Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 55 :   123456>>>

55 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Saturnisme chez l'enfant

Santé publique France met à jour son dossier en ligne sur le saturnisme infantile. A signaler, une étude publiée le 15 octobre sur la pertinence d’un dépistage du saturnisme infantile sur un site d’épandage de boues et d’eaux usées dans le Val d'Oise et les Yvelines. Les conclusions de cette étude sont en faveur de mesures de réduction des expositions et d’une incitation au dépistage du saturnisme infantile tout en tenant compte d’autres éléments technico-économiques selon les préconisations formulées par le Haut conseil de la santé publique (HCSP).

Etude de la pertinence d’un dépistage du saturnisme infantile sur un site d’épandage de boues et d’eaux usées. Plaines d’Achères, Pierrelaye, Triel-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy, Clément Bassi, Santé publique France, 2018-10, 58 p.

Publié le 17/10/2018

Saturnisme, Enfant, Santé publique France

Pathologies


sante publique france logo

Surveillance des anomalies congénitales : communiqué de Santé publique France

Plusieurs cas groupés rapportés d’agénésie des membres supérieurs ont été signalées dans l’Ain, en Bretagne et en Pays-de-Loire. Santé publique France rappelle qu'elle coordonne un réseau de six registres couvrant 19% des naissances en France et participe à leur financement. Elle étudie systématiquement les signalements qui lui sont transmis avec un protocole standardisé afin de déterminer si cela est dû au hasard ou non et d’identifier d’éventuelles expositions communes. Aujourd’hui, suite à l’investigation des 7 cas rapportés dans l’Ain nés entre 2009 et 2014, l’analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n’a pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations. L’absence d’hypothèse d’une éventuelle cause commune ne permet pas d’orienter des investigations complémentaires. Pour la Loire Atlantique et la Bretagne, l’investigation a conclu à un excès de cas. Cependant, aucune exposition commune n’a été identifiée pour les cas groupés de ces 2 régions. La surveillance des malformations congénitales et les investigations sont particulièrement complexes notamment en raison de la rareté des événements. Une réflexion est en cous avec la Direction générale de la santé pour renforcer la mutualisation des données des six registres et leur appariement aux données du Système National des Données de Santé [SNDS].

Publié le 05/10/2018

Périnatalité, Santé publique France, Communiqué de presse, Anomalie congénitale, Epidémiologie

Pathologies, Polluant, Santé publique


cover_document

Diagnostiquer et prévenir le saturnisme avant 18 ans

Santé publique France publie un nouveau document dans la collection " Repères pour votre pratique" , "Diagnostiquer et prévenir le saturnisme avant 18 ans », destiné aux professionnels de santé au contact des jeunes enfants et des femmes enceintes mais aussi de certains apprentis exposés au plomb dans le cadre de leur formation. Il décrit les principales expositions à risque de saturnisme, les effets du plomb sur la santé, les signes cliniques et les critères environnementaux conduisant à prescrire une plombémie et donne des conseils pour le prévenir.

Rémi Laporte, Emmanuelle Le Lay, Arielle Le Masne (et al.), Santé publique France, 2018-09, 4 p. (état des connaissances à jour en décembre 2017)

Publié le 28/09/2018

Saturnisme, Dépistage, Profession de santé, Santé publique France, Guide

Pathologies, Santé publique


Capture

Etude de santé sur l'environnement, la biosurveillance, l'activité physique et la nutrition (Esteban 2014-2016) - Chapitre Consommations alimentaires

Santé publique France publie le volet consommations alimentaires de l'enquête Esteban : globalement, il n’a pas été observé de grandes évolutions des consommations alimentaires en France entre 2006 et 2015, chez les enfants comme chez les adultes. Les résultats ont montré que certains aliments et nutriments restaient des enjeux de santé publique, notamment la part des acides gras saturés trop élevée dans la ration alimentaire, la faible consommation de poisson et produits de la pêche ainsi qu’une faible consommation de fibres.

De manière générale, les personnes les plus diplômées rendaient compte d’une alimentation plus conforme aux recommandations même si les inégalités sociales semblaient s’être estompées en dix ans. Toutefois, ceci serait dû à une dégradation de la consommation des personnes les plus diplômées entre 2006 et 2015.

Ces résultats ont mis en évidence une appropriation insuffisante des recommandations alimentaires chez les adultes et les enfants vivant en France métropolitaine en 2015 comme en 2006. Dans une perspective de santé publique, cette situation montre la nécessité de renforcer les moyens d’intervention pour promouvoir une alimentation saine auprès du plus grande nombre.

De plus, les résultats du volet sur les déterminants psychosociaux de la consommation de fruits et légumes ont souligné la nécessité de créer des environnements facilitant les choix favorables à la santé.

Equipe de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Esen). Etude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition (Esteban), 2014-2016. Volet Nutrition. Chapitre Consommations alimentaires, Santé publique France, 2018-09, 193 p.

Publié le 17/09/2018

Alimentation, Consommation, Comportement, Santé publique France, ESTEBAN, Rapport

Alimentation


beh logo

Les cancers attribuables au mode de vie et à l'environnement en France en 2015

Au sommaire de ce numéro thématique du Bulletin épidémiologique hebdomadaire :

  • Mesurer les parts de cancers évitables pour mieux guider la lutte et la prévention
  • Approche et méthodologie générale pour l’estimation des cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France métropolitaine en 2015
  • Nombre et fractions de cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France métropolitaine en 2015 : résultats principaux

BEH n°21, 2018-06-26, pp. 429-448

Voir aussi l'infographie et le communiqué de presse du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) du 25 juin 2018 et la page dédiée (articles liés, rapport et synthèse, questions-réponses etc)



Publié le 27/07/2018

Cancer, Santé environnementale, Santé publique France, Epidémiologie

Environnement, Pathologies


1857

Expositions aux ultraviolets naturels et artificiels : données du baromètre cancer 2015

Ce chapitre du baromètre cancer 2015 fait le point sur le sentiment d’information et la perception de la population française face aux risques potentiels de cancer, les attitudes de protection vis-à-vis de l’exposition au soleil et de façon plus générale les opinions sur les risques liés au soleil.

Colette Ménard, Anne Thuret, Baromètre cancer 2015. Ultraviolets, naturels ou artificiels. Connaissances, croyances et pratiques de la population en 2015, Santé publique France, 2018-07, 46 p.

Publié le 17/07/2018

Cancer de la peau, Soleil, Perception du risque, Santé publique France, Enquête

Environnement, Pathologies


Santé publique France logo

Premiers résultats de l'enquête NOYADES 2018

Santé publique France publie les premiers résultats de l’enquête NOYADES 2018 : entre le 1er juin et le 5 juillet, on observe un nombre de noyades supérieur à celui de l’enquête précédente en 2015 (552 versus 332) mais ces noyades sont suivies par moins de décès (121 versus 147).

Publié le 13/07/2018

Eau de baignade, Santé publique France, Epidémiologie

Eau, Santé publique


beh logo

Chikungunya, dengue, zika et arbovirose au sommaire du BEH

Le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) présente 3 articles sur ce thème :

  • Surveillance du chikungunya, de la dengue et des infections à virus Zika en France métropolitaine, 2017
  • Circulation autochtone de chikungunya dans deux communes du Var, août-septembre 2017
  • Représentations et comportements de prévention des arboviroses en France métropolitaine : Baromètre santé 2016

BEH, 2018-07-10, pp. 493-517

Publié le 10/07/2018

Chikungunya, Dengue, Zika, Arbovirose, Epidémiologie, Santé publique France, Aedes albopictus, Moustique, Var

Environnement, Pathologies


beh logo

Santé reproductive et perturbateurs endocriniens

Santé publique France propose dans ce dossier différents travaux sur les perturbateurs endocriniens (PE) et la santé reproductive issus d’initiatives lancées ces dernières années et qui ont été supportés par divers plans gouvernementaux ou régionaux. Ils illustrent la difficulté d’établir sur de seuls critères toxicologiques les pathologies provoquées par une exposition à des PE ; la possibilité, pour certaines pathologies supposées liées à une exposition à des PE, de produire des données d’incidence qui sont autant d’éléments probants permettant de mieux définir l’impact sanitaire de ces molécules ; l’intérêt de combiner l’ensemble des données disponibles pour construire des éléments utiles à l’action, et ce en dépit des incertitudes nombreuses qui existent sur la question de l’impact des PE.

Au sommaire :

  • Impact sanitaire des perturbateurs endocriniens : intégrer les connaissances en vue d’agir pour réduire l’exposition humaine
  • Analyse combinée des quatre indicateurs du syndrome de dysgénésie testiculaire en France, dans le contexte de l’exposition aux perturbateurs endocriniens : cryptorchidies, hypospadias, cancer du testicule et qualité du sperme
  • L’incidence de la puberté précoce centrale idiopathique en France révèle une hétérogénéité géographique importante
  • Évaluation de l’impact sur la santé reproductive masculine et des coûts associés de deux phtalates : le DEHP et le DiNP
  • Chlordécone : un perturbateur endocrinien emblématique affectant les Antilles françaises
  • Le centre Artemis, plateforme d’évaluation et de prévention de la santé environnementale dédiée à la reproduction, Bordeaux. Bilan de la première année d’activité 2016-2017

Joëlle Le Moal, Hélène Therre & Mounia El Yamani, BEH n°22-23, 2018-07-03, pp. 449-492

Publié le 03/07/2018

Perturbateur endocrinien, Enfant, Pathologie, Epidémiologie, Santé publique France

Pathologies, Santé publique


Santé publique France logo

Evaluation de la performance de la déclaration obligatoire des cas de chikungunya et de dengue en métropole, 2014-2015

Santé publique France publie une estimation de la complétude de la déclaration obligatoire du chikungunya et de la dengue en 2014 et 2015 . En effet, ces deux maladies figurent depuis 2006 dans la liste des maladies à déclaration obligatoire (DO). Elle met en évidence une faible complétude de la DO en France métropolitaine associée à de fortes disparités régionales et apporte une réflexion préalable à une sensibilisation des professionnels de santé (promotion des tests diagnostiques précoces, recentrage du dispositif de surveillance du chikungunya et de la dengue sur la DO des cas confirmés). L’information des voyageurs sur les moyens de prévention et sur l’intérêt de consulter en cas de symptômes reste également indispensable. Septfons A., Liébert A.H., Pivette M. (et al.), Santé publique France, 2018-06,43 p.

Publié le 02/07/2018

Chikungunya, Dengue, Santé publique France, Rapport

Pathologies, Santé publique


Résultats 1 à 10 sur 55 :   123456>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerSanté publique France

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Tags

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits