Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 3 sur 3 :   

3 résultats - Nombre de résultats par page :

ansm_logo

Les produits cosmétiques non rincés contenant du phénoxyéthanol ne doivent pas être utilisés sur les fesses des enfants de 3 ans ou moins

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) demande de faire figurer sur l’étiquetage des produits cosmétiques dits "non rincés" contenant l’agent conservateur phénoxyéthanol qu’ils ne peuvent pas être utilisés sur les fesses des enfants de 3 ans ou moins. C’est le cas par exemple pour les lingettes, qui sont très habituellement utilisées pour le change du bébé. Cette décision doit prendre effet dans un délai de 9 mois. Cette décision a été prise, à titre conservatoire, au vu des nouvelles données scientifiques concernant l’exposition au phénoxyéthanol, et ce afin de garantir la sécurité d’emploi des produits cosmétiques destinés aux enfants, dans l’attente d’une décision de la Commission européenne.

Point d'information, 2019-03-20

Publié le 21/03/2019

Périnatalité, Hygiène, Sécurité, ANSM

Polluant


Capture

Sécurité des produits de protections intimes : avis de l'Anses

L'Anses évalue la sécurité sanitaire des protections intimes (tampons, serviettes hygiéniques, protège-slips et coupes menstruelles) dans un avis rendu public le 19 juillet. L'expertise ne met pas en évidence de risque lié aux substances chimiques identifiées en très faible concentration et sans dépassement des seuils sanitaires. Mais l'Anses recommande néanmoins aux fabricants d’améliorer la qualité de ces produits afin d’éliminer ou de réduire au maximum la présence de ces substances chimiques. L’expertise de l’Anses a porté également sur le risque du syndrome de choc toxique menstruel (SCT). Les travaux ont montré que le risque de développer cette maladie, causée par une toxine bactérienne, est lié aux conditions d’utilisation des protections intimes. Aussi, l’Anses rappelle aux utilisatrices l’importance de respecter les règles d’hygiène liées à l’utilisation des protections, notamment la durée du port des tampons ou coupes menstruelles.

Sécurité des produits de protection intime. Avis de l’Anses.  Rapport d’expertise collective, Anses, 2018-06, 242 p.

Publié le 19/07/2018

Hygiène, Sécurité, Polluant, ANSES, Avis

Pathologies, Polluant


Erreurs humaines et défaillances organisationnelles : résultats de la mise en oeuvre de la méthode Tripod Delta

Méthode d'analyse qui permet d'identifier les défaillances organisationnelles susceptibles d'avoir un impact sur la santé et la sécurité au travail.

Erreurs humaines et défaillances organisationnelles : résultats de la mise en oeuvre de la méthode Tripod Delta, RSE Magazine, 2011
Publié le 29/03/2011

Risque professionnel, Article, Sécurité

Environnement professionnel


Résultats 1 à 3 sur 3 :   
Afficher/masquer