Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 63 :   1234567>>>

63 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Surveillance des mésothéliomes et déclaration obligatoire

Cette plaquette d'information présente le Programme national de surveillance du mésothéliome pleural (PNSM) et sa déclinaison PACA Corse, les caractéristiques des cas en région. Les expertes anatomopathologistes régionales pour Mésopath sur toute suspicion de Mésothéliome sont pour la région Paca Ouest et Corse sont : le Dr Sophie Giusiano-Courcambeck CHU Nord - Pavillon Etoile - Marseille et pour la région Paca Est, le Dr Véronique Hofman - Hôpital Pasteur - LPCE - Nice. Les responsables du Centre local Paca-Corse sont le Dr. Philippe Malfait, Responsable Cire Paca et Corse (Santé Publique France) et le Pr. Philippe Astoul, chef de service d’Oncologie thoracique à l’hôpital Nord. Mme Elodie Marchand est Chargée du Projet.

Plaquette d'information Paca et Corse du PNSM, Direction Santé Travail (DST) - Santé publique France (SpF), n° 7, 2019-03, 2 p.

Publié le 19/03/2019

Amiante, Surveillance sanitaire, Santé publique France, AP-HM, Mésothéliome

Pathologies


Capture

Santé au travail : derniers résultats de la phase pilote de la cohorte Coset-MSA et du programme Matgéné

Au sommaire du dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), trois articles publiés à partir des travaux menés par Santé publique France sur la santé au travail. Deux de ces articles sont issus de la cohorte Coset-MSA. Le premier (I. Khireddine-Medouni et coll.) pour analyser la symptomatologie dépressive en relation avec les facteurs professionnels psychosociaux. Le deuxième pour estimer la prévalence des manifestations respiratoires (L. Bénézet et coll.). Le troisième article relate un croisement entre les matrices emplois-expositions et les données du recensement de la population pour permettre d’estimer le nombre de femmes en âge de procréer exposées à différents solvants (R. Lagarrigue et coll.).

BEH, n° 7, 2019-02-26, pp.119-143

Publié le 04/03/2019

Risque professionnel, Santé au travail, Maladie respiratoire, Femme enceinte, Risque psychosocial, Santé publique France, Revue

Environnement professionnel, Pathologies, Polluant


ministere solidarites sante logo

Agénésie transverse des membres supérieurs : point d'étape de l'Anses et de Santé publique France

L’Anses et Santé publique France ont été saisies le 29 octobre dernier par la ministre des solidarités et de la santé, le ministre de la transition écologique et solidaire et le ministre de l’agriculture et de l’alimentation pour conduire des investigations possibles sur les causes, notamment environnementales, de cas groupés d’agénésie transverse des membres supérieurs dans les départements de l’Ain, du Morbihan et de la Loire-Atlantique.

Afin d’assurer la plus grande transparence et indépendance aux travaux d’expertise, un dispositif d’expertise collective a été mis en place, animé conjointement par l’Anses et Santé publique France. Un comité d’experts scientifiques (CES) et un comité d’orientation et de suivi (COS) ont été constitués.

Sans attendre la mise en place opérationnelle de ces deux comités, l’Anses et Santé publique France ont engagé un certain nombre d’investigations préliminaires qui serviront de base aux travaux du CES. Une revue de la bibliographie, des investigations locales et des développements méthodologiques ont ainsi été réalisés afin de nourrir les travaux de l’ensemble des données disponibles.

A ce stade, aucune hypothèse n’est privilégiée par rapport à une autre.

A l’issue de ce point d’étape présenté par les agences sanitaires, les ministres prennent acte de la méthodologie scientifique adoptée par l’Anses et Santé publique France. L’ampleur des travaux et la complexité des questions posées nécessitent le recours à une expertise scientifique rigoureuse. Les résultats de ces travaux sont attendus pour le 30 juin 2019.

Le point d’étape au 31 janvier 2019 transmis aux Ministres par l’Anses et Santé publique France est disponible ici.

Ministère des solidarités et de la santé, communiqué de presse - 12 février 2019

Publié le 14/02/2019

Malformation congénitale, Enquête, ANSES, Santé publique France

Santé publique


Capture

Premières estimations régionales et départementales de l'incidence et de la mortalité pour 24 cancers en France

Le réseau français des registres des cancers (réseau Francim), le service de Biostatistique-Bioinformatique des Hospices Civils de Lyon, l’Institut national du cancer et Santé publique France publient pour la première fois des estimations d’incidence et de mortalité à une échelle régionale et départementale pour 24 cancers en France.

Cette nouvelle production d’indicateurs permet de décrire les variations d’incidence et de mortalité par cancer dans les 13 régions métropolitaines et 3 régions Outre-Mer (Guadeloupe, en Guyane et en Martinique) sur la période 2007-2016. Ces données publiées sous forme de 16 synthèses régionales et départementales proposent une description complète des cancers dans l’ensemble des départements de ces régions.

En Provence-Alpes-Côte d'Azur : Estimations régionales et départementales d’incidence et de mortalité par cancers en France, 2007-2016. PACA, Salel Clémentine, Catelinois Olivier, Cariou Mélanie (et al.), Santé publique France, 2019, 167 p. (synthèse pp. 11 à 18)

Publié le 25/01/2019

Cancer, Epidémiologie, Santé publique France, Provence-Alpes-Côte d'Azur

Pathologies


Capture

Nouvelles recommandations sur l'alimentation, l'activité physique et la sédentarité pour les adultes

Santé publique France a présenté le 22 janvier ses nouvelles recommandations sur l’alimentation, l’activité physique et la sédentarité pour les adultes. Parmi les nouveautés figurent la place accordée à certains aliments comme les légumes secs, les fruits à coque, les féculents complets, la prise en compte de l’impact de l'alimentation sur l’environnement et la mise en avant de l’étiquetage nutritionnel simplifié Nutri-Score. Ces nouveaux messages feront l’objet d’une campagne de communication en 2019, pour permettre à toute la population d’en bénéficier.

Recommandations relatives à l’alimentation, à l’activité physique et à la sédentarité pour les adultes, Santé publique France, 2019-01, 62 p.

Voir aussi les infographies.

Publié le 23/01/2019

Alimentation, Environnement, Etiquette, Santé publique France, Rapport, Recommandation nutritionnelle

Alimentation, Environnement


Capture

Perturbateurs endocriniens : état des lieux et perspectives en promotion de la santé

Selon l'auteur de cet article paru dans la dernière revue de Santé publique France, compte-tenu des connaissances actuelles sur l’impact des perturbateurs humains sur la santé humaine, une approche prudente passant par la promotion d’environnements favorables à la santé et l’accès des individus à une information dont ils puissent se saisir pour faire leurs propres choix est à soutenir.

Marie Mazzoni, La Santé en action, n° 446, 2018-12, pp. 46-48

Publié le 11/01/2019

Perturbateur endocrinien, Promotion de la santé, Santé publique France, Article,

Polluant, Promotion de la santé


Santé publique France logo

Agénésies transverses des membres supérieurs : point Santé publique France

A l'occasion d'une réunion publique à Guidel (Morbihan) sur les cas groupés d’agénésies transverses des membres supérieurs (ATMS) le 6 novembre, Santé publique France a répondu aux questions des familles et des habitants en présence des acteurs impliqués et des médias et revient sur l’ensemble de ce dossier.

Publié le 07/11/2018

Malformation congénitale, Epidémiologie, Santé publique France

Pathologies, Santé publique


Capture

Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent concerner chacun de nous. Adoptez les bons gestes pour réduire les risques !

Lorsque les températures baissent, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable. Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques, rappelés par le ministère de la Santé et Santé publique France.

Publié le 06/11/2018

Monoxyde de carbone, Santé publique France, Ministère des solidarités et de la santé, Campagne d'information

Pathologies, Polluant


Capture

Saturnisme chez l'enfant

Santé publique France met à jour son dossier en ligne sur le saturnisme infantile. A signaler, une étude publiée le 15 octobre sur la pertinence d’un dépistage du saturnisme infantile sur un site d’épandage de boues et d’eaux usées dans le Val d'Oise et les Yvelines. Les conclusions de cette étude sont en faveur de mesures de réduction des expositions et d’une incitation au dépistage du saturnisme infantile tout en tenant compte d’autres éléments technico-économiques selon les préconisations formulées par le Haut conseil de la santé publique (HCSP).

Etude de la pertinence d’un dépistage du saturnisme infantile sur un site d’épandage de boues et d’eaux usées. Plaines d’Achères, Pierrelaye, Triel-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy, Clément Bassi, Santé publique France, 2018-10, 58 p.

Publié le 17/10/2018

Saturnisme, Enfant, Santé publique France

Pathologies


sante publique france logo

Surveillance des anomalies congénitales : communiqué de Santé publique France

Plusieurs cas groupés rapportés d’agénésie des membres supérieurs ont été signalées dans l’Ain, en Bretagne et en Pays-de-Loire. Santé publique France rappelle qu'elle coordonne un réseau de six registres couvrant 19% des naissances en France et participe à leur financement. Elle étudie systématiquement les signalements qui lui sont transmis avec un protocole standardisé afin de déterminer si cela est dû au hasard ou non et d’identifier d’éventuelles expositions communes. Aujourd’hui, suite à l’investigation des 7 cas rapportés dans l’Ain nés entre 2009 et 2014, l’analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n’a pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations. L’absence d’hypothèse d’une éventuelle cause commune ne permet pas d’orienter des investigations complémentaires. Pour la Loire Atlantique et la Bretagne, l’investigation a conclu à un excès de cas. Cependant, aucune exposition commune n’a été identifiée pour les cas groupés de ces 2 régions. La surveillance des malformations congénitales et les investigations sont particulièrement complexes notamment en raison de la rareté des événements. Une réflexion est en cours avec la Direction générale de la santé pour renforcer la mutualisation des données des six registres et leur appariement aux données du Système National des Données de Santé [SNDS].

Publié le 05/10/2018

Périnatalité, Santé publique France, Communiqué de presse, Anomalie congénitale, Epidémiologie

Pathologies, Polluant, Santé publique


Résultats 1 à 10 sur 63 :   1234567>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerSanté publique France

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits