Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 608 :   123456789101112131415>>>

608 résultats - Nombre de résultats par page :

Capture

Une chambre pédagogique pour éduquer en santé-environnement à la maternité d'Angoulême

Le pôle Femme-Mère-Enfant (FME) de la maternité d’Angoulême (Charente) a mis en place une "chambre pédagogique" afin d’ouvrir un espace de réflexion et d'échanges aux futurs parents, autour des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des enfants. Financée par l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine dans le cadre d’un appel à projet, elle est animée par des ateliers de prévention "Nesting" du WECF, réseau de 150 organisations féminines et environnementales.

Vidéo

Publié le 09/11/2018

Parent, Femme enceinte, Santé environnementale, Perturbateur endocrinien, Hôpital

Polluant, Promotion de la santé


Capture

Enquête " Jeunes, musique et risques auditifs " - Baromètre 2018

Cette enquête a été dévoilée le 6 novembre par AGI-SON, elle concerne l'évolution des goûts musicaux, des pratiques d’écoute et impacts sur la santé des 12-18 ans. L’enquête a été proposée durant l’année scolaire 2017/2018, dans le cadre de Peace&Lobe®, programme de concerts pédagogiques labellisé par AGI-SON, dont l’objectif est d’apprendre aux collégiens et lycéens à doser leur exposition au son dans leur vie quotidienne.

Publié le 08/11/2018

Ecoute musique amplifiée, Adolescent, Jeune adulte, Nuisance sonore, Bruit, Enquête

Polluant


anses_logo

Produits à base de métam-sodium : retrait des autorisations de mise sur le marché

L'Anses a réévalué les dossiers suite à l’approbation de la substance au niveau européen et notifié aux industriels son intention de retirer l’ensemble des autorisations de mise sur le marché pour les produits à base de métam-sodium, substance utilisée pour désinfecter les sols avant l’installation d’une culture. A cette occasion, l’Anses rappelle l’importance de la phytopharmacovigilance et l’obligation qui incombe aux professionnels de déclarer tout effet indésirable sur l’homme et l’environnement impliquant un produit phytopharmaceutique.

Publié le 06/11/2018

Polluant, Agriculture, Pollution du sol, ANSES, Communiqué de presse

Alimentation, Polluant, Sol


Capture

Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent concerner chacun de nous. Adoptez les bons gestes pour réduire les risques !

Lorsque les températures baissent, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable. Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques, rappelés par le ministère de la Santé et Santé publique France.

Publié le 06/11/2018

Monoxyde de carbone, Santé publique France, Ministère des solidarités et de la santé, Campagne d'information

Pathologies, Polluant


legifrance logo

Suspension du métam-sodium

Un arrêté suspend l’utilisation des pesticides contenant du métam-sodium, dans l’attente de travaux sur le sujet de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), suite à des signalements de survenue récente de plusieurs cas d'intoxication de personnes lors de traitements phytosanitaires.

Arrêté du 25 octobre 2018 relatif à la suspension de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques contenant la substance active « métam » ou « métam-sodium », JORF n°0248 du 26 octobre 2018, texte n° 42

Publié le 30/10/2018

Pesticide, Réglementation

Polluant, Santé publique


ImgGuidePE

Comment protéger mes patients de la contamination chimique & des perturbateurs endocriniens ? Guide à l'usage des médecins libéraux

L'URPS Médecins Libéraux PACA publie un guide sur les perturbateurs endocriniens destiné aux médecins libéraux, en association avec Association Santé Environnement France (ASEF) et un récapitulatif de conseils pratiques.

Isabelle Leclair, URPS ML PACA, 2018, 53 p.

Publié le 25/10/2018

Perturbateur endocrinien, Médecin, URPS ML PACA, Guide

Polluant


Capture

Appel à projets national Ecophyto 2018

Cet appel à projets vise à recueillir les propositions de portée nationale qui s’inscrivent dans les actions du plan Ecophyto, intégrant un volet transfert et diffusion, tant dans le domaine agricole que dans le domaine des jardins, espaces végétalisés et infrastructures.

Cette année, des projets de thèse sont également recevables à l’appel à projets dans le cadre d’une dotation dédiée.

Date limite de dépôt des dossiers : 16 décembre 2018.

Publié le 23/10/2018

Plan écophyto, Appel à projets, Pesticide

Alimentation, Environnement, Environnement professionnel, Polluant


Prefet06

Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) dans les Alpes-Maritimes : Consultation publique

Ce Plan, établi pour la période 2019 - 2023 et révisé tous les 5 ans, est chargé de synthétiser les actions déjà prises, en cours ou programmées, destinées à prévenir, ou réduire lorsque c'est possible, les effets du bruit.

Dans le Département des Alpes-Maritimes, l'intégralité du réseau routier national a été transféré au profit du Département des Alpes-Maritimes (arrêtés préfectoraux des 20 décembre 2005, 16 novembre 2006 et 1er janvier 2008). Pour obtenir plus d’information concernant les gestionnaires d’infrastructures routières : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/acteurs-route-en-france

 

Durant la période du lundi 8 octobre au lundi 10 décembre 2018 inclus, dates retenues pour cette consultation du public, vous avez la possibilité de formuler vos observations ou remarques éventuelles par courrier électronique envoyé à l'adresse : ddtm-ppbe@alpes-maritimes.gouv.fr

 

Publié le 09/10/2018

Nuisance sonore, Alpes-Maritimes, Consultation publique

Polluant


sante publique france logo

Surveillance des anomalies congénitales : communiqué de Santé publique France

Plusieurs cas groupés rapportés d’agénésie des membres supérieurs ont été signalées dans l’Ain, en Bretagne et en Pays-de-Loire. Santé publique France rappelle qu'elle coordonne un réseau de six registres couvrant 19% des naissances en France et participe à leur financement. Elle étudie systématiquement les signalements qui lui sont transmis avec un protocole standardisé afin de déterminer si cela est dû au hasard ou non et d’identifier d’éventuelles expositions communes. Aujourd’hui, suite à l’investigation des 7 cas rapportés dans l’Ain nés entre 2009 et 2014, l’analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n’a pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations. L’absence d’hypothèse d’une éventuelle cause commune ne permet pas d’orienter des investigations complémentaires. Pour la Loire Atlantique et la Bretagne, l’investigation a conclu à un excès de cas. Cependant, aucune exposition commune n’a été identifiée pour les cas groupés de ces 2 régions. La surveillance des malformations congénitales et les investigations sont particulièrement complexes notamment en raison de la rareté des événements. Une réflexion est en cours avec la Direction générale de la santé pour renforcer la mutualisation des données des six registres et leur appariement aux données du Système National des Données de Santé [SNDS].

Publié le 05/10/2018

Périnatalité, Santé publique France, Communiqué de presse, Anomalie congénitale, Epidémiologie

Pathologies, Polluant, Santé publique


ARSNouvelleAquitaine

Allergènes, perturbateurs endocriniens, substances nocives ... Comment mieux préserver la santé des jeunes enfants en Nouvelle-Aquitaine?

De nombreuses études s’intéressent aux risques sanitaires liés à l’utilisation de produits d’usage courant (produits d’entretien, cosmétiques, accessoires en plastiques…). Si beaucoup de relations restent encore à démontrer, certaines substances présentes dans nos environnements intérieurs sont suspectées de participer à l’apparition de maladies ou troubles de la santé (troubles de la reproduction, cancers, obésité, diabète, troubles neuro comportementaux…). Les femmes enceintes et les jeunes enfants seraient un public particulièrement vulnérable à ces substances. L’ARS Nouvelle-Aquitaine a donc décidé d’agir en faveur de la petite enfance en l’inscrivant comme cible prioritaire de sa stratégie de prévention et promotion de la santé environnementale.

Publié le 27/09/2018

Nouveau-né, Perturbateur endocrinien, ARS, Communiqué de presse

Polluant


Résultats 1 à 10 sur 608 :   123456789101112131415>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerPolluant

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Tags

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits