Affichage détaillé (Le Filon)


Présence de pesticides perturbateurs endocriniens suspectés dans les eaux de surface en France

VEILLERETTE François, LAUVERJAT Nadine

Rapport : Générations futures, 9 p.

Ce rapport vise à mieux informer sur la présence de pesticides perturbateurs endocriniens dans notre environnement à travers l'étude de leur présence dans les eaux de surface. D'après les données officielles des agences de l'eau françaises (base Naïades) de 2015, un total de 232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspectés recherchés au moins une fois dans un département, a été trouvé. Le nombre de substances quantifiées est très variable selon les départements. Les substances les plus fréquemment quantifiées par rapport au nombre d'analyses réalisées varient également selon les départements. Les 3 substances qui arrivent le plus fréquemment en tête sont le glyphosate, l'atrazine-déséthyl et le méto-lachlor. Les résultats sont proposés sous la forme de 4 cartographies nationales détaillées au niveau départemental. Un lien vers le site internet de Générations futures permet de faire une recherche de données détaillées pour chaque département.

Date de publication : 2019-04-16
Collation : Bib., cartogr.
Disponible au CRES PACA