Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 34 :   1234>>>

34 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Programme national de surveillance du mésothéliome pleural (PNSM) : vingt années de surveillance (1998-2017) des cas de mésothéliome, de leurs expositions et des processus d'indemnisation

Santé publique France publie son rapport issu du programme national de surveillance du mésothéliome pleural (PNSM), dressant un bilan essentiel de l’évolution de la situation épidémiologique des mésothéliomes pleuraux entre 1998 et 2017, en France, en termes d’incidence, de survie, d’expositions des patients atteints et de leur reconnaissance médico-sociale. Ce rapport montre que l’exposition à l’amiante est et restera encore pendant plusieurs décennies un sujet majeur de santé publique nécessitant le maintien de la surveillance et le renforcement des actions de prévention.
Les incidences dans les régions du Nord, Nord-Ouest (Hauts de France et Normandie) et du Sud-Est (PACA) sont particulièrement élevées. Les principales sources d’exposition à l’amiante varient en fonction du genre. A noter la prédominance forte des expositions professionnelles chez l’homme avec plus de 9 hommes exposés sur 10 concernés, et une exposition retrouvée en dehors du lieu de travail pour 1 femme sur 3.  Pour 1 femme sur 4, aucune source d’exposition à l’amiante n’est retrouvée.

Anabelle Gilg Soit Ilg, Sabyne Audignon, Soizick Chamming’s (et al.), Santé publique France, 2019-06, (Rapport, 103 p. et Synthèse, 14 p.)

Publié le 28/06/2019

Mésothéliome, Surveillance sanitaire, Epidémiologie, Rapport

Environnement, Environnement professionnel, Pathologies, Polluant


Inserm

La santé de 200 000 volontaires suivie par l'Inserm

200 000, c’est le nombre de personnes vivant en France qui ont rejoint la cohorte Constances depuis 2012. Réalisée en partenariat avec l’Inserm, la Caisse nationale d’assurance maladie, la Caisse nationale d’assurance vieillesse les universités de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et de Paris Descartes, Constances a pour objectif de suivre la santé des volontaires sur le long terme afin de mieux comprendre les facteurs qui l’influencent comme l’alimentation, l’environnement, les conditions de travail, etc. Jeudi 23 mai 2019 une journée était consacrée aux résultats de cette recherche.

Pour en savoir plus consultez :

BMC Public Health

Nutrients

 

Publié le 23/05/2019

INSERM, Epidémiologie, Communiqué de presse

Pathologies, Santé publique


Santé publique France logo

Cancers pédiatriques en Loire Atlantique. Des premières investigations environnementales pour "lever les doutes"

A l’occasion de la première réunion du Comité de suivi, le 21 mai 2019, Santé publique France et l’Agence Régionale de Santé Pays de la Loire ont présenté aux parties prenantes le plan d’action qui sera mis en place pour tenter d’apporter des réponses à l’excès de cancers pédiatriques qui touche plusieurs communes de Loire Atlantique. Le comité de suivi rassemble l’ensemble des parties-prenantes. Sur la base d’un cahier des charges produit par Santé Publique France, l’ARS conduira, en lien avec des opérateurs (IRSN, laboratoires …) des investigations environnementales et des prélèvements sur le secteur de Sainte Pazanne. Suite à plusieurs réunions de travail, il a été décidé de lancer deux études épidémiologiques et une enquête sociologique. Ces trois études seront mises en place en parallèle.

Publié le 23/05/2019

Cancer, Enfant, Epidémiologie, Santé publique France, ARS Pays de la Loire

Pathologies, Promotion de la santé, Santé publique


Capture

Premières estimations régionales et départementales de l'incidence et de la mortalité pour 24 cancers en France

Le réseau français des registres des cancers (réseau Francim), le service de Biostatistique-Bioinformatique des Hospices Civils de Lyon, l’Institut national du cancer et Santé publique France publient pour la première fois des estimations d’incidence et de mortalité à une échelle régionale et départementale pour 24 cancers en France.

Cette nouvelle production d’indicateurs permet de décrire les variations d’incidence et de mortalité par cancer dans les 13 régions métropolitaines et 3 régions Outre-Mer (Guadeloupe, en Guyane et en Martinique) sur la période 2007-2016. Ces données publiées sous forme de 16 synthèses régionales et départementales proposent une description complète des cancers dans l’ensemble des départements de ces régions.

En Provence-Alpes-Côte d'Azur : Estimations régionales et départementales d’incidence et de mortalité par cancers en France, 2007-2016. PACA, Salel Clémentine, Catelinois Olivier, Cariou Mélanie (et al.), Santé publique France, 2019, 167 p. (synthèse pp. 11 à 18)

Publié le 25/01/2019

Cancer, Epidémiologie, Santé publique France, Provence-Alpes-Côte d'Azur

Pathologies


Santé publique France logo

Agénésies transverses des membres supérieurs : point Santé publique France

A l'occasion d'une réunion publique à Guidel (Morbihan) sur les cas groupés d’agénésies transverses des membres supérieurs (ATMS) le 6 novembre, Santé publique France a répondu aux questions des familles et des habitants en présence des acteurs impliqués et des médias et revient sur l’ensemble de ce dossier.

Publié le 07/11/2018

Malformation congénitale, Epidémiologie, Santé publique France

Pathologies, Santé publique


sante publique france logo

Surveillance des anomalies congénitales : communiqué de Santé publique France

Plusieurs cas groupés rapportés d’agénésie des membres supérieurs ont été signalées dans l’Ain, en Bretagne et en Pays-de-Loire. Santé publique France rappelle qu'elle coordonne un réseau de six registres couvrant 19% des naissances en France et participe à leur financement. Elle étudie systématiquement les signalements qui lui sont transmis avec un protocole standardisé afin de déterminer si cela est dû au hasard ou non et d’identifier d’éventuelles expositions communes. Aujourd’hui, suite à l’investigation des 7 cas rapportés dans l’Ain nés entre 2009 et 2014, l’analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n’a pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations. L’absence d’hypothèse d’une éventuelle cause commune ne permet pas d’orienter des investigations complémentaires. Pour la Loire Atlantique et la Bretagne, l’investigation a conclu à un excès de cas. Cependant, aucune exposition commune n’a été identifiée pour les cas groupés de ces 2 régions. La surveillance des malformations congénitales et les investigations sont particulièrement complexes notamment en raison de la rareté des événements. Une réflexion est en cours avec la Direction générale de la santé pour renforcer la mutualisation des données des six registres et leur appariement aux données du Système National des Données de Santé [SNDS].

Publié le 05/10/2018

Périnatalité, Santé publique France, Communiqué de presse, Anomalie congénitale, Epidémiologie

Pathologies, Polluant, Santé publique


beh logo

Les cancers attribuables au mode de vie et à l'environnement en France en 2015

Au sommaire de ce numéro thématique du Bulletin épidémiologique hebdomadaire :

  • Mesurer les parts de cancers évitables pour mieux guider la lutte et la prévention
  • Approche et méthodologie générale pour l’estimation des cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France métropolitaine en 2015
  • Nombre et fractions de cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France métropolitaine en 2015 : résultats principaux

BEH n°21, 2018-06-26, pp. 429-448

Voir aussi l'infographie et le communiqué de presse du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) du 25 juin 2018 et la page dédiée (articles liés, rapport et synthèse, questions-réponses etc)



Publié le 27/07/2018

Cancer, Santé environnementale, Santé publique France, Epidémiologie

Environnement, Pathologies


Santé publique France logo

Premiers résultats de l'enquête NOYADES 2018

Santé publique France publie les premiers résultats de l’enquête NOYADES 2018 : entre le 1er juin et le 5 juillet, on observe un nombre de noyades supérieur à celui de l’enquête précédente en 2015 (552 versus 332) mais ces noyades sont suivies par moins de décès (121 versus 147).

Publié le 13/07/2018

Eau de baignade, Santé publique France, Epidémiologie

Eau, Santé publique


beh logo

Chikungunya, dengue, zika et arbovirose au sommaire du BEH

Le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) présente 3 articles sur ce thème :

  • Surveillance du chikungunya, de la dengue et des infections à virus Zika en France métropolitaine, 2017
  • Circulation autochtone de chikungunya dans deux communes du Var, août-septembre 2017
  • Représentations et comportements de prévention des arboviroses en France métropolitaine : Baromètre santé 2016

BEH, 2018-07-10, pp. 493-517

Publié le 10/07/2018

Chikungunya, Dengue, Zika, Arbovirose, Epidémiologie, Santé publique France, Aedes albopictus, Moustique, Var

Environnement, Pathologies


beh logo

Santé reproductive et perturbateurs endocriniens

Santé publique France propose dans ce dossier différents travaux sur les perturbateurs endocriniens (PE) et la santé reproductive issus d’initiatives lancées ces dernières années et qui ont été supportés par divers plans gouvernementaux ou régionaux. Ils illustrent la difficulté d’établir sur de seuls critères toxicologiques les pathologies provoquées par une exposition à des PE ; la possibilité, pour certaines pathologies supposées liées à une exposition à des PE, de produire des données d’incidence qui sont autant d’éléments probants permettant de mieux définir l’impact sanitaire de ces molécules ; l’intérêt de combiner l’ensemble des données disponibles pour construire des éléments utiles à l’action, et ce en dépit des incertitudes nombreuses qui existent sur la question de l’impact des PE.

Au sommaire :

  • Impact sanitaire des perturbateurs endocriniens : intégrer les connaissances en vue d’agir pour réduire l’exposition humaine
  • Analyse combinée des quatre indicateurs du syndrome de dysgénésie testiculaire en France, dans le contexte de l’exposition aux perturbateurs endocriniens : cryptorchidies, hypospadias, cancer du testicule et qualité du sperme
  • L’incidence de la puberté précoce centrale idiopathique en France révèle une hétérogénéité géographique importante
  • Évaluation de l’impact sur la santé reproductive masculine et des coûts associés de deux phtalates : le DEHP et le DiNP
  • Chlordécone : un perturbateur endocrinien emblématique affectant les Antilles françaises
  • Le centre Artemis, plateforme d’évaluation et de prévention de la santé environnementale dédiée à la reproduction, Bordeaux. Bilan de la première année d’activité 2016-2017

Joëlle Le Moal, Hélène Therre & Mounia El Yamani, BEH n°22-23, 2018-07-03, pp. 449-492

Publié le 03/07/2018

Perturbateur endocrinien, Enfant, Pathologie, Epidémiologie, Santé publique France

Pathologies, Santé publique


Résultats 1 à 10 sur 34 :   1234>>>
Afficher/masquer