Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 80 :   12345678>>>

80 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Plus de 90% des enfants dans le monde respirent chaque jour un air pollué

Un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la pollution de l’air et la santé de l’enfant se penche sur le lourd tribut que la pollution de l’air ambiant (extérieur) et de l’air à l’intérieur des habitations fait peser sur la santé des enfants dans le monde, en particulier dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Ce rapport paraît à la veille de la première Conférence mondiale sur la pollution de l’air et la santé à Genève,  du 30 octobre au 1er novembre 2018.

Air pollution and child health: prescribing clean air, OMS, 2018-10, 167 p.  (en anglais, résumé de 32 p. en français ici)

Publié le 31/10/2018

Air extérieur, Air intérieur, Enfant, OMS, Rapport

Air


Capture

Saturnisme chez l'enfant

Santé publique France met à jour son dossier en ligne sur le saturnisme infantile. A signaler, une étude publiée le 15 octobre sur la pertinence d’un dépistage du saturnisme infantile sur un site d’épandage de boues et d’eaux usées dans le Val d'Oise et les Yvelines. Les conclusions de cette étude sont en faveur de mesures de réduction des expositions et d’une incitation au dépistage du saturnisme infantile tout en tenant compte d’autres éléments technico-économiques selon les préconisations formulées par le Haut conseil de la santé publique (HCSP).

Etude de la pertinence d’un dépistage du saturnisme infantile sur un site d’épandage de boues et d’eaux usées. Plaines d’Achères, Pierrelaye, Triel-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy, Clément Bassi, Santé publique France, 2018-10, 58 p.

Publié le 17/10/2018

Saturnisme, Enfant, Santé publique France

Pathologies


beh logo

Santé reproductive et perturbateurs endocriniens

Santé publique France propose dans ce dossier différents travaux sur les perturbateurs endocriniens (PE) et la santé reproductive issus d’initiatives lancées ces dernières années et qui ont été supportés par divers plans gouvernementaux ou régionaux. Ils illustrent la difficulté d’établir sur de seuls critères toxicologiques les pathologies provoquées par une exposition à des PE ; la possibilité, pour certaines pathologies supposées liées à une exposition à des PE, de produire des données d’incidence qui sont autant d’éléments probants permettant de mieux définir l’impact sanitaire de ces molécules ; l’intérêt de combiner l’ensemble des données disponibles pour construire des éléments utiles à l’action, et ce en dépit des incertitudes nombreuses qui existent sur la question de l’impact des PE.

Au sommaire :

  • Impact sanitaire des perturbateurs endocriniens : intégrer les connaissances en vue d’agir pour réduire l’exposition humaine
  • Analyse combinée des quatre indicateurs du syndrome de dysgénésie testiculaire en France, dans le contexte de l’exposition aux perturbateurs endocriniens : cryptorchidies, hypospadias, cancer du testicule et qualité du sperme
  • L’incidence de la puberté précoce centrale idiopathique en France révèle une hétérogénéité géographique importante
  • Évaluation de l’impact sur la santé reproductive masculine et des coûts associés de deux phtalates : le DEHP et le DiNP
  • Chlordécone : un perturbateur endocrinien emblématique affectant les Antilles françaises
  • Le centre Artemis, plateforme d’évaluation et de prévention de la santé environnementale dédiée à la reproduction, Bordeaux. Bilan de la première année d’activité 2016-2017

Joëlle Le Moal, Hélène Therre & Mounia El Yamani, BEH n°22-23, 2018-07-03, pp. 449-492

Publié le 03/07/2018

Perturbateur endocrinien, Enfant, Pathologie, Epidémiologie, Santé publique France

Pathologies, Santé publique


Capture

Coûts de l'hypotrophie par retard de la croissance intra-utérine (RCIU) attribuable à la pollution atmosphérique en France

Ce communiqué de presse de l'Inserm résume les derniers résultats publiés de l’équipe Inserm d’épidémiologie des maladies allergiques et respiratoires (EPAR). Elle a analysé les données sur les risques de naissances d’enfants accusant un retard de croissance liés à la pollution atmosphérique et montre que l’impact de la pollution atmosphérique durant la grossesse ainsi que les répercussions sur l’enfant après la naissance coûtent cher, soit 1,2 milliard d’euros pour la société.

Coûts de l’hypotrophie par retard de la croissance intra-utérine (RCIU) attribuable à la pollution atmosphérique en France, Christophe Rafenberg, Isabelle Annesi-Maesano, Archives de pédiatrie, vol. 25 n° 4, 2018-05, pp. 256-262

Publié le 23/05/2018

Pollution de l'air, Air extérieur, Femme enceinte, Enfant, Coût, INSERM, Article

Air, Polluant


Capture

La Minute pratique : Tous à pied ou à vélo vers l'école

L'Ademe, en partenariat avec l'Institut national de la consommation (INC), propose une série de courtes vidéos à destination du grand public dans la collection "La Minute Pratique". Dans cette vidéo, les parents qui souhaitent mettre en place un ramassage scolaire pédestre pour l’école de leurs enfants trouvent des réponses concrètes.

Séverine Boulard, Ademe, 2018-05-09, 1.37 mn

Publié le 11/05/2018

Transport, Enfant, Ecole, ADEME, Vidéo

Promotion de la santé, Transport


KitInteris

Qualité de l'air intérieur des établissements recevant des enfants : délivrance par l'Ineris de la première conformité d'un kit de mesure indicative

Afin d’accompagner les propriétaires ou les exploitants de ces établissements dans l’utilisation de ce guide, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a chargé l'Ineris de délivrer une conformité, volontaire et non opposable, aux kits disponibles sur le marché. La première conformité vient d’être validée par l’Ineris. Une liste des kits conformes au cahier des charges sera régulièrement actualisée et est disponible ici : https://kits.qai-ecoles-creches.fr/

Publié le 23/03/2018

Air intérieur, INERIS, Enfant, ERP

Air, Habitat


hcsp_logo

Prise en charge et suivi complémentaires des enfants infectés par le virus Zika

Le Haut conseil en santé publique (HCSP) complète son avis du 21 mars 2016 à ce sujet : il révise la définition des différentes situations d’infection par ce virus chez la mère et chez le nouveau-né. Il présente, à travers plusieurs tableaux, le bilan initial et le suivi à réaliser chez chaque enfant selon les situations observées. Un algorithme, en annexe de l’avis, synthétise la démarche à suivre pour la prise en charge d’un enfant dont la mère a été ou a pu être exposée au virus Zika pendant la grossesse.

Avis relatif à la prise en charge médicale et au suivi des nouveau-nés et nourrissons ayant été exposés au virus Zika in utero ou présentant une infection congénitale à virus Zika (complément à l’avis du 21 mars 2016), 2017-12-21, 22 p. (en ligne le 14 février 2018)

Publié le 16/02/2018

Zika, Enfant, Nouveau-né, Femme enceinte, HCSP, Avis

Pathologies


vign_visuelmouskit_img

Le Mouskit : un kit pédagogique de lutte contre le moustique tigre

Un kit pédagogique de lutte contre l’Aedes albopictus vient d’être réalisé en PACA, par le CRES et ses partenaires : ARS PACA et Occitanie, centre hospitalier du Pays d’Aix, villes d’Aix-en-Provence et de Marseille, régions académiques Occitanie et PACA, Conseil départemental du Var, CNEV, Graine Occitanie et EID Méditerranée. « Le Mouskit » s’adresse aux enseignants (écoles et collèges) et animateurs à qui il propose des outils clés en mains pour mettre en place des interventions, dans le cadre des programmes scolaires ou des temps d’activités périscolaires.

Son objectif est d’améliorer les connaissances des 9-15 ans sur les moustiques et de promouvoir de nouveaux comportements individuels et collectifs.

L'outil pédagoqique contient des supports à utiliser pour des séances à la carte :

- un livret d’accompagnement qui présente l'outil et son mode d'emploi, ainsi que 11 fiches d'activités pédagogiques (comment reconnaître un gîte larvaire, créer un piège à insectes, le "jeu du chasseur de moustiques" et son diplôme, des quiz), 9 fiches connaissances pour aller plus loin, mais aussi des questionnaires d'évaluation...

- un diaporama, support d'intervention pour le cycle 3 (CM2), en 2 versions : diaporama seul (téléchargeable ci-dessous) ou diaporama avec commentaires enregistrés

- un diaporama, support d'intervention pour le cycle 4 (3ème), en 2 versions : diaporama seul (téléchargeable ci-dessous) ou diaporama avec commentaires enregistrés

- une brochure à remettre aux enfants à l’issue de l’intervention

- un questionnaire d'évaluation de l'outil

L'ensemble du contenu est disponible en téléchargement sur le site du Cres.

Publié le 08/02/2018

Moustique, Aedes albopictus, Outil pédagogique, CRES PACA, ARS PACA, Enfant, Collège, Ecole

Environnement, Pathologies, Promotion de la santé


Capture

Mise à jour du guide pratique de dépistage et de prise en charge des expositions au plomb chez l'enfant mineur et la femme enceinte

Dans sa version mise à jour, ce guide, destiné aux professionnels de santé et acteurs du terrain, décrit les facteurs de risques et les signes cliniques devant conduire à la prescription par un médecin d’une plombémie chez un enfant de moins de 6 ans ou chez une femme enceinte. De plus, les modalités de prise en charge des enfants et des femmes enceintes ayant bénéficié d’une plombémie sont décrites (conduite à tenir en fonction des concentrations sanguine de plomb, suivi des plombémies, traitement médicamenteux, suivi du développement psychomoteur et cognitif de l’enfant, mesures diététiques, conduite à tenir pour l’allaitement, etc.). Ce document est composé de 19 fiches pratiques indépendantes et complémentaires. Deux questionnaires pour l’identification des facteurs de risques environnementaux ou d’exposition destinés à la femme enceinte ou à l’enfant sont proposés.

HCSP, 2017-10, 62 p. (mis en ligne le 2 janvier 2018)

Publié le 02/01/2018

Saturnisme, Enfant, Femme enceinte, Dépistage, Recommandation, HCSP

Habitat, Polluant


Capture

17 millions d'enfants de moins d'1 an, la plupart vivant en Asie du Sud, respirent un air toxique

Près de 17 millions d’enfants de moins d’1 an vivent dans des régions où la pollution atmosphérique est au moins six fois supérieure aux limites internationales, les forçant à respirer un air toxique et mettant potentiellement le développement de leur cerveau en danger, selon un nouveau document de l’UNICEF publié le 6 décembre 2017. Danger dans l’air : comment la pollution atmosphérique peut affecter le développement cérébral chez les jeunes enfants (en anglais) souligne que le fait de respirer des particules de pollution atmosphérique peut endommager le tissu cérébral et ralentir le développement cognitif, engendrant des répercussions et des retards permanents.

UNICEF, 2017-12-06, 11 p.

Publié le 13/12/2017

Pollution de l'air, Enfant, Rapport, Santé environnementale

Air


Résultats 1 à 10 sur 80 :   12345678>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerEnfant

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Tags

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits