Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 338 :   123456789101112131415>>>

338 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Health impacts and health costs of diesel emissions in the EU

L'Alliance européenne pour la santé publique (EPHA) a commandé une étude au centre de recherche indépendant néerlandais CE Delft, publiée le 27 novembre. Elle analyse les coûts de santé liés à la pollution automobile en Europe, notamment les oxydes d’azote (NOx) rejetés par les moteurs diesel, ces coûts dépassent 60 milliards d’euros par an en Europe. Cette étude s’appuie sur les données récoltées en 2016 dans neuf pays de l’Union européenne aux parcs automobiles plus ou moins développés : Allemagne, Pologne, Espagne, Autriche, Hongrie, Slovénie, Bulgarie, Roumaine et Estonie.

CE Delft, 2018-11-27, 72 p.

Publié le 27/11/2018

Transport automobile, Pollution automobile, Coût, Santé environnementale, Rapport

Air, Pathologies, Polluant, Transport


Santé publique France logo

Agénésies transverses des membres supérieurs : point Santé publique France

A l'occasion d'une réunion publique à Guidel (Morbihan) sur les cas groupés d’agénésies transverses des membres supérieurs (ATMS) le 6 novembre, Santé publique France a répondu aux questions des familles et des habitants en présence des acteurs impliqués et des médias et revient sur l’ensemble de ce dossier.

Publié le 07/11/2018

Malformation congénitale, Epidémiologie, Santé publique France

Pathologies, Santé publique


Capture

Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent concerner chacun de nous. Adoptez les bons gestes pour réduire les risques !

Lorsque les températures baissent, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable. Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques, rappelés par le ministère de la Santé et Santé publique France.

Publié le 06/11/2018

Monoxyde de carbone, Santé publique France, Ministère des solidarités et de la santé, Campagne d'information

Pathologies, Polluant


ars_paca_logo

Dengue : 5 cas autochtones dans les Alpes-Maritimes

L’Agence régionale de santé (ARS) PACA et la préfecture des Alpes-Maritimes ont signalé le 11 octobre dernier un cas autochtone de dengue dans le département des Alpes-Maritimes. La personne atteinte réside et travaille dans les Alpes-Maritimes, elle a été prise en charge par son médecin traitant et elle est aujourd’hui guérie. Désormais, ce sont 5 cas autochtones qui ont été référencés dans le département, tous domiciliés à Saint-Laurent-du-Var. Aucun de ces cas n'a été hospitalisé.

Communiqué de presse - 11 octobre 2018

Voir le détail des actions entreprises dans le Veille-Hebdo Paca du 17 octobre 2018 (voir p. 4)

Publié le 18/10/2018

Dengue, Alpes-Maritimes, ARS Provence-Alpes Côte d'Azur

Environnement, Pathologies


Capture

Saturnisme chez l'enfant

Santé publique France met à jour son dossier en ligne sur le saturnisme infantile. A signaler, une étude publiée le 15 octobre sur la pertinence d’un dépistage du saturnisme infantile sur un site d’épandage de boues et d’eaux usées dans le Val d'Oise et les Yvelines. Les conclusions de cette étude sont en faveur de mesures de réduction des expositions et d’une incitation au dépistage du saturnisme infantile tout en tenant compte d’autres éléments technico-économiques selon les préconisations formulées par le Haut conseil de la santé publique (HCSP).

Etude de la pertinence d’un dépistage du saturnisme infantile sur un site d’épandage de boues et d’eaux usées. Plaines d’Achères, Pierrelaye, Triel-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy, Clément Bassi, Santé publique France, 2018-10, 58 p.

Publié le 17/10/2018

Saturnisme, Enfant, Santé publique France

Pathologies


anses_logo

Cancer et environnement : un impact réel mais difficile à évaluer selon l'Anses

Cancer et environnement : impact réel mais difficile à évaluer selon l'Anses L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) fait un point d'actualité sur l'impact l’impact de l’environnement sur le risque de cancer.

Publié le 05/10/2018

Cancer, Santé environnementale, ANSES

Pathologies


sante publique france logo

Surveillance des anomalies congénitales : communiqué de Santé publique France

Plusieurs cas groupés rapportés d’agénésie des membres supérieurs ont été signalées dans l’Ain, en Bretagne et en Pays-de-Loire. Santé publique France rappelle qu'elle coordonne un réseau de six registres couvrant 19% des naissances en France et participe à leur financement. Elle étudie systématiquement les signalements qui lui sont transmis avec un protocole standardisé afin de déterminer si cela est dû au hasard ou non et d’identifier d’éventuelles expositions communes. Aujourd’hui, suite à l’investigation des 7 cas rapportés dans l’Ain nés entre 2009 et 2014, l’analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n’a pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations. L’absence d’hypothèse d’une éventuelle cause commune ne permet pas d’orienter des investigations complémentaires. Pour la Loire Atlantique et la Bretagne, l’investigation a conclu à un excès de cas. Cependant, aucune exposition commune n’a été identifiée pour les cas groupés de ces 2 régions. La surveillance des malformations congénitales et les investigations sont particulièrement complexes notamment en raison de la rareté des événements. Une réflexion est en cours avec la Direction générale de la santé pour renforcer la mutualisation des données des six registres et leur appariement aux données du Système National des Données de Santé [SNDS].

Publié le 05/10/2018

Périnatalité, Santé publique France, Communiqué de presse, Anomalie congénitale, Epidémiologie

Pathologies, Polluant, Santé publique


cover_document

Diagnostiquer et prévenir le saturnisme avant 18 ans

Santé publique France publie un nouveau document dans la collection " Repères pour votre pratique" , "Diagnostiquer et prévenir le saturnisme avant 18 ans », destiné aux professionnels de santé au contact des jeunes enfants et des femmes enceintes mais aussi de certains apprentis exposés au plomb dans le cadre de leur formation. Il décrit les principales expositions à risque de saturnisme, les effets du plomb sur la santé, les signes cliniques et les critères environnementaux conduisant à prescrire une plombémie et donne des conseils pour le prévenir.

Rémi Laporte, Emmanuelle Le Lay, Arielle Le Masne (et al.), Santé publique France, 2018-09, 4 p. (état des connaissances à jour en décembre 2017)

Publié le 28/09/2018

Saturnisme, Dépistage, Profession de santé, Santé publique France, Guide

Pathologies, Santé publique


legifrance logo

Des plans locaux pour lutter contre la prolifération de l'ambroisie

Une instruction interministérielle a été adressée le 20 août aux préfets pour les encourager à rédiger des plans d’actions locaux de prévention et de lutte contre l’ambroisie à feuille d’armoise, l’ambroisie trifide et l’ambroisie à épis lisses, dans les départements où la présence de ces végétaux envahissants à pollen très allergisant est constatée ou susceptible de l’être. L’objectif de ces plans est de prévenir l’apparition ou de lutter contre la prolifération de ces espèces. Ces plans seront à prendre par l’arrêté préfectoral prévu à l’article R. 1338-4 du code de la santé publique (CSP).

Instruction interministérielle N° DGS/EA1/DGCL/DGALN/DGITM/DGAL/2018/201 du 20 août 2018 relative à l’élaboration d’un plan d’actions local de prévention et de lutte contre l’ambroisie à feuille d’armoise, l’ambroisie trifide, et l’ambroisie à épis lisses, pris par l’arrêté préfectoral prévu à l’article R. 1338-4 du code de santé publique

Publié le 13/09/2018

Ambroisie, Réglementation

Environnement, Pathologies, Polluant


Capture

Métaux lourds et risque augmenté de maladie cardiovasculaire

Cette méta-analyse parue dans la revue British medical journal montre qu'une exposition à l'arsenic, au plomb, au cadmium, au mercure et au cuivre est associée à une augmentation significative du risque de maladie cardiovasculaire en population générale.

Environmental toxic metal contaminants and risk of cardiovascular disease: systematic review and meta-analysis, Rajiv Chowdhury et al., BMJ, 2018-08-29, 13 p.

Publié le 31/08/2018

Métaux lourds, Maladie cardio-vasculaire, Synthèse des connaissances

Pathologies, Polluant


Résultats 1 à 10 sur 338 :   123456789101112131415>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerPathologies

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Tags

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits