Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 26 :   123>>>

26 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Etude Esteban : où en sommes-nous ?

Les résultats concernant les polluants du quotidien (bisphénols, phtalates, retardateurs de flamme bromés, perfluorés, léthers de glycol et parabènes) sont publiés le 3 septembre : ils constituent le premier volet de cette grande étude de Biosurveillance menée par Santé publique France.

Les principaux résultats montrent que :

  • Ces polluants sont présents dans l’organisme de l’ensemble des adultes et des enfants.
  • Les niveaux d’imprégnation mesurés sont comparables à ceux d’autres études menées à l’étranger, notamment aux Etats-Unis et au Canada à l’exception des retardateurs de flamme bromés, des bisphénols S et F et des parabènes.
  • Des niveaux d’imprégnation plus élevés sont retrouvés chez les enfants. Plusieurs hypothèses issues de la littérature pourraient expliquer ces niveaux : des contacts cutanés et de type « main bouche » plus fréquents pour des produits du quotidien (jouets, peintures…) ; des expositions plus importantes liées par exemple à une exposition accrue aux poussières domestiques ou à un poids corporel plus faible par rapport à leurs apport alimentaires, comparativement aux adultes.
  • Les modes d’expositions sont cohérents avec ceux documentés dans d’autres études et avec les connaissances disponibles. Les résultats montrent notamment que :

    • L’alimentation n’apparaît pas comme une source d’exposition exclusive à ces substances.
    • L’utilisation de produits cosmétiques et de soins augmente les niveaux d’imprégnation des parabènes et des éthers de glycol.
    • La fréquence de l’aération du logement a une influence sur les niveaux d’imprégnation des perfluorés et des retardateurs de flamme bromés : plus le logement est aéré, plus les niveaux d’imprégnation sont bas.

Santé publique France proposait le 29 août un point global sur les résultats de l'étude Esteban : collectivement, les résultats d'Esteban brossent un portrait plus précis de l'alimentation de la population, de bon état nutritionnel, du niveau d'activité physique et de sédentarité, de la prévalence de plusieurs pathologies chroniques et facteurs de risque et de l'exposition à de nombreuses substances de l'environnement. Les résultats du volet nutrition de l’étude Esteban sont publiés sous forme de chapitres thématiques. Les résultats du volet biosurveillance sont publiés par famille de substances de l'environnement.
Le terrain de l’étude s’est achevé le 31 mars 2016. Fin 2019, tous les résultats du volet nutrition seront disponibles. Puis viendront à partir de la fin de l’année 2019, les résultats sur les métaux. Enfin, en 2020, seront disponibles, les résultats sur les pesticides, PCB, dioxines et furanes.

Publié le 03/09/2019

Alimentation, Activité physique, Polluant, ESTEBAN, Santé publique France, Surveillance sanitaire, Phtalate, Bisphénol A


fournitures

Choisir des fournitures scolaires sans risque pour la santé

L'Ademe prépare déjà la rentrée en proposant dans cette brochure un point pratique sur les produits chimiques repérés dans les colles, les stylos, les papiers de fournitures scolaires... et conseille des alternatives pour réduire les risques.

Ademe, 2019-05, 13 p.

Publié le 13/05/2019

Enfant, Polluant, Brochure, ADEME

Polluant


2529

Portrait et évolution récente des inégalités sociales de santé en matière d'usage de la cigarette et d'exposition à la fumée de tabac dans l'environnement au Québec

Les effets du tabagisme sur la santé des populations sont connus et scientifiquement démontrés, ce comportement étant lié de manière causale à de nombreuses sources de morbidité, dont les maladies cardiovasculaires et plusieurs formes de cancer. La fumée de tabac dans l’environnement (FTE) contient quant à elle des milliers de substances chimiques dont plusieurs sont cancérigènes pour l’être humain, le fait d’y être exposé de manière importante étant susceptible d’entraîner des maladies et même la mort dans certains cas. Malgré une baisse significative de l’usage de la cigarette et de l’exposition à la fumée de tabac au domicile et dans les véhicules privés au Québec ces dernières années, il n’en demeure pas moins que la prévalence de ces phénomènes n’est pas distribuée de manière égale entre les différents groupes sociaux et suit généralement un gradient socioéconomique dans les pays industrialisés. Ce document établit un portrait récent et évolutif des inégalités sociales de santé en matière de tabagisme et d’exposition à la FTE chez les adultes au Québec, en fonction des mesures d’inégalités du Système de surveillance des inégalités sociales de santé au Québec (SSISSQ).

Benoit Lasnier, Carolyne Alix, Ernest Lo (et al.), INSPQ, 2019-05, 76 p.

Publié le 02/05/2019

Air intérieur, Polluant, Inégalité de santé, Québec, Rapport

Air, Polluant


dioxydetitane

Enquête inédite : 2/3 des dentifrices contiennent du dioxyde de titane

Dans une enquête   réalisé par Agir pour l'Environnement,  l'association révèle que 2/3 des dentifrices vendus en France contiennent du dioxyde de titane, substance potentiellement cancérigène. La moitié des dentifrices pour enfants contient du dioxyde de titane.

Publié le 29/03/2019

Polluant, Enquête, Agir pour l'environnement

Alimentation


ademe_lalettre_recherche_26

Les recherches sur les impacts environnementaux et sanitaires soutenues par l'ADEME

La pollution de l'air constitue un enjeu majeur de santé publique qui nécessite des actions coordonnées sur l'ensemble des secteurs émetteurs : l'habitat, le transport, l'industrie, l'agriculture... Cette Lettre Recherche présente les enseignements de projets financés par l'ADEME, en partenariat avec l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) sur les impacts sanitaires des polluants des transports. Sont concernées les filières fossiles comme les filières en émergence, avec un prisme large intégrant les polluants primaires et secondaires. Les résultats de ces travaux apportent aux décideurs les connaissances utiles pour les aider à mettre en oeuvre des actions publiques efficaces de réduction des émissions polluantes des transports, comme les zones à faibles émissions ou l'essor des modes de transports actifs et partagés. Ils sont également présentés à l'occasion du séminaire scientifique du 22 mars 2019 sur le premier appel à projets IMPACTS dédié à l'impact sanitaire et environnemental des mélanges de polluants.

Publié le 22/03/2019

ADEME, Polluant, Impact sur la santé, Article

Air, Environnement


Inserm

Expositions environnementales précoces et santé respiratoire de l'enfant : l'exposome dévoile ses premiers résultats

Une équipe de chercheurs de l’Inserm, du CNRS, de l’Université Grenoble Alpes et de l’Institut de santé globale de Barcelone montre que l’exposition prénatale et postnatale à différents polluants chimiques est associée à une diminution de la fonction respiratoire des enfants. Ces résultats, basés sur le concept de l’exposome (désignant l’ensemble des facteurs environnementaux auxquels un individu est soumis depuis sa conception), ont été obtenus dans le cadre du projet européen HELIX et publiés dans la revue The Lancet Planetary Health.

Publié le 07/02/2019

Communiqué de presse, Exposition prénatale, Polluant

Pathologies, Polluant


Capture

Couches pour bébé : recommandations de l'Anses

A partir d’essais réalisés sur des couches jetables et leur usage, l’Anses a mis en évidence des dépassements de seuils sanitaires pour plusieurs substances chimiques. Au regard des risques que peuvent présenter ces substances pour la santé des bébés, elle recommande de les éliminer ou de réduire au maximum leur présence dans les couches jetables. L’Agence préconise également de renforcer le contrôle de ces substances dans les couches mises sur le marché et souligne la nécessité d’un cadre réglementaire plus restrictif encadrant ces produits.

Sécurité des couches pour bébé, avis révisé de l'Anses, expertise collective, 2019-01, 244 p.

Les ministres de la Transition écologique et solidaire, des Solidarités et de la Santé et de l’Economie et des Finances prennent acte de ces conclusions et demandent aux professionnels la mise en œuvre rapide d’actions correctives. Des engagements sont attendus sous 15 jours. Les contrôles du marché des couches pour bébés par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) seront renforcés.

Communiqué de presse, Sante.gouv.fr, 23 janvier 2019


Publié le 23/01/2019

Polluant, Hygiène, Enfant, ANSES, Avis,

Polluant


anses_logo

Produits à base de métam-sodium : retrait des autorisations de mise sur le marché

L'Anses a réévalué les dossiers suite à l’approbation de la substance au niveau européen et notifié aux industriels son intention de retirer l’ensemble des autorisations de mise sur le marché pour les produits à base de métam-sodium, substance utilisée pour désinfecter les sols avant l’installation d’une culture. A cette occasion, l’Anses rappelle l’importance de la phytopharmacovigilance et l’obligation qui incombe aux professionnels de déclarer tout effet indésirable sur l’homme et l’environnement impliquant un produit phytopharmaceutique.

Publié le 06/11/2018

Polluant, Agriculture, Pollution du sol, ANSES, Communiqué de presse

Alimentation, Polluant, Sol


datalabair

Bilan de la qualité de l'air extérieur en France en 2017

Le bilan de la qualité de l’air en France en 2017 confirme que la qualité de l’air s’améliore en lien avec la réduction des émissions de polluants, qui fait suite à la mise en oeuvre depuis plusieurs années de stratégies et plans d’action dans différents secteurs d’activité. Toutefois, des dépassements des normes réglementaires de qualité de l’air pour la protection de la santé humaine persistent, même s’ils sont moins nombreux que par le passé et touchent moins de zones. Ils concernent les particules de diamètre inférieur à 10 µm et le dioxyde d’azote, principalement à proximité du trafic routier, ainsi que l’ozone.

Publié le 26/10/2018

Qualité de l'air, Polluant, Article

Air


index

Produits chimiques : faites nous savoir ce que vous voulez !

L’Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) relaie deux enquêtes du projet européen LIFE AskREACH, qui a pour objectif de donner une information aux consommateurs sur les produits chimiques qui figurent dans les articles du quotidien (jouets, chaussures, vêtements, appareils électroniques, meubles, etc.) Le projet prévoit le déploiement d’une application pour smartphones et chacun à la possibilité de contribuer à son développement en répondant à deux enquêtes en ligne.

  • l’une à destination des consommateurs, afin de mieux cerner leurs attentes, cliquez ici pour participer (prévoir moins de 5 minutes).
  • l’autre à destination des entreprises, afin de mieux cerner leurs besoins et leur manière de gérer la transmission d'informations sur les substances dans les articles : cliquez ici pour participer.
Publié le 30/07/2018

Consommation, Milieu professionnel, Chimie, Polluant, Enquête, ECHA, INERIS

Environnement professionnel, Polluant


Résultats 1 à 10 sur 26 :   123>>>
Afficher/masquer