Archives par mot-clé : Mortalité

Dépassements des émissions de diesel : 38 000 décès prématurés en 2015

Un article de la revue Nature publié le 15 mai présente les résultats d'un inventaire des émissions de diesel des voitures et poids lourds dans les 11 pays comportant les principaux marchés automobiles (80% des ventes mondiales de véhicules diesel). En croisant ces résultats avec des études épidémiologiques, les auteurs arrivent à la conclusion que ces excès d'émissions d'oxydes d'azote entraînent 38 000 décès prématurés.

Impacts and mitigation of excess diesel-related NOx emissions in 11 major vehicle markets, Susan C. Anenberg, Joshua Miller, Ray Minjares, Li Du, Daven K. Henze + et al., Nature, 2017-05-15, doi:10.1038/nature22086 (résumé, en anglais)

Publié dans Transport | Marqué avec , , |

Exposition à la pollution de l’air et effets sur la santé

L’OMS publie des cartes interactives, qui, selon un nouveau modèle, mettent en évidence les zones au sein des pays qui ne respectent pas les limites fixées par l’OMS en matière de qualité de l’air, soit 92% de la population mondiale. Ces cartes sont issues d’un rapport qui fournit également des données sanitaires.

Ambient air pollution : A global assessment of exposure and burden of disease, OMS, 2016-09, 121 p. (en anglais)

Publié dans Air, Polluant | Marqué avec , , , , , |

Le coût de la pollution atmosphérique dans le monde

En 2013, 5,5 millions de décès prématurés dans le monde, soit un dixième des décès totaux, étaient attribuables à la pollution atmosphérique. Celle-ci représente le 4ème facteur de décès prématuré dans le monde. Cette étude de la Banque mondiale évalue les coûts économiques de la mortalité prématurée liée à la pollution atmosphérique afin de renforcer les arguments économiques susceptibles d’inciter les Etats à mener une politique ambitieuse de réduction de la pollution.

Le coût de la pollution atmosphérique. Résumé analytique. Renforcer les arguments économiques en faveur de l’action. Banque mondiale et l’Institute for Health Metrics and Evaluation de l’Université de Washington à Seattle (IHME), 2016-09, 10 p. (résumé en français)

Publié dans Air | Marqué avec , , , |

Analyse des gains en santé de plusieurs scénarios d’amélioration de la qualité de l’air en France continentale

Des résultats récents d’études de cohortes ont permis d’affiner les estimations du risque de décès associé à l’exposition chronique aux particules fines (PM2,5) dans les populations européennes et françaises. Dans cette étude parue dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), ces nouveaux résultats épidémiologiques ont été utilisés pour mettre à jour l’évaluation de l’impact des PM2,5 sur la mortalité en France continentale.

BEH, n° 26-27, 2016-09-06, pp. 430-437

Publié dans Air, Pathologies | Marqué avec , , , |

La pollution de l’air tue 524 000 européens chaque année

La pollution atmosphérique constitue le premier risque sanitaire d'origine environnementale en Europe. Elle raccourcit l'espérance de vie des personnes affectées et contribue à l'apparition de maladies graves telles que des maladies cardiaques, des troubles respiratoires et des cancers. Selon un rapport publié par l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), la pollution de l'air continue de causer plus de 524 000 décès prématurés en Europe par an.

Publié dans Air, Environnement, Santé publique | Marqué avec , , |

L’insalubrité de l’environnement provoque 12,6 millions de décès par an

Selon la deuxième édition du rapport intitulé Prévenir la maladie grâce à un environnement sain: une estimation de la charge de morbidité imputable à l’environnement, que l’OMS a rendu public le 15 mars 2016, plus de 12 millions de personnes sont décédées en 2012 du fait d’avoir vécu ou travaillé dans un environnement insalubre -ceci représentait près d’un quart des décès dans le monde. Les facteurs de risque environnementaux, tels que la pollution de l’air, de l’eau et des sols, l’exposition aux substances chimiques, le changement climatique ou le rayonnement ultraviolet, contribuent à la survenue de plus de 100 maladies ou traumatismes.

Publié dans Environnement | Marqué avec , , , |

Bilan des épisodes de canicule survenus à l’été 2015

A partir de différents indicateurs (passages dans les services d’urgences du réseau OSCOUR®, consultations dans les associations SOS Médecins et mortalité toutes causes confondues) et dans le cadre de la surveillance du Plan canicule, l’Institut de veille sanitaire (InVS) réalise une synthèse de l’évaluation de l’impact des épisodes caniculaires de l’été 2015. Il a été ainsi estimé que toutes les régions ont été impactées, avec un excès de 3 300 décès (+6,5%) sur la période des trois épisodes entre le 29 juin et le 9 août. Les pathologies en lien avec la chaleur retenues pour cette surveillance sont l’hyperthermie/coup de chaleur, la déshydratation et l’hyponatrémie.

Bilan au 15 septembre 2015 des épisodes de canicule survenus à l’été 2015, InVS, 2015-10, 19 p.

Publié dans Climat, Pathologies | Marqué avec , , , |

Comment les individus valorisent-ils les décès associés à la pollution atmosphérique ? Une comparaison de trois scénarios hypothétiques

Cet article de la revue Economie et statisque de l'Insee s'intéresse au prix que les individus sont prêts à payer pour diminuer le risque de mortalité associé à une exposition à la pollution atmosphérique, selon plusieurs scénarios incluant un nouveau médicament, un déménagement et de nouvelles réglementations.

Comment les individus valorisent-ils les décès associés à la pollution atmosphérique ? Une comparaison de trois scénarios hypothétiques, Dominique Ami, Frédéric Aprahamian, Olivier Chanel et Stéphane Luchini, Economie et Statistique n°460-461, novembre 2013, 10 p.

Le dossier de cette revue est consacré à l'évaluation économique des services ou des dommages liés à l'environnement : http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?id=635&nivgeo=0  
Publié dans Air, Environnement | Marqué avec , , , , |

Rapport d’étape de la mise en œuvre du Plan Cancer 2009-2013

Face à cet enjeu de santé publique, les gouvernements successifs ont, depuis 2003, soutenu la mise en place de deux Plans cancer. Le premier Plan a jeté les bases de l’organisation de l’offre de soins et a développé la prévention et le soutien à la recherche. Tout en consolidant les acquis du Plan précédent, le Plan cancer 2009-2013 a impulsé un nouvel élan, en accélérant le transfert des avancées de la recherche au bénéfice des malades. Il a aussi ouvert de nouveaux chantiers, tels que l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes et la réduction des inégalités de santé face au cancer.

Publié dans Pathologies, Santé publique | Marqué avec , , , , |

Rapport d’étape de la mise en œuvre du Plan Cancer 2009-2013

Face à cet enjeu de santé publique, les gouvernements successifs ont, depuis 2003, soutenu la mise en place de deux Plans cancer. Le premier Plan a jeté les bases de l’organisation de l’offre de soins et a développé la prévention et le soutien à la recherche. Tout en consolidant les acquis du Plan précédent, le Plan cancer 2009-2013 a impulsé un nouvel élan, en accélérant le transfert des avancées de la recherche au bénéfice des malades. Il a aussi ouvert de nouveaux chantiers, tels que l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes et la réduction des inégalités de santé face au cancer.

Publié dans Non classé, Pathologies | Marqué avec , , , |

Résultats de l’étude Aphekom pour les neuf villes françaises

L’Institut de veille sanitaire (InVS) publie un rapport spécifique aux neuf villes françaises ayant participé à l'étude Aphekom, dont Marseille. Cette étude avait pour objectif d'évaluer l’impact sanitaire et économique de la pollution atmosphérique urbaine dans 25 villes européennes. Les résultats montrent que les niveaux de pollution actuellement observés dans ces villes ont un impact important sur la santé des habitants.

Publié dans Air, Pathologies | Marqué avec , , , , , , , |

Rôle des îlots de chaleur urbains dans la surmortalité observée pendant les vagues de chaleur

Synthèse des études menées par l'InVS sur le rôle des îlots de chaleur urbains (ICU) dans le risque de mortalité pendant les vagues de chaleur en France. D'autres études réalisées ailleurs ont conclu que l'ICU augmentait le risque de mortalité pendant les vagues de chaleur comme par exemple à Philadelphie, Berlin ou Shanghai.

Rôle des îlots de chaleur urbains dans la surmortalité observée pendant les vagues de chaleur- Synthèse des études réalisées par l’Institut de veille sanitaire sur la vague de chaleur d’août 2003, K. Laaidi, Institut de veille sanitaire, 2012, 4 p .
Publié dans Air, Santé publique | Marqué avec , , , , , |

Vagues de chaleur : synthèse des études de l’InVS sur les facteurs de risques/impacts sanitaires

L'Institut de veille sanitaire (InVS) publie une synthèse d'études fondée notamment sur une première étude qui analysait les facteurs de risque de décès des personnes âgées résidant à domicile pendant la canicule de 2003, et en particulier les facteurs environnementaux, incluant la température.

Synthèse des études de l’InVS sur les facteurs de risques/impacts sanitaires des vagues de chaleur en milieu urbain utilisant des données satellitaires, K. Laaidi, Institut de veille sanitaire, 2012, 3 p.
Publié dans Air, Santé publique | Marqué avec , , , , , |