Fil d’information en santé environnementale

Accueil > Les Profils > Portraits d'acteurs > AtmoSud, expert de la surveillance de la qualité de l'air en charge de l'information des populations

Les Profils

AtmoSud, expert de la surveillance de la qualité de l'air en charge de l'information des populations

Capture.JPG

AtmoSud surveille la qualité de l'air de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et informe la population.

C'est une structure associative, indépendante et transparente (loi 1901) agréée par le ministère de l'Environnement.

Améliorer la qualité de l'air : un enjeu de santé important

« Le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé est reconnu à chacun » (loi sur l’Air - 1996)

La pollution de l'air est un enjeu fort de santé publique : problèmes respiratoires, cardiovasculaires et maladies chroniques. C'est pourquoi AtmoSud évalue en permanence sur l'ensemble de la région l'exposition de la population aux pollutions atmosphériques liées aux différents secteurs d’activités : transport, résidentiel/tertiaire, industries, nature…

Plus de 180 000 personnes en PACA sont exposées à des niveaux de polluants supérieurs aux normes limites pour la protection de la santé. Ce chiffre s'élève à 2,3 millions de personnes en considérant les lignes directrices de l'Organisation Mondiale de la Santé.

Les populations les plus exposées vivent dans les centres urbains, proches des grands axes ou à proximité de sites industriels près desquels l'effet "cocktail" (mélange de polluants) est le plus important. Les dernières études épidémiologiques démontrent que si les lignes directrices fixées par l’OMS (pour les particules fines PM2,5) étaient respectées, près de 2000 décès par an seraient évités en PACA. De plus, la pollution atmosphérique est la 3ème cause de mortalité en France après le tabac et l’alcool (source : Santé publique France, 2016).

Par ailleurs, l'enjeu économique est également important puisque la pollution de l'air coûte chaque année près de 100 milliards d'euros en France (soit deux fois plus que le tabac). 

Une surveillance au-delà de la réglementation

La composition de l’atmosphère est très complexe et seule une petite partie de ses composants est réglementée. Cependant, l’impact sur la santé de certains polluants n’est pas bien connu. C’est pourquoi certains polluants non réglementés sont mesurés et documentés par AtmoSud comme : les pesticides, des métaux, des Composés organiques volatils (COV).

Pour certains polluants, comme les particules en suspension, la réglementation ne considère qu’un aspect de l’impact environnemental. AtmoSud complète alors cette information en documentant le comptage des particules fines et ultrafines et l’analyse de sa composition.

En complément de cette surveillance permanente, des études sont menées régulièrement en lien avec le monde de la recherche pour renforcer les connaissances de la pollution dans les zones à forts enjeux (aéroport, port, industries…), comme dans la zone industrielle de l’étang de Berre où une multitude de polluants d’intérêts sanitaires ont été mesurés et modélisés dans le cadre de l’étude POLIS.

Un impact de la pollution de l’air sur la santé en fonction de la durée d’exposition

Bien que les épisodes de pollution présentent des impacts immédiats plus importants que les niveaux de fond, c’est bien la pollution chronique qui cause globalement le plus d’impacts sanitaires à long terme. En conséquence, il faut agir sur les deux dimensions : réduire la fréquence d’épisode de pollution et diminuer les niveaux de fond de l’ensemble des polluants atmosphériques.

Une nuisance (odeur, bruit, fumées…) ? Une pollution ? N’hésitez pas à le signaler à AtmoSud via l’application Signalement Air ou par téléphone 04 42 02 45 75.

Contact : Mélanie SELVANIZZA - Ingénieur études & communication - Etablissement de Martigues - Route de la Vierge  - 13500 MARTIGUES - Tél : 04 42 13 08 14  - Fax : 04 42 13 01 29 - melanie.selvanizza@airpaca.org - Twitter : @AirPACA

(Source : Fil-à-Fil N° 20 – Décembre 2017 – Qualité de l'air extérieur et santé)

AtmoSud


Fil d’information en santé environnementale - Plan du site - Crédits