Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 69 :   1234567>>>

69 résultats - Nombre de résultats par page :

sante publique france logo

Changement climatique: une responsabilité éthique du chercheur en santé publique

L'"article du mois" de Santé publique France est dédié au changement climatique, avec une interview de Mathilde Pascal, chargée de projets en santé environnementale, spécifiquement sur les risques liés à la pollution de l'air, à la chaleur et au changement climatique, et sur l'estimation des impacts sanitaires associés. Elle est co-auteur de l'article  : Pascal, M., Beaudeau, P., Medina, S. et al. Global Change: a Public Health Researcher’s Ethical Responsibility. Curr Envir Health Rpt (2019) 6: 160. https://doi.org/10.1007/s40572-019-00238-4

Publié le 02/10/2019

Changement climatique, Santé environnementale, Santé publique France, Article

Climat


sante publique france logo

Asthme chez les enfants : rentrée des classes 2019

Chaque année, en septembre, on constate une hausse des crises d’asthme chez les enfants de moins de 15 ans au cours des deux premières de semaines de la rentrée scolaire. Ce sont les infections respiratoires, causées par des virus fréquents en collectivité, qui peuvent favoriser la survenue des crises d’asthme. Mais d’autres facteurs semblent jouer un rôle dans ce pic de rentrée et notamment l’exposition à des allergènes à l’école ou encore l’arrêt du traitement de fond de l’asthme pendant les vacances d’été.

Santé publique France publie un point de situation hebdomadaire sur l’évolution des recours aux urgences et dans les associations SOS Médecins.

Céline Caserio-Schönemann, Marie-Christine Delmas, Cécile Forgeot (et al.), Le point épidémio, Santé publique France, 2019-08, 3 p.

Publié le 03/09/2019

Asthme, Enfant, Surveillance sanitaire, Santé publique France

Pathologies


Capture

Etude Esteban : où en sommes-nous ?

Les résultats concernant les polluants du quotidien (bisphénols, phtalates, retardateurs de flamme bromés, perfluorés, léthers de glycol et parabènes) sont publiés le 3 septembre : ils constituent le premier volet de cette grande étude de Biosurveillance menée par Santé publique France.

Les principaux résultats montrent que :

  • Ces polluants sont présents dans l’organisme de l’ensemble des adultes et des enfants.
  • Les niveaux d’imprégnation mesurés sont comparables à ceux d’autres études menées à l’étranger, notamment aux Etats-Unis et au Canada à l’exception des retardateurs de flamme bromés, des bisphénols S et F et des parabènes.
  • Des niveaux d’imprégnation plus élevés sont retrouvés chez les enfants. Plusieurs hypothèses issues de la littérature pourraient expliquer ces niveaux : des contacts cutanés et de type « main bouche » plus fréquents pour des produits du quotidien (jouets, peintures…) ; des expositions plus importantes liées par exemple à une exposition accrue aux poussières domestiques ou à un poids corporel plus faible par rapport à leurs apport alimentaires, comparativement aux adultes.
  • Les modes d’expositions sont cohérents avec ceux documentés dans d’autres études et avec les connaissances disponibles. Les résultats montrent notamment que :

    • L’alimentation n’apparaît pas comme une source d’exposition exclusive à ces substances.
    • L’utilisation de produits cosmétiques et de soins augmente les niveaux d’imprégnation des parabènes et des éthers de glycol.
    • La fréquence de l’aération du logement a une influence sur les niveaux d’imprégnation des perfluorés et des retardateurs de flamme bromés : plus le logement est aéré, plus les niveaux d’imprégnation sont bas.

Santé publique France proposait le 29 août un point global sur les résultats de l'étude Esteban : collectivement, les résultats d'Esteban brossent un portrait plus précis de l'alimentation de la population, de bon état nutritionnel, du niveau d'activité physique et de sédentarité, de la prévalence de plusieurs pathologies chroniques et facteurs de risque et de l'exposition à de nombreuses substances de l'environnement. Les résultats du volet nutrition de l’étude Esteban sont publiés sous forme de chapitres thématiques. Les résultats du volet biosurveillance sont publiés par famille de substances de l'environnement.
Le terrain de l’étude s’est achevé le 31 mars 2016. Fin 2019, tous les résultats du volet nutrition seront disponibles. Puis viendront à partir de la fin de l’année 2019, les résultats sur les métaux. Enfin, en 2020, seront disponibles, les résultats sur les pesticides, PCB, dioxines et furanes.

Publié le 03/09/2019

Alimentation, Activité physique, Polluant, ESTEBAN, Santé publique France, Surveillance sanitaire, Phtalate, Bisphénol A


Capture

Agénésie transverse des membres supérieurs (ATMS) : publication du premier rapport du comité d'experts scientifiques

Entre 2010 et 2015, des naissances groupées d’enfants porteurs d’une agénésie transverse des membres supérieurs (ATMS) ont été signalées dans trois départements, l’Ain, la Loire Atlantique et le Morbihan. Pour répondre aux interrogations des familles, les ministères chargés de la Santé, de la Transition écologique et de l’Agriculture ont saisi Santé publique France et l’Anses afin de mettre en place une expertise collective sur les causes de ces possibles cas groupés, et notamment sur la question des expositions environnementales. Le premier rapport du comité d’experts scientifiques (CES) a été rendu public le 12 juillet, après avoir été présenté aux représentants des familles d’enfants concernés.

Le CES conclut à une absence de « cluster » ou regroupement statistiquement significatif, dans le temps et l’espace, de cas répondant à la définition d’ATMS, dans l’Ain et à un « cluster » dans la commune de Guidel (Morbihan). Des investigations complémentaires seront menées pour rechercher d’éventuelles expositions environnementales communes au niveau des cas groupés du Morbihan. Les travaux se poursuivent pour les cas signalés en Loire-Atlantique. Parallèlement, une revue approfondie de la littérature (21 000 publications scientifiques identifiées), a été débutée par l’Anses et Santé publique France, afin de rechercher d’éventuels facteurs de risque d’ATMS actuellement non identifiés. Les travaux en cours permettront de mieux caractériser les éventuels facteurs de risque environnementaux. Ils feront l’objet d’un second rapport du CES.

Santé publique France, Anses, 2019-07-11, 266 p.

Publié le 15/07/2019

Malformation congénitale, Santé environnementale, Rapport, Santé publique France, ANSES

Pathologies


Santé publique France logo

Cancers pédiatriques en Loire Atlantique. Des premières investigations environnementales pour "lever les doutes"

A l’occasion de la première réunion du Comité de suivi, le 21 mai 2019, Santé publique France et l’Agence Régionale de Santé Pays de la Loire ont présenté aux parties prenantes le plan d’action qui sera mis en place pour tenter d’apporter des réponses à l’excès de cancers pédiatriques qui touche plusieurs communes de Loire Atlantique. Le comité de suivi rassemble l’ensemble des parties-prenantes. Sur la base d’un cahier des charges produit par Santé Publique France, l’ARS conduira, en lien avec des opérateurs (IRSN, laboratoires …) des investigations environnementales et des prélèvements sur le secteur de Sainte Pazanne. Suite à plusieurs réunions de travail, il a été décidé de lancer deux études épidémiologiques et une enquête sociologique. Ces trois études seront mises en place en parallèle.

Publié le 23/05/2019

Cancer, Enfant, Epidémiologie, Santé publique France, ARS Pays de la Loire

Pathologies, Promotion de la santé, Santé publique


lacq

Analyse des attentes et du contexte local autour du bassin industriel de Lacq

En réponse à une saisine de la Direction générale de la santé concernant l’opportunité d’une surveillance épidémiologique autour du bassin industriel de Lacq, Santé publique France a développé une approche mixte combinant les approches qualitatives et quantitatives. Trois études ont ainsi été engagées : une analyse du contexte local, une étude géographique de mortalité et une étude exploratoire de morbidité.

 

Perrey C, Coquet S, Le Barbier M. Analyse des attentes et du contexte local autour du bassin industriel de Lacq. Rapport d’analyse. Saint-Maurice : Santé publique France, 2019. 34 p.

Publié le 10/05/2019

Pollution industrielle, Rapport, Santé publique France

Risques majeurs


Capture

Surveillance des mésothéliomes et déclaration obligatoire

Cette plaquette d'information présente le Programme national de surveillance du mésothéliome pleural (PNSM) et sa déclinaison PACA Corse, les caractéristiques des cas en région. Les expertes anatomopathologistes régionales pour Mésopath sur toute suspicion de Mésothéliome sont pour la région Paca Ouest et Corse sont : le Dr Sophie Giusiano-Courcambeck CHU Nord - Pavillon Etoile - Marseille et pour la région Paca Est, le Dr Véronique Hofman - Hôpital Pasteur - LPCE - Nice. Les responsables du Centre local Paca-Corse sont le Dr. Philippe Malfait, Responsable Cire Paca et Corse (Santé Publique France) et le Pr. Philippe Astoul, chef de service d’Oncologie thoracique à l’hôpital Nord. Mme Elodie Marchand est Chargée du Projet.

Plaquette d'information Paca et Corse du PNSM, Direction Santé Travail (DST) - Santé publique France (SpF), n° 7, 2019-03, 2 p.

Publié le 19/03/2019

Amiante, Surveillance sanitaire, Santé publique France, AP-HM, Mésothéliome

Pathologies


Capture

Santé au travail : derniers résultats de la phase pilote de la cohorte Coset-MSA et du programme Matgéné

Au sommaire du dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), trois articles publiés à partir des travaux menés par Santé publique France sur la santé au travail. Deux de ces articles sont issus de la cohorte Coset-MSA. Le premier (I. Khireddine-Medouni et coll.) pour analyser la symptomatologie dépressive en relation avec les facteurs professionnels psychosociaux. Le deuxième pour estimer la prévalence des manifestations respiratoires (L. Bénézet et coll.). Le troisième article relate un croisement entre les matrices emplois-expositions et les données du recensement de la population pour permettre d’estimer le nombre de femmes en âge de procréer exposées à différents solvants (R. Lagarrigue et coll.).

BEH, n° 7, 2019-02-26, pp.119-143

Publié le 04/03/2019

Risque professionnel, Santé au travail, Maladie respiratoire, Femme enceinte, Risque psychosocial, Santé publique France, Revue

Environnement professionnel, Pathologies, Polluant


ministere solidarites sante logo

Agénésie transverse des membres supérieurs : point d'étape de l'Anses et de Santé publique France

L’Anses et Santé publique France ont été saisies le 29 octobre dernier par la ministre des solidarités et de la santé, le ministre de la transition écologique et solidaire et le ministre de l’agriculture et de l’alimentation pour conduire des investigations possibles sur les causes, notamment environnementales, de cas groupés d’agénésie transverse des membres supérieurs dans les départements de l’Ain, du Morbihan et de la Loire-Atlantique.

Afin d’assurer la plus grande transparence et indépendance aux travaux d’expertise, un dispositif d’expertise collective a été mis en place, animé conjointement par l’Anses et Santé publique France. Un comité d’experts scientifiques (CES) et un comité d’orientation et de suivi (COS) ont été constitués.

Sans attendre la mise en place opérationnelle de ces deux comités, l’Anses et Santé publique France ont engagé un certain nombre d’investigations préliminaires qui serviront de base aux travaux du CES. Une revue de la bibliographie, des investigations locales et des développements méthodologiques ont ainsi été réalisés afin de nourrir les travaux de l’ensemble des données disponibles.

A ce stade, aucune hypothèse n’est privilégiée par rapport à une autre.

A l’issue de ce point d’étape présenté par les agences sanitaires, les ministres prennent acte de la méthodologie scientifique adoptée par l’Anses et Santé publique France. L’ampleur des travaux et la complexité des questions posées nécessitent le recours à une expertise scientifique rigoureuse. Les résultats de ces travaux sont attendus pour le 30 juin 2019.

Le point d’étape au 31 janvier 2019 transmis aux Ministres par l’Anses et Santé publique France est disponible ici.

Ministère des solidarités et de la santé, communiqué de presse - 12 février 2019

Publié le 14/02/2019

Malformation congénitale, Enquête, ANSES, Santé publique France

Santé publique


Capture

Premières estimations régionales et départementales de l'incidence et de la mortalité pour 24 cancers en France

Le réseau français des registres des cancers (réseau Francim), le service de Biostatistique-Bioinformatique des Hospices Civils de Lyon, l’Institut national du cancer et Santé publique France publient pour la première fois des estimations d’incidence et de mortalité à une échelle régionale et départementale pour 24 cancers en France.

Cette nouvelle production d’indicateurs permet de décrire les variations d’incidence et de mortalité par cancer dans les 13 régions métropolitaines et 3 régions Outre-Mer (Guadeloupe, en Guyane et en Martinique) sur la période 2007-2016. Ces données publiées sous forme de 16 synthèses régionales et départementales proposent une description complète des cancers dans l’ensemble des départements de ces régions.

En Provence-Alpes-Côte d'Azur : Estimations régionales et départementales d’incidence et de mortalité par cancers en France, 2007-2016. PACA, Salel Clémentine, Catelinois Olivier, Cariou Mélanie (et al.), Santé publique France, 2019, 167 p. (synthèse pp. 11 à 18)

Publié le 25/01/2019

Cancer, Epidémiologie, Santé publique France, Provence-Alpes-Côte d’Azur

Pathologies


Résultats 1 à 10 sur 69 :   1234567>>>
Afficher/masquer