Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Le Fil > Le Fil

Le Fil

 

Le Fil

Le fil d'information en santé environnementale

Résultats 1 à 10 sur 642 :   123456789101112131415>>>

642 résultats - Nombre de résultats par page :

mooq

Comprendre les champs électromagnétiques d'extrêmement basse fréquence

L'INERIS a été sollicité par le réseau de transport d'électricité (RTE), gestionnaire du réseau de transport d'électricité, pour expertiser avant mise à disposition un MOOC sur les champs électromagnétiques d'extrêmement basse fréquence. En 4 modules de 3 ou 4 épisodes, les vidéos de ce MOOC vous feront découvrir de manière simple et attractive les notions fondamentales sur les champs électromagnétiques et les études biomédicales, qui vous permettront de mieux comprendre les résultats des études sur les effets sanitaires de ces champs électromagnétiques. Le quatrième module traite de la protection des personnes par la législation. Chaque vidéo est associée à un document support qui vous permettra d’aller plus en détail dans chacun des thèmes abordés.

Publié le 16/05/2019

Formation, INERIS, Radiofréquence

Polluant


fournitures

Choisir des fournitures scolaires sans risque pour la santé

L'Ademe prépare déjà la rentrée en proposant dans cette brochure un point pratique sur les produits chimiques repérés dans les colles, les stylos, les papiers de fournitures scolaires... et conseille des alternatives pour réduire les risques.

Ademe, 2019-05, 13 p.

Publié le 13/05/2019

Enfant, Polluant, Brochure, ADEME

Polluant


Ecophyto_2018

GRAP ECOPHYTO du 25 avril 2019 : alternatives aux herbicides, situation du glyphosate en PACA et le nouveau plan Ecophyto II+

Le Groupe régional d’action phyto, GRAP ECOPHYTO, s’est réuni le 25 avril 2019 à Avignon. Il a porté notamment sur la question des alternatives aux herbicides, la situation du glyphosate en PACA et le nouveau plan Ecophyto II+. Retrouvez le compte-rendu et les présentations.

Publié le 10/05/2019

Pesticide, Plan écophyto, DRAAF Provence-Alpes-Côte d'Azur

Alimentation, Polluant, Sol


2529

Portrait et évolution récente des inégalités sociales de santé en matière d'usage de la cigarette et d'exposition à la fumée de tabac dans l'environnement au Québec

Les effets du tabagisme sur la santé des populations sont connus et scientifiquement démontrés, ce comportement étant lié de manière causale à de nombreuses sources de morbidité, dont les maladies cardiovasculaires et plusieurs formes de cancer. La fumée de tabac dans l’environnement (FTE) contient quant à elle des milliers de substances chimiques dont plusieurs sont cancérigènes pour l’être humain, le fait d’y être exposé de manière importante étant susceptible d’entraîner des maladies et même la mort dans certains cas. Malgré une baisse significative de l’usage de la cigarette et de l’exposition à la fumée de tabac au domicile et dans les véhicules privés au Québec ces dernières années, il n’en demeure pas moins que la prévalence de ces phénomènes n’est pas distribuée de manière égale entre les différents groupes sociaux et suit généralement un gradient socioéconomique dans les pays industrialisés. Ce document établit un portrait récent et évolutif des inégalités sociales de santé en matière de tabagisme et d’exposition à la FTE chez les adultes au Québec, en fonction des mesures d’inégalités du Système de surveillance des inégalités sociales de santé au Québec (SSISSQ).

Benoit Lasnier, Carolyne Alix, Ernest Lo (et al.), INSPQ, 2019-05, 76 p.

Publié le 02/05/2019

Air intérieur, Polluant, Inégalité de santé, Québec, Rapport

Air, Polluant


ANSES

Allergies cutanées : restreindre les substances chimiques dans les textiles, cuirs, fourrures et peaux

Afin de mieux protéger les consommateurs des risques d’allergies cutanées, l’Anses et l’Agence Suédoise des produits chimiques (KemI) ont soumis conjointement une proposition de restriction des substances sensibilisantes dans le cadre de la réglementation européenne des produits chimiques REACH. Cette proposition vise à interdire ou limiter plus de mille substances allergisantes cutanées dans les articles textiles, cuirs, fourrures et peaux.

Publié le 29/04/2019

Allergie, Produit chimique, Reach

Polluant


Capture

Le Parlement européen souhaite des mesures concrètes sur les perturbateurs endocriniens

Le Parlement européen a demandé à la Commission européenne des mesures concrètes sur les perturbateurs endocriniens en votant une résolution le 18 avril dernier. Elle souhaite en particulier que la Commission prévoit un plan pour réduire ou substituer les perturbateurs endocriniens dans les cosmétiques, les emballages alimentaires et les jouets d'ici juin 2020.

MOTION FOR A RESOLUTION to wind up the debate on the statement by the Commission pursuant to Rule 123(2) of the Rules of Procedureon Towards a comprehensive European Union framework on endocrine disruptors (2019/2683(RSP)), Parlement européen, 2019-04-15, 20 p.

 

Publié le 25/04/2019

Polluant, Santé publique


inserm_logo

Inserm : vers un meilleur système d'identification des perturbateurs endocriniens

Le projet européen OBERON (Integrative strategy of testing systems for the identification of endocrine disruptors related to metabolic disorders) coordonnée par l'Inserm vise à développer des tests qui permettront de cerner avec plus de précisions et de certitude comment des composés suspectés d’être des perturbateurs endocriniens pourraient induire des troubles métaboliques et, à terme, d’identifier ces composés.

Ce sont 11 partenaires, issus de 6 pays européens, qui vont participer au consortium OBERON. Karine Audouze, chercheuse dans l'unité Inserm 1124 spécialisée en bioinformatique, mènera des études de biologie des systèmes. Elle assurera aussi la coordination de l'ensemble des équipes, pendant 5 ans.

En pratique, dix composés issus de sept familles chimiques vont constituer le socle de ces études : bisphénols, phthalates, polyfluoroalkyles, métaux lourds, insecticides organochlorés, parabènes et dioxines.

Publié le 16/04/2019

Perturbateur endocrinien, Recherche, INSERM, Europe

Polluant


anses_logo

Additif alimentaire E171 : avis de l'Anses

L’additif alimentaire E171, constitué de particules de dioxyde de titane (TiO2) notamment sous forme nanoparticulaire, est utilisé dans de nombreux produits alimentaires. Suite à ses travaux d’expertise conduits en 2017, l’Anses a été saisie en février 2019 pour faire le point des études les plus récentes sur la toxicologie par voie orale du E171 et actualiser ses recommandations. A l’issue de cette expertise, l’Agence conclut qu’elle ne dispose pas d’éléments nouveaux permettant de lever les incertitudes sur l’innocuité de l’additif E171. Suite à cette expertise, le gouvernement pourrait annoncer l'interdiction de l'utilisation de cet additif dans l'alimentation mais pas dans les cosmétiques ni les médicaments.

Anses, 2019-04-12, 44 p.

Publié le 16/04/2019

Qualité de l'alimentation, Nanotechnologie, ANSES, Avis

Alimentation, Polluant


Ministere

Le gouvernement confirme son ambition de réduire les produits phytosanitaires de moitié d'ici 2025 et sortir du glyphosate pour une majorité d'usages d'ici fin 2020

Le comité d'orientation stratégique et de suivi (COS) du plan national de réduction des produits phytosanitaires s'est réuni mercredi 10 avril 2019. Ce premier Comité de lancement a permis au gouvernement de ré-affirmer, au travers du nouveau plan Ecophyto II+, sa volonté ferme d’atteindre les objectifs de réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques de moitié d’ici à 2025 et de sortie du glyphosate pour une majorité des usages d’ici fin 2020.

Publié le 11/04/2019

Pesticide, Ecophyto

Polluant


Capture

Le Parlement européen interdit les plastiques jetables à compter de 2021

Le Parlement européen a approuvé une nouvelle législation interdisant les produits plastiques à usage unique tels que les couverts, les assiettes, les pailles et les cotons-tiges. En bref :

  • Les couverts, cotons-tiges, pailles et touillettes en plastique à usage unique seront interdits dès 2021 
  • Un objectif de 90% en matière de collecte des bouteilles en plastique d’ici 2029 
  • Application renforcée du principe ‘‘pollueur payeur’

En France, les députés ont approuvé en septembre 2018 l’interdiction des couverts et des contenants jetables en plastique, au 1er janvier 2020, en plus des pailles et des touillettes.

Communiqué de presse - 27 mars 2019

 

Publié le 28/03/2019

Plastique, Union européenne, Réglementation

Déchets, Environnement, Polluant


Résultats 1 à 10 sur 642 :   123456789101112131415>>>
Afficher/masquer

Filtres actifs :

supprimerPolluant

Nouvelle recherche

Filtres :

Recherche libre

Catégorie

Date de publication



Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits