Le filin Fil d’information en santé environnementale

Cette synthèse met en évidence un sentiment de bonne information et une perception d'un risque environnemental pour la santé environnementale élevé partagé par plus de la moitié de la population pour les sujets pour lesquels des messages de prévention ont été diffusés lors de précédentes campagnes de Santé publique France, tels que le monoxyde de carbone ou les UV artificiels. Ces perceptions sont moins répandues dans la population pour les sujets plus émergents comme les perturbateurs endocriniens et les cosmétiques. Les futures campagnes de sensibilisation pourront s'attacher à mettre en lumière les risques associés à ces sujets pour lesquels l'information est la moins bonne, en particulier les perturbateurs endocriniens, et cibler les populations les moins informées comme les plus jeunes.

Arnaud Mathieu, Noémie Soullier, Santé publique France, 2021-12, 18 p.

Publié le 12/01/2022

Tags
Catégorie