Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 193 :   123456789101112131415>>>

193 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Zones à faibles émissions à travers l'Europe

L'ADEME publie une mise à jour du développement en Europe des zones à faible émissions (LEZ) (en anglais « low emission zones »). En novembre 2018, 231 LEZ sont dénombrées dans 13 pays européens. Face aux enjeux sanitaires liés à une mauvaise qualité de l'air et à la problématique du dépassement des valeurs limites réglementaires des concentrations en particules et en dioxyde d'azote, plusieurs pays européens ont mis en oeuvre depuis les années 2000 des zones dont l'accès est interdit aux véhicules les plus polluants : les Low Emission Zones (LEZ) ou zone à faibles émissions. Le principe d'une LEZ repose sur l'interdiction d'accès à une ville (ou partie de ville) pour les véhicules qui ne répondent pas à certaines normes d'émissions ou d'équipements (normes Euro et/ou présence d'un filtre à particules). En France, ce type de dispositif est mis en oeuvre à Paris depuis 2015. Il est aussi expérimenté à Grenoble depuis 2017 et à Strasbourg depuis 2018. Plusieurs leviers pour le développement des LEZ sont identifiés dans cette étude.

Pouponneau M., Forestier B., Cape F., Les zones à faibles émissions (Low Emission Zones) à travers l’Europe : déploiement, retours d’expériences, évaluation d’impacts et efficacité du système, ADEME, Rincent Air, 2019-02, 136 p. 

Publié le 17/04/2019

Pollution automobile, Pollution de l'air, Réglementation, Urbanisme, Rapport, ADEME

Air, Habitat


Capture

Exposition et répercussions inégales : vulnérabilité sociale à la pollution atmosphérique, au bruit et aux températures extrêmes en Europe

Ce rapport de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE ou EEA en anglais) attire l’attention sur les liens étroits entre les problèmes sociaux et environnementaux en Europe : la répartition des menaces environnementales et leurs répercussions sur la santé humaine reflètent fidèlement les différences en termes de revenus, d’emploi et d’éducation à travers l’Europe. Il se penche sur les risques auxquels les personnes démunies, âgées et très jeunes sont les plus exposées du fait de la mauvaise qualité de l’air, du bruit excessif et des températures extrêmes.

Unequal exposure and unequal impacts: social vulnerability to air pollution, noise and extreme temperatures in Europe, EEA, 2019-02, 102 p.

Publié le 06/02/2019

Santé environnementale, Bruit, Pollution de l'air, Climat, Inégalité, Europe, EEA, Rapport

Environnement, Santé publique


anses_logo

Masques dits " antipollution " : des données insuffisantes pour le bénéfice de la population

L'Anses a évalué le bénéfice sanitaire potentiel du port d’un masque dit « antipollution ». L’expertise a révélé l’insuffisance de données disponibles attestant d’un bénéfice pour la santé. Afin de réduire les impacts sanitaires liés à la pollution de l’air ambiant, l’Agence rappelle l’importance d’agir en priorité à la source en limitant les émissions de polluants. En complément, elle recommande une meilleure information de la population, en particulier des personnes sensibles, sur les comportements à adopter pour limiter l’exposition quotidienne à la pollution de l’air.

Avis et rapport de l'Anses relatif à l'évaluation du bénéfice sanitaire attendu du port d'un masque anti-pollution par la population générale et par certaines catégories de populations de travailleurs, Anses, 2018-05, 156 p.

Publié le 18/07/2018

Pollution de l'air, Transport automobile, Prévention, Avis, ANSES

Air


rapport-impact-sanitaire-episode-pollution-PM10-novembre-decembre-2016

Impact sanitaire de l'épisode de pollution aux PM10 de novembre-décembre 2016

Entre le 25 novembre et le 25 décembre 2016, la France continentale a connu un épisode de pollution atmosphérique de grande ampleur lié à des conditions météorologiques particulières. Santé publique France, de par sa mission, a estimé les retombées sanitaires de cet épisode à travers différentes méthodes.

Publié le 06/07/2018

Particule fine, Pollution de l'air, INVS, Rapport

Air


lille

Capteurs individuels de pollution atmosphérique. Innovation ou révolution ? Appel à communications : délai supplémentaire

A l’occasion de ses 60 ans, l’Association pour la prévention de la pollution atmosphérique (APPA) organise en partenariat avec the European Federation of Clean Air and Environmental Protection Associations et le laboratoire Physicochimie des processus de combustion et de l’atmosphère (Univ. Lille/CNRS) un colloque international de 2 jours.

Un appel à communications est lancé afin de de proposer un programme permettant de dresser un état de l’art et de susciter des réflexions sur différents axe.

La date de soumission des communications est prolongée jusqu'au 12 juillet 2018.

Publié le 05/07/2018

Pollution de l'air, APPA, Appel à contributions

Air


525_Bulletin_OQAI_11_CNE

Qualité de l'air et confort dans les écoles en France : premiers résultats de la campagne nationale

L'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (Oqai) a rendu publics, le 25 juin, les premiers résultats de sa campagne nationale de mesures de polluants menées dans 301 écoles maternelles et élémentaires de 31 départements. Soit 600 classes qui ont été suivies de juin 2013 à juin 2017. Cette campagne a été coordonnée par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), opérateur de l'Oqai.

Publié le 29/06/2018

Air intérieur, Ecole, Pollution de l'air

Air


CGEDD

La pollution de l'air dans le secteur de l'étang de Berre

La zone de Fos-Etang de Berre (département des Bouches du Rhône), lieu de concentration industrielle la plus importante de France, est une des zones de pollution de l’air, cumulant pollutions d’origine industrielle, résidentielle (320 000 personnes) ou liée aux transports. La situation sanitaire sur cette zone conduit à une surreprésentation de certaines pathologies. L’étude FOS-EPSEAL, aux résultats rendus publics début 2017, a reposé sur une enquête participative auprès des habitants de deux communes, invités à déclarer les maladies les affectant. En parallèle de la mission du CGEDD, Santé publique France a rendu un avis sur la méthodologie retenue par cette étude. La pollution de l’air, mise en cause dans la situation sanitaire du pourtour de l’étang de Berre, est liée à l’importance du secteur industriel. A ce contributeur majoritaire des émissions pour les différents polluants tels les composés organiques volatils et les particules, s’ajoutent le transport ou la combustion de la biomasse. Malgré une amélioration favorable de la qualité de l’air à la suite des mesures prises pour la réduction des émissions des pollutions, le cumul de l’inquiétude de la population et du niveau de pollution justifient que les pouvoirs publics poursuivent leur action de réduction des pollutions. La mission recommande de donner une visibilité accrue à un nouveau plan d’action pour la réduction de la pollution de l’air et la prise en compte des questions sanitaires.

La pollution de l'air dans le secteur de l'étang de Berre, Henri Legrand, Catherine Mir, CGEDD, 2018, 80 p.

Publié le 28/06/2018

Pollution de l'air, Rapport, Bouches-du-Rhône

Air


Inserm

Quel impact de la pollution atmosphérique sur le placenta ?

L’exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse, présente un risque pour la santé fœtale et pour l’enfant. Selon plusieurs études, l’exposition à la pollution atmosphérique est associée à des impacts délétères tels que la pré-éclampsie chez la femme enceinte (hypertension associée à la présence de protéines dans les urines), un poids à la naissance diminué chez l’enfant et peut-être même un fonctionnement dégradé des poumons et des troubles neuro-développementaux. Les mécanismes expliquant un effet des polluants de l’air sur le développement du fœtus et de l’enfant pourraient passer par une altération du placenta.

Publié le 22/06/2018

Femme enceinte, Communiqué de presse, Pollution de l'air

Santé publique


Chateauneuf

Campagne de mesure à Châteauneuf du Pape - 2016

Dans le cadre de sa mission de surveillance générale de la qualité de l'air, Air PACA a réalisé, en 2016, une campagne de mesure temporaire sur la commune de Châteauneuf-du-Pape.

Publié le 21/06/2018

Pollution de l'air, Rapport, Vaucluse

Air


Capture

Coûts de l'hypotrophie par retard de la croissance intra-utérine (RCIU) attribuable à la pollution atmosphérique en France

Ce communiqué de presse de l'Inserm résume les derniers résultats publiés de l’équipe Inserm d’épidémiologie des maladies allergiques et respiratoires (EPAR). Elle a analysé les données sur les risques de naissances d’enfants accusant un retard de croissance liés à la pollution atmosphérique et montre que l’impact de la pollution atmosphérique durant la grossesse ainsi que les répercussions sur l’enfant après la naissance coûtent cher, soit 1,2 milliard d’euros pour la société.

Coûts de l’hypotrophie par retard de la croissance intra-utérine (RCIU) attribuable à la pollution atmosphérique en France, Christophe Rafenberg, Isabelle Annesi-Maesano, Archives de pédiatrie, vol. 25 n° 4, 2018-05, pp. 256-262

Publié le 23/05/2018

Pollution de l'air, Air extérieur, Femme enceinte, Enfant, Coût, INSERM, Article

Air, Polluant


Résultats 1 à 10 sur 193 :   123456789101112131415>>>
Afficher/masquer