Le filin Fil d’information en santé environnementale

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) analyse l’évaluabilité de la future « Stratégie 2022-2025 de prévention des infections et de l’antibiorésistance » à partir d’un document de travail adressé fin juillet 2021. Selon ce document de travail, la stratégie nationale comporte six axes, 11 objectifs et 37 actions assorties pour la plupart d’indicateurs de suivi. Suite à l’examen du document et à l’analyse de la cohérence interne et externe, de la gouvernance et du pilotage et du choix des indicateurs, le HCSP formule 32 recommandations pour assurer l’évaluabilité de la stratégie proposée. 

Le HCSP recommande en particulier de :

  • établir un état des lieux chiffré précis et actualisé sur l’épidémiologie des infections communautaires et associées aux soins, les niveaux de consommation d’antibiotiques et la prévalence des résistances aux antibiotiques en médecine humaine en France ;
  • analyser les disparités territoriales et sociales en matière de risque infectieux, de consommation d’antibiotiques et d’antibiorésistance ;
  • mieux documenter les articulations entre les différents volets stratégie humaine, animale et écosystèmes, de façon à intégrer la stratégie dans la dynamique One Health.
  • L’impact de la pandémie de Covid-19 et des inégalités sociales et territoriales de santé sur les modalités de prévention des infections et de l’antibiorésistance devra également être considéré.

Une comparaison des stratégies de contrôle des infections et du bon usage des antibiotiques mises en œuvre dans différents états de l’Union européenne et du monde est présentée en annexe.

HCSP, 2021-10-08, 26 p. [En ligne le 1er décembre 2021]

Publié le 02/12/2021

Tags
Catégorie