01-13

Publié le 15/01/2021

Covid-19, Contamination, Air extérieur, Air intérieur, INSPQ

Air, Environnement, Pathologies, Promotion de la santé


atmoFrance

Les bilans régionaux de la qualité de l'air durant le 2e confinement

Le vendredi 30 octobre, le gouvernement a mis en place un second confinement courant jusqu’au 15 décembre 2020 pour freiner la progression de la COVID-19. Les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) ont maintenu leurs missions réglementaires de mesures, de surveillance et d’information du public sur l’ensemble du territoire français (métropole et outre-mer). Retrouvez ci-dessous les bilans de plusieurs AASQA de l’impact du deuxième confinement sur la qualité de l’air durant le mois de novembre 2020

Publié le 15/12/2020

Qualité de l'air, Covid-19

Air


inserm

Rôle possible de l'exposition aux perturbateurs endocriniens dans la sévérité de la Covid-19

Une nouvelle étude suggère que l’exposition à des produits chimiques qui dérèglent le système endocrinien (les perturbateurs endocriniens ou PE) pourrait interférer avec différents signaux biologiques du corps humain jouant un rôle important dans la sévérité de la Covid-19.

Qier Wu, Xavier Coumoul, Philippe Grandjean, Robert Barouki, Karine Audouze, Endocrine disrupting chemicals and COVID-19 relationships: A computational systems biology approach, Environment International, 2020-11-20, 106232, ISSN 0160-4120, https://doi.org/10.1016/j.envint.2020.106232. (http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0160412020321875)

Publié le 20/11/2020

Perturbateur endocrinien, Covid-19, INSERM, Article

Pathologies, Polluant


Résultats 1 à 7 sur 7 :   
Afficher/masquer