Le filin Fil d’information en santé environnementale

Les polluants atmosphériques augmentent non seulement le risque de cancer du poumon, mais ils pourraient aussi être un facteur de risque du cancer du sein. C'est ce que révèle une synthèse de la littérature internationale menée par des chercheurs de l’Inserm, du CNRS, et de l’Université Grenoble Alpes. Selon les données disponibles, environ 1700 cas de cancers du sein seraient attribuables chaque année en France à l'exposition aux polluants atmosphériques. Parmi les trois principaux polluants étudiés, c’est pour le dioxyde d’azote que le niveau de preuve est le plus élevé.

Communiqué de presse Inserm - 27 mai 2021

article : Stephan Gabet, Clémentine Lemarchand, Pascal Guénel,Rémy Slama, Breast Cancer Risk in Association with Atmospheric Pollution Exposure: A Meta-Analysis of Effect Estimates Followed by a Health Impact Assessment, Environmental Health Perspectives 129:5 CID: 057012 https://doi.org/10.1289/EHP8419

Publié le 28/05/2021

Tags
Catégorie