Le filin Fil d’information en santé environnementale

Le bilan des analyses microbiologiques menées au cours de la saison balnéaire 2020 sur 3 328 sites de baignades (1 278 en eau douce et 2 050 en eau de mer) montre que près de 91,7 % des sites sont d’excellente ou de bonne qualité, avec une qualité des eaux en amélioration depuis 2013.

Le contrôle de la qualité des eaux de baignade permet le suivi de près de 3 330 sites, en eau douce et en eau de mer, par les Agences régionales de santé (ARS). Chaque année, plus de 33 000 prélèvements d’échantillons d’eau sont réalisés à des fins d’analyse par des laboratoires agréés. Les résultats d’analyses du contrôle sanitaire organisé par les ARS sont utilisés pour évaluer et classer la qualité des eaux de baignade en fin de chaque saison, selon les critères fixés par la directive européenne 2006/7/CE.

Il est rappelé que la transmission du virus est essentiellement inter-humaine à partir d’aérosolisation de particules virales contenues dans les gouttelettes et par contacts mains-visage. En conséquence, le risque majeur pour ces sites de baignade est lié à la promiscuité. Il est donc nécessaire d’y respecter les gestes barrières, y compris des mesures de distanciation physique, ainsi que les consignes complémentaires qui pourraient être édictées dans cette période (entretien des plages, des infrastructures, etc).

Pour en savoir plus : http://baignades.sante.gouv.fr

Publié le 30/07/2021

Tags
Catégorie