Compteurs communicants : nouvel avis de l’Anses

L'Anses publie ce jour un nouvel avis relatif à l'évaluation de l'exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les compteurs communicants, sur la base de nouvelles données scientifiques, qui ne remet pas en cause son précédent avis de décembre 2016.

Exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les « compteurs communicants. Avis de l'Anses, 2017-06, 154 p.

Marqué avec , |

Regard sur l’eau en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Cette publication a pour vocation de faire découvrir ou mieux connaître ces enjeux en dressant un état des lieux de l’eau. Des informations sur les milieux aquatiques, les ressources en eau, les besoins et les usages, les grands transferts d’eau régionaux, l’aménagement du territoire et les risques liés à l’eau vous sont proposés à travers de nombreux chiffres-clés et illustrations.

Publié dans Eau | Marqué avec , |

Vague de chaleur dans plusieurs régions : Activation de la plate-forme téléphonique

Alors que Météo France prévoit une forte hausse des températures pour les jours à venir, la Direction générale de la santé a décidé d’activer la plate-forme téléphonique d’information « Canicule ». Cette plate-forme téléphonique, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9h à 19h) permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles. Comme prévu par le plan national canicule 2017, les autorités sanitaires nationales et régionales surveillent la situation heure par heure.

Publié dans Santé publique | Marqué avec , |

Le bisphénol A reconnu pour ses propriétés de perturbation endocrinienne par l’ECHA sur proposition française

L’Anses a soumis en février 2017 auprès de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) une proposition de classement du bisphénol A (BPA) comme substance extrêmement préoccupante (SVHC-substance of very high concern) dans le cadre du règlement européen REACh, au titre de ses propriétés « perturbateur endocrinien » pour la santé humaine.
Cette proposition vient d’être adoptée par le comité des Etats membres de l’ECHA. Cette décision aura pour conséquence une obligation pour l’industrie de notifier à l’ECHA la présence de la substance dans les articles fabriqués ou importés et d’informer l’acquéreur d’un article de la présence de BPA.

Publié dans Polluant | Marqué avec , , , |

Comment sensibiliser les jeunes aux risques auditifs ?

Cet article du Portail Santé environnement Aquitaine présente un concert pédagogique à Bellac (Haute-Vienne), organisé par la Fédération Hiéro Limoges, soutenue par l'ARS Nouvelle Aquitaine, à destination des lycéens. Mais que retiennent les lycéens de ces messages de prévention ? Une vidéo illustre l'article. A noter, en région PACA, les concerts pédagogiques Trop puissant qui existent depuis plusieurs années, soutenus par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, via la Régie Culturelle Régionale Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Marqué avec , |

Observatoire de l’Union européenne sur les nanomatériaux

L’Agence européenne des produits chimiques (Echa) lance la première phase de l’Observatoire de l’Union européenne pour les nanomatériaux (OEUN) : un site internet qui répertorie, dans 23 langages, des informations sur tous les nanomatériaux présents sur le marché européen.

Publié dans Polluant | Marqué avec , , |

Des guides pour être écoresponsable au bureau

L'Ademe publie un ouvrage « Les écogestes informatiques au quotidien », qui recense les bons gestes informatiques à adopter pour l'environnement. Deux guides pour tout savoir et réduire les impacts du numérique sur l'environnement sont également disponibles :

Les éco-gestes informatiques au quotidien.Guide pratique pour agir, Bela Lotto Hiffler, Ademe, 2017-06, 304 p.

Marqué avec , , |

Candidatez à l’appel à projets national sur le plan Ecophyto

Un appel à projets est lancé par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et les ministères en charge de l’agriculture et de l’environnement. Il a pour but d'identifier des projets innovants et efficients permettant la mise en œuvre de certaines actions du plan Ecophyto II et de les accompagner financièrement, notamment dans les domaines suivants : l’accompagnement dans la transition vers l’agro-écologie à faible dépendance en pesticides, les agroéquipements, les méthodes alternatives dont le biocontrôle, les études épidémiologiques en santé humaine et santé de l’environnement, les indicateurs, les modes d'intervention dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures (JEVI), et les actions dans les territoires d’outre-mer. Les projets devront être déposés en ligne au plus tard le 1er septembre 2017 au soir à minuit à l’adresse suivante : http://enqueteur.dgaln.developpement-durable.gouv.fr/index.php?sid=99742&lang=fr
Publié dans Environnement | Marqué avec , |

Création d’un observatoire du développement durable

A l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, les fédérations, union et organisations des secteurs sanitaire, social et médico-social (FHF, FEHAP, FHP, UNICANCER, Nexem, UNIOPSS, FNEHAD, SYNERPA, FNAQPA) s’associent aux pouvoirs publics (ministère des solidarités et de la santé, ministère de la transition écologique et solidaire) et à l’agence nationale d’appui à la performance (ANAP) pour lancer officiellement un observatoire du développement durable.
Sa création fait suite aux engagements pris lors de la signature, le 5 mai dernier, de la nouvelle convention 2017-20 sur le développement durable. L’observatoire, animé par l’ANAP, articulera ses travaux autour de 32 questions réparties sur 6 axes : société, social, environnement, achats responsables, économie et gouvernance. Le premier recueil des données de l’observatoire du développement durable sera ouvert du 1er juin au 1er septembre 2017 sur le site de l’ANAP. Ses résultats seront restitués à l’automne.

Publié dans Environnement, Santé publique | Marqué avec , |

Ambiciti, l’appli collaborative de suivi du bruit

Développée par l’équipe Mimove au sein de l’Inria, l’application pour smartphones Ambiciti peut être utilisée partout dans le monde pour suivre son exposition personnelle à la pollution sonore et à la pollution atmosphérique. Que vous découvriez Ambiciti ou l’utilisiez déjà, vos expériences permettront à l’Inria d’améliorer ses fonctionnalités mais plus largement de comprendre comment de tels outils collaboratifs sont susceptibles de répondre à des besoins individuels ou collectifs, citoyens ou institutionnels.

Dans ce cadre, vous êtes invités à répondre, de manière anonyme, à un court questionnaire en ligne (environ 5 minutes sont nécessaires).

Pour précisions complémentaires sur cette étude et sur l’application et ses usages : bruno.lefevre@inria.fr

Pour télécharger l’application :

– pour Android

– pour iOs

Publié dans Polluant | Marqué avec , |

Formation Architecture et santé

Il reste quelques places pour cette Formation qualifiante post-master à vocation professionnelle

OBJECTIFS
Doter les maîtres d’œuvre et les maitres d’ouvrage d’opérations liées à la santé, d’outils permettant la production d’un cadre de vie de qualité en favorisant les échanges de connaissances entre les différents professionnels de la santé et du soin, de l’architecture et du cadre bâti.

PUBLICS
Tous les acteurs du bâtiment et de la santé
→ Architectes DPLG ou DEA ou d’un diplôme équivalent (bac+5)
→ Ingénieurs hospitaliers
→ Maîtres d’ouvrages publics et privés, assistants à maîtres d’ouvrage
→ Programmistes, bureaux d’études techniques et de conseil
→ Commissaires-enquêteurs
→ Urbanistes, géographes
→ Economistes de la construction, entreprises et artisans, industriels
→ Cadres et directeurs des établissements de santé ou des établissements spécialisés
→ Professionnels de santé (médecins, infirmières…) de santé publique, de santé environnement
→ Professionnels souhaitant se reconvertir ou obtenir une spécialité en Architecture et Santé,
mais ayant préalablement mené une activité dans le milieu de l’architecture et/ou de l’urbanisme ou de la santé

CURSUS
Enseignements professionnalisant
215 heures de formation d’octobre à septembre à raison de 3 jours par mois
Mise en Situation Professionnelle de 2 mois minimum
Mémoire de Fin d’Études

ADMISSION
Niveau requis
→  Grade Master (ou équivalent diplôme bac+5)
→  Grade Licence (ou équivalent diplôme bac+3) + minimum 3 ans d’expérience dans le milieu de l’architecture, de l’urbanisme et/ou dans le domaine de la santé, dans le cadre de la validation des acquis professionnels (10 % de la promotion)
→  Pour les candidats étrangers non francophones, une certification de niveau B2 est exigée
Admission sur dossier de sélection et entretien

La rentrée du DPEA « Architecture et santé » est fixée au 3 Octobre 2017.

Contact : dpea-archisante@montpellier.archi.fr – 9, rue de l’Espérou 34090 Montpellier Cedex 5 T. 04 67 91 89 89 – www.montpellier.archi.fr

Documents :

Publié dans Habitat | Marqué avec , , |